COUPE DU MONDE DE RUGBY - Australie 67 - USA 5, mais à quel prix ?

 

Les Wallabies, victoire indiscutable en poche (11 essais) sont tout de même sortis fragilisés à l'issue du match contre les USA, avec en tout presque 1/3 de son effectif soit blessé, soit convalescent

Photo: Flickr (cc)

Lors des matchs précédents, David Pocock a souffert de douleurs lombaires, Digby Loane s'est fracturé le pouce, le capitaine de l'équipe, James Horwill était forfait avec une blessure à l'épaule, quant à la star, le buteur nº 1 James O'Connor, c'est à cause d'une élongation des ischio-jambiers qu'il a raté deux matchs.

L'hécatombe
La série noire n'a fait que continuer pour les "golden boys" lors de leur rencontre avec l'équipe américaine. Les deux centres, Robert Horne et Anthony Fainga'a ont respectivement eu une pommette fracturée et, beaucoup plus sérieux, une commotion cérébrale et les cervicales touchées. Inconscient, il était évacué du terrain en civière. Mais ce n'était malheureusement pas terminé pour les Wallabies : Wycliff Palu se blessait au ischio-jambiers, et Pat MacCabe sortait du terrain avec une épaule disloquée…

"Ça fait beaucoup"
C'est ce qu'a concédé lucidement à la presse l'entraineur Robbie Deans. Effectivement le chiffre n'est pas anodin. Avec 9 joueurs en incapacité sur les 30 sélectionnés pour la Coupe du Monde, il ne lui reste peu ou prou de joueurs pour disputer un match officiel (15 titulaires et 7 remplaçants). Toutefois, il a annoncé hier que la blessure de Pat MacCabe n'est pas aussi sérieuse qu'elle apparaissait, et c'est avec James O'Connor qu'il reprenait l'entrainement ce dimanche. Leur sélection pour le match contre la Russie le 1er Octobre est désormais envisageable et considérée.

Pour les autres joueurs blessés, Robbie Deans attend les résultats définitifs des examens médicaux, et c'est à partir de là qu'il jugera bon ou non de faire venir des joueurs jusque là restés en Australie.

Du repos à Canterbury
L'équipe australienne est partie se ressourcer quelques jours dans la solitude de Hanmer Springs, au nord de Christchurch, et préparer son dernier match de poule contre la Russie à Nelson samedi prochain.

"C'est un endroit que je connais et aime. Mais, nous sommes vraiment venus ici pour deux raisons: pour la motivation de l'équipe avant tout, mais c'est aussi l'occasion d'inclure la région et la population de Canterbury où nous pouvons faire ici quelque chose de précieux pour les gens parce qu'ils le méritent après le séisme." a déclaré Deans. Une semaine de repos est vraiment bienvenue à ce stade de la compétition.

Au delà du match contre la Russie, peu expérimentée sur la scène internationale du rugby, match qui permettra aux Australiens de perfectionner leur jeu, l'objectif est d'être absolument prêts pour les 1/4 de finale contre, sauf grosse surprise, les tenants du titre : les Springboks.

Agnès Chupin (www.lepetitjournal.com/sydney.html) Lundi 26 Septembre 2011

Retrouvez toute l'actualité de la Coupe du Monde de Rugby sur notre minisite

 
Sydney

SCANDALE - Maltraitance du bétail australien au Vietnam

Suite à la visite d’Animals Australia dans les abattoirs vietnamiens le mois dernier, ls autorités australiennes ont suspendu la majorité des exportations de bétail vivant vers le Vietnam. L’enquête est en cours et quelle qu’en soit l’issue, les conséquences seront importantes pour les exportateurs. 
Actualité Australie

ARMÉE - Des mineurs violés durant leur formation

Les Forces de défense australiennes comptent plus d'une centaine de plaintes à cause d'abus sexuels et autres bizutages subi par les nouvelles recrues dans les années 1960 à 1980. Les adolescents se voyaient déboutés par les officiers supérieurs. Cette semaine, ils témoignent devant une commission d'enquête.
Une internationale

PARIS – Que faire cet été si on n’aime pas le foot ?

Vous êtes incapable de nommer un joueur de l’équipe de France de foot ? Vous voulez éviter les fanzones et ses supporters qui sentent la bière ? Pas de panique, lepetitjournal.com a fait une sélection des meilleurs expos, musées, bons plans et balades pour profiter des journées ensoleillés à Paris durant cet été très sportif. 
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Découvrez enfin pour quoi vous êtes fait !

 Vos diplômes, vos expériences et vos titres professionnels ne vous ont pas permis d’identifier votre zone d’excellence. Au cours de votre parcours, vous avez été performant, parfois moins. Vous avez aimé ce que vous faites, parfois moins. Mais aucune évidence n’a surgi. Aujourd’hui, une question tourne en boucle dans votre tête : "Pour quoi suis-je fait ?". Comment le découvrir ?

COACHING - Expatrié, quelle erreur !

Samedi 1er août. Les rayons du soleil plongent à travers les larges baies vitrées de JFK, le principal aéroport de New York. Manu, assis par terre, le visage enfoui entre ses mains, se demande, « mais comment en suis-je arrivé là ? » Après deux années passées à New York, il rentre à Paris, rapatrié par sa compagnie. Un échec qu’il a encore du mal à assumer même si, au final, il ne s’est jamais senti aussi seul et misérable qu’aux États-Unis, un pays dont la mentalité qu’il juge avant tout égoïste, hypocrite et cruelle, est à l’opposé de ses principes de vie.
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine