TABAC - L'Australie renforce sa législation

 

L'Australie est en passe de devenir le premier pays au monde à imposer au géants du tabac l'usage du paquet de cigarette neutre, de couleur marron, sans mention du logo de la marque

source:wikipedia auteur:Lonestar84

L'Australie applique les règles les plus strictes au monde en matière de cigarettes. Au delà du prix (près de 11euros les 20 cigarettes), la publicité est interdite, et dans les commerces les paquets ne sont pas visibles aux consommateurs, cachées derrière des portes de placards. Il est interdit de fumer dans les lieux publics (plages, bars, restaurants, etc...) et certaines municipalités ont banni la cigarette des parcs et des espaces extérieurs. Dans quelques temps, la législation sera encore renforcée.

La même couleur pour tout le monde

A partir du mois de décembre 2012, 6 mois après la date initialement prévue, la législation de la vente de cigarettes, approuvée par la chambre haute du parlement, obligera les fabricants à empaqueter leur produit dans des paquets unis, de couleur marron-olive, mais toujours avec les messages d'avertissements et les photos des conséquences néfastes du tabac (cancer, gangrène, etc...). Ces mentions devront représenter 75% de la surface du recto et 90% du verso de chaque paquet. Les compagnies pourront imprimer le nom de leur marque, en petite police de caractères où bon leur semblera, mais pas sur le devant du paquet. Le but de cette législation est d'éviter la tentation. "Si cette législation peut stopper un jeune australien d'acheter paquet coloré et attractif et l'empêcher de devenir dépendant de la cigarette, alors d'après moi cela vaut le coup." a dit le sénateur John Faulkner durant les débats au parlement.

Une initative saluée

Chaque année, sur l'ensemble du territoire australien, 15.000 personnes décèdent de maladies liées au tabagisme. Et le coût total pour l'économie australienne est estimé à plus de 22 milliards d'euros par an. Le durcissement des lois appliquées depuis plusieurs années déjà ont vu réduire le nombre de fumeurs. En 10 ans, les fumeurs sont passés de 23% à 15% et les associations de lutte contre le tabac ont salué l'arrivée de cette nouvelle législation. "Nous pensons qu'elle permettra de réduire le tabagisme chez les jeunes" a déclaré le professeur Ian Olver, CEO de Cancer Council Australia.

La contre-attaque

La société British American Tobacco, qui détient 46% des parts du marché australien envisage de contester la loi devant la cour de justice pour des raisons constitutionnelles. Elle fera valoir qu'il est anti- constitutionnel pour un gouvernement de retirer la marque et autres droits de propriété intellectuelle d'une entreprise légale sans compensation. Scott McIntyre, le porte-parole de British American Tobacco Australia a déclaré : "Nous sommes une entreprise légale avec des produits légaux vendant à des adultes qui connaissent les risques du tabagisme. Nous irons devant la justice, parce que nous croyons que le retrait de notre propriété intellectuelle est anti-constitutionnel." Leur deuxième argument est qu'avec des paquets qui se ressemblent tous la contrebande risque d'augementer car les paquets seront très faciles à copier. La Ministre de la Santé, Nicola Roxon a répondu via les médias en disant "Nous ne nous laisserons pas intimider par les compagnies de tabac qui nous menacent de poursuites judiciaires. Nous pensons que c'est une mesure qui va dans l'intérêt de la communauté, et les compagnies de tabac devraient plutôt chercher à investir dans autre chose de moins nocifs pour les gens".

Cette loi doit repasser devant la Chambre des Représentants pour une approbation finale suite à l'amendement déposé sur la date de mise en vigueur de la loi. Les enjeux financiers de la bataille juridique qui s'annonce se chiffreront en millards pour le gouvernement si la justice donne raison aux compagnies de tabac.

Agnès Chupin (www.lepetitjournal.com/sydney.html) Mardi 15 Novembre 2011

Sydney

EBOLA - L'Australie prend des mesures radicales pour se protéger face a l'épidémie

Le ministre de l'Immigration australien Scott Morrison a déclaré lundi devant le Parlement que le gouvernement suspendait provisoirement son programme d'immigration en provenance de Guinée, de Sierra Léone et du Liberia. La suspension concerne également le programme humanitaire. Cela signifie que les nouvelles demandes de visas ne sont plus instruites et les visas temporaires déjà accordés aux personnes n'ayant pas encore quitté leur pays sont…

SANTE - La grossesse en expatriation

Les analyses ont confirmé la bonne nouvelle, vous êtes, bel et bien, enceinte. Certains signes vous avaient mis la puce à l'oreille, mais maintenant…
Actualité Australie

EBOLA - L'Australie prend des mesures radicales pour se protéger face a l'épidémie

Le ministre de l'Immigration australien Scott Morrison a déclaré lundi devant le Parlement que le gouvernement suspendait provisoirement son programme d'immigration en provenance de Guinée, de Sierra Léone et du Liberia. La suspension concerne également le programme humanitaire. Cela signifie que les nouvelles demandes de visas ne sont plus instruites et les visas temporaires déjà accordés aux personnes n'ayant pas encore quitté leur pays sont annulés. Les personnes ayant obtenu des visas permanents sur des bases humanitaires sont, elles, soumises à trois séries d'examens médicaux, avant leur départ, et une nouvelle fois à leur arrivée en Australie. Les autres détenteurs de visas longues durées doivent, avant de partir, se soumettre à trois semaines de quarantaine.Cette annonce survient alors qu'une jeune fille de 18 ans, arrivée il y a 12 jours en Australie en provenance de Guinée, a été placée à l'isolement dans un hôpital de l'Etat de Queensland après avoir présenté de la fièvre. Les tests se sont révélés négatifs pour le virus Ebola mais elle subira de nouveaux examens ce mercredi.D'autres Etats ont pris également des mesures drastiques comme les Etats-Unis avec l'instauration d'une quarantaine obligatoire pour tous les voyageurs ayant eu des contacts avec des malades en Afrique de l'Ouest, même en l'absence de symptômes (Etat de New York). La Belgique a déclaré qu'elle avait arrêté les expulsions forcées d'immigrés clandestins vers les pays africains touchés par Ebola.Plus de 10 000 personnes ont été contaminées par le virus Ebola dans huit pays - principalement en Afrique de l'Ouest - depuis le début de l'année, et près de la moitié sont mortes, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Flore Gregorini (Lepetitjournal.com/sydney), jeudi 30 octobre 2014
A la une

ERIC-EMMANUEL SCHMITT - "J’ai découvert que j’étais français à l’étranger"

Romancier, réalisateur, dramaturge, conteur… À 54 ans, Éric-Emmanuel Schmitt est une machine naturelle à créer. À succès aussi puisque ses œuvres littéraires et théâtrales sont saluées de par le monde et reçoivent des récompenses en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Suisse et, bien sûr, en France. À l’occasion de la sortie de son nouveau roman épistolaire Le poison d’amour, paru aux éditions Albin Michel, qui plonge dans le journal intime de…
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

SINGAPOUR - Paradis des start-up

Start up Singapour
Selon une étude menée par la Singapore Venture Capital and Private Equity Association (SVCA), Singapour serait le meilleur endroit pour créer et développer une start-up en Asie du Sud-Est .

EXPATRIATION - Je me sens nulle… Est-ce normal docteur ?

"Si je vous disais, Docteur Bobo, que pas plus tard qu’hier je suis restée paralysée au téléphone car il fallait que je prenne rendez-vous chez un médecin et que l’on m’a demandé des tas d’informations notamment sur mon assurance, et là j’ai paniqué. C’était un échange dans la langue locale que je pensais « maîtriser » et pourtant en raccrochant je me suis sentie si « nulle »".
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.