TABAC - L'Australie renforce sa législation

 

L'Australie est en passe de devenir le premier pays au monde à imposer au géants du tabac l'usage du paquet de cigarette neutre, de couleur marron, sans mention du logo de la marque

source:wikipedia auteur:Lonestar84

L'Australie applique les règles les plus strictes au monde en matière de cigarettes. Au delà du prix (près de 11euros les 20 cigarettes), la publicité est interdite, et dans les commerces les paquets ne sont pas visibles aux consommateurs, cachées derrière des portes de placards. Il est interdit de fumer dans les lieux publics (plages, bars, restaurants, etc...) et certaines municipalités ont banni la cigarette des parcs et des espaces extérieurs. Dans quelques temps, la législation sera encore renforcée.

La même couleur pour tout le monde

A partir du mois de décembre 2012, 6 mois après la date initialement prévue, la législation de la vente de cigarettes, approuvée par la chambre haute du parlement, obligera les fabricants à empaqueter leur produit dans des paquets unis, de couleur marron-olive, mais toujours avec les messages d'avertissements et les photos des conséquences néfastes du tabac (cancer, gangrène, etc...). Ces mentions devront représenter 75% de la surface du recto et 90% du verso de chaque paquet. Les compagnies pourront imprimer le nom de leur marque, en petite police de caractères où bon leur semblera, mais pas sur le devant du paquet. Le but de cette législation est d'éviter la tentation. "Si cette législation peut stopper un jeune australien d'acheter paquet coloré et attractif et l'empêcher de devenir dépendant de la cigarette, alors d'après moi cela vaut le coup." a dit le sénateur John Faulkner durant les débats au parlement.

Une initative saluée

Chaque année, sur l'ensemble du territoire australien, 15.000 personnes décèdent de maladies liées au tabagisme. Et le coût total pour l'économie australienne est estimé à plus de 22 milliards d'euros par an. Le durcissement des lois appliquées depuis plusieurs années déjà ont vu réduire le nombre de fumeurs. En 10 ans, les fumeurs sont passés de 23% à 15% et les associations de lutte contre le tabac ont salué l'arrivée de cette nouvelle législation. "Nous pensons qu'elle permettra de réduire le tabagisme chez les jeunes" a déclaré le professeur Ian Olver, CEO de Cancer Council Australia.

La contre-attaque

La société British American Tobacco, qui détient 46% des parts du marché australien envisage de contester la loi devant la cour de justice pour des raisons constitutionnelles. Elle fera valoir qu'il est anti- constitutionnel pour un gouvernement de retirer la marque et autres droits de propriété intellectuelle d'une entreprise légale sans compensation. Scott McIntyre, le porte-parole de British American Tobacco Australia a déclaré : "Nous sommes une entreprise légale avec des produits légaux vendant à des adultes qui connaissent les risques du tabagisme. Nous irons devant la justice, parce que nous croyons que le retrait de notre propriété intellectuelle est anti-constitutionnel." Leur deuxième argument est qu'avec des paquets qui se ressemblent tous la contrebande risque d'augementer car les paquets seront très faciles à copier. La Ministre de la Santé, Nicola Roxon a répondu via les médias en disant "Nous ne nous laisserons pas intimider par les compagnies de tabac qui nous menacent de poursuites judiciaires. Nous pensons que c'est une mesure qui va dans l'intérêt de la communauté, et les compagnies de tabac devraient plutôt chercher à investir dans autre chose de moins nocifs pour les gens".

Cette loi doit repasser devant la Chambre des Représentants pour une approbation finale suite à l'amendement déposé sur la date de mise en vigueur de la loi. Les enjeux financiers de la bataille juridique qui s'annonce se chiffreront en millards pour le gouvernement si la justice donne raison aux compagnies de tabac.

Agnès Chupin (www.lepetitjournal.com/sydney.html) Mardi 15 Novembre 2011

Sydney

ENVIRONNEMENT - L'Australie n'atteindra pas les objectifs de réduction de CO2

L’Australie ne devrait pas atteindre l’objectif de réduction d’émission de CO2 à l’horizon 2020. C’est l’une des conclusions du dernier rapport de l’UNEP (le programme de protection de l’environnement des Nations Unies) qui vient d’être publié. Le rapport comporte la liste des pays qui doivent prendre des mesures pour satisfaire aux exigences de réductions de gaz à effet de serre d’ici 2020
Actualité Australie

ENVIRONNEMENT - L'Australie n'atteindra pas les objectifs de réduction de CO2

L’Australie ne devrait pas atteindre l’objectif de réduction d’émission de CO2 à l’horizon 2020. C’est l’une des conclusions du dernier rapport de l’UNEP (le programme de protection de l’environnement des Nations Unies) qui vient d’être publié. Le rapport comporte la liste des pays qui doivent prendre des mesures pour satisfaire aux exigences de réductions de gaz à effet de serre d’ici 2020
A la une

VIVRE EN FAMILLE - Une association française prix Balzan pour l'humanité

L’association française "Vivre en Famille" a reçu le prix Balzan pour l’humanité, la paix et la fraternité entre les peuples, au Palazzo del Quirinale, en présence de Giorgio Napolitano, président de la République italienne. Une reconnaissance pour cette ONG qui se bat pour les adoptions d’enfants handicapés, mais aussi pour garantir des lieux d’accueil, des écoles et des centres de soins en Afrique.
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Cambodge - Actualité

PSAR CHAS – Et maintenant ?

La municipalité semble vouloir agir rapidement alors qu’un élan de soutien se met en place pour collecter des fonds.
Bangkok Actu Birmanie/Myanmar

BIRMANIE - Quand la lumière se fait attendre

Quand le village de Saw La Yar Koo, dans l'est de la Birmanie, a demandé à être raccordé au réseau électrique, les autorités ont réclamé…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Partir pour mieux revenir

"Je me sens seul comme au milieu de l’océan". Je suis à l’autre bout du téléphone et je peux ressentir toute la détresse de Patrick, 40 ans. En quinze ans, il s’est construit l’une des plus belles réputations de décorateur en Espagne, les clients se battent littéralement pour avoir ses services, et pourtant il a cette terrible impression d’être arrivé en bout de course. "Je veux arriver à prendre un virage que je n’arrive pas à négocier seul. Ce virage est un nouveau challenge professionnel qui me redonnera l’envie de me lever le matin".
Expat - Politique

MARC VILLARD – "L’AFE doit se concentrer sur l’essentiel"

Marc Vilard, premier président élu de l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE), a aujourd’hui la lourde tache d’élaborer les règles de fonctionnement de la nouvelle assemblée. En pleine réflexion sur les rôles de chacun au sein de l’institution, ses priorités n’en demeurent pas moins centrées sur les préoccupations au quotidien des Français de l’étranger

JACKY DEROMEDI – Des chantiers de Singapour au Sénat

Jacqueline Deromedi, que les Français de Singapour connaissent bien, vient d’être élue sénateur. Le parcours de cette femme entrepreneur, engagée et élégante, qui n’a pas vraiment cherché à faire carrière dans la politique, détonne au Palais du Luxembourg
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

POURIA AMIRSHAHI - Francophonie : le sursaut ou le déclin

"Le XIVe sommet de la Francophonie qui s’ouvre est avant tout l’occasion de poser les jalons d’une nouvelle vision et, partant, d’une nouvelle orientation stratégique....", déclare dans un communiqué Pouria Amirshahi, Député de la Neuvième circonscription des Français de l’Étranger.

LANGUE FRANÇAISE – Le monde compte 274 millions de francophones

La francophonie progresse dans le monde. C’est la conclusion du second rapport quadriannuel de l’OIF sur l’usage de la langue française dans le monde, présenté au siège de l’organisation à Paris mercredi 5 novembre. En 4 ans, le nombre de francophones a augmenté de près de 25%. Le français est aujourd’hui la seconde langue la plus étudiée dans le monde. D’ici 2060, les francophones pourraient être 767 millions à travers le monde, ce qui constitue un formidable potentiel économique et culturel. Encore faut-il soutenir cette dynamique, prévient l’OIF.