COUPE DU MONDE DE RUGBY - Australie 67 - USA 5, mais à quel prix ?

 

Les Wallabies, victoire indiscutable en poche (11 essais) sont tout de même sortis fragilisés à l'issue du match contre les USA, avec en tout presque 1/3 de son effectif soit blessé, soit convalescent

Photo: Flickr (cc)

Lors des matchs précédents, David Pocock a souffert de douleurs lombaires, Digby Loane s'est fracturé le pouce, le capitaine de l'équipe, James Horwill était forfait avec une blessure à l'épaule, quant à la star, le buteur nº 1 James O'Connor, c'est à cause d'une élongation des ischio-jambiers qu'il a raté deux matchs.

L'hécatombe
La série noire n'a fait que continuer pour les "golden boys" lors de leur rencontre avec l'équipe américaine. Les deux centres, Robert Horne et Anthony Fainga'a ont respectivement eu une pommette fracturée et, beaucoup plus sérieux, une commotion cérébrale et les cervicales touchées. Inconscient, il était évacué du terrain en civière. Mais ce n'était malheureusement pas terminé pour les Wallabies : Wycliff Palu se blessait au ischio-jambiers, et Pat MacCabe sortait du terrain avec une épaule disloquée…

"Ça fait beaucoup"
C'est ce qu'a concédé lucidement à la presse l'entraineur Robbie Deans. Effectivement le chiffre n'est pas anodin. Avec 9 joueurs en incapacité sur les 30 sélectionnés pour la Coupe du Monde, il ne lui reste peu ou prou de joueurs pour disputer un match officiel (15 titulaires et 7 remplaçants). Toutefois, il a annoncé hier que la blessure de Pat MacCabe n'est pas aussi sérieuse qu'elle apparaissait, et c'est avec James O'Connor qu'il reprenait l'entrainement ce dimanche. Leur sélection pour le match contre la Russie le 1er Octobre est désormais envisageable et considérée.

Pour les autres joueurs blessés, Robbie Deans attend les résultats définitifs des examens médicaux, et c'est à partir de là qu'il jugera bon ou non de faire venir des joueurs jusque là restés en Australie.

Du repos à Canterbury
L'équipe australienne est partie se ressourcer quelques jours dans la solitude de Hanmer Springs, au nord de Christchurch, et préparer son dernier match de poule contre la Russie à Nelson samedi prochain.

"C'est un endroit que je connais et aime. Mais, nous sommes vraiment venus ici pour deux raisons: pour la motivation de l'équipe avant tout, mais c'est aussi l'occasion d'inclure la région et la population de Canterbury où nous pouvons faire ici quelque chose de précieux pour les gens parce qu'ils le méritent après le séisme." a déclaré Deans. Une semaine de repos est vraiment bienvenue à ce stade de la compétition.

Au delà du match contre la Russie, peu expérimentée sur la scène internationale du rugby, match qui permettra aux Australiens de perfectionner leur jeu, l'objectif est d'être absolument prêts pour les 1/4 de finale contre, sauf grosse surprise, les tenants du titre : les Springboks.

Agnès Chupin (www.lepetitjournal.com/sydney.html) Lundi 26 Septembre 2011

Retrouvez toute l'actualité de la Coupe du Monde de Rugby sur notre minisite

 
Sydney

DOSSIER RELIGION - (1) - Sectes en France, religion en Australie

Autrefois, la religion définissait un Etat mais désormais la multitude de confessions dans les pays modernes demande à l'Etat de définir clairement le terme de religion. Ainsi, la Haute-Cour d'Australie a défini la religion en 1983 dans une décision concernant l'Eglise de Scientologie. "Pour les besoins de la loi, les critères de la religion sont les deux suivants : tout d'abord la croyance en un Être Surnaturel, une Chose ou un Principe ; et…

POLITIQUE - Mike BAIRD démissionne

Le premier ministre très controversé de la Nouvelle-Galles du Sud Mike BAIRD vient d’annoncer jeudi matin son retrait de la vie politique. Une…
Actualité Australie

SOCIETE - Un élan de générosité contre le racisme

Plus de $100,000 de dons ont été récolté depuis Mercredi pour le retour d’une affiche de promotion de l’Australia Day. La photo, qui comprend deux petites filles musulmanes portant le hijab, avait été retirée de Melbourne suite à la polémique et aux menaces faîtes sur les réseaux sociaux. Une réaction positive pleine de générosité et de tolérance.
Une internationale

ELECTIONS - Peut-on hacker la présidentielle?

Peut-on hacker l'élection présidentielle? Les experts du Forum international de la cybersécurité (FIC) placent en tête des priorités cette année les risques pesant sur le processus électoral. Une problématique qui touche particulièrement les Français de l'étranger, qui peuvent voter électroniquement aux Législatives
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.
Expat - Politique

ELECTIONS - Peut-on hacker la présidentielle?

Peut-on hacker l'élection présidentielle? Les experts du Forum international de la cybersécurité (FIC) placent en tête des priorités cette année les risques pesant sur le processus électoral. Une problématique qui touche particulièrement les Français de l'étranger, qui peuvent voter électroniquement aux Législatives

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.
Magazine