VOILE - L'équipe de Peugeot Surfrider en route pour la Sydney Hobart

Le Petit Journal.com vous parlait il y a quelques semaines du projet ambitieux d'un groupe de Frenchies fous de voile qui souhaitaient s'élancer au départ de la Sydney Hobart.  Eh bien voilà c'est parti, l'équipe menée par Sébastien Guyot sera sponsorisée entièrement par Peugeot Australie et prendra le départ sur le monocoque Beneteau 45 rebaptisé "Peugeot Surfrider" pour l'occasion. Pour la petite histoire, ce bateau était à l’origine basé en France, à la Trinite sur Mer et il a participé à sa première Sydney Hobart en 2008 sous le nom de Lady Courrier mené à l’époque par un équipage de français, l’histoire se répète !

L’équipage de 12 personnes est aujourd'hui au complet avec nos six Français trentenaires et passionnés de voile mais aussi une équipe de professionnels de la voile dont la crédibilité n'est plus à faire. Tout d'abord il y aura le talentueux Nicolas Lunven, ex vainqueur de la Solitaire du Figaro et qui a participé à la Sydney Hobart 2011 à bord de "l’Ange de Milon", Jean-Pierre Nicol qui navigue au plus haut niveau en Figaro depuis 7 ans, Julien Villion qui fait partie de la génération montante de la voile française. L’équipage se composera également de deux Australiens, dont le navigateur qui aura 5 participations à son actif sur ce même bateau puisqu'il est l’équipier régulier de Paul Clitheroe propriétaire du bateau qui fera cette année la course par procuration.

Un défi sportif pour un message planétaire : Protect our Playground
L'équipe de navigateurs va enter de gagner la course mythique mais a un autre objectif tout aussi noble qui est la sensibilisation sur le thème de la protection des océans. Le projet "Protect our Playground" (POP pour les intimes) fait campagne contre la pollution des mers et des océans qu’une activité humaine effrénée a rendue intolérable. Pour cela l'équipe a conclu un partenariat avec la fondation Surfrider dont le skipper Nicolas Lunven est l'ambassadeur. Cetteorganisation mondiale non gouvernementale est dédiée à la protection des océans et de l'environnement littoral. Une collecte de fonds sera organisée par POP en parallèle de la course.

Le mythe de la Sydney-Hobart
La course Sydney Hobart est souvent décrite comme une des plus difficiles au monde mais aussi une des plus fascinantes. Les deux à quatre jours de mer qui séparent Sydney d’Hobart mettent les bateaux sous forte pression en raison de la traversée du Détroit de Bass, long de quelque 298 km pour une largeur minimale d'environ 130km et d’une profondeur moyenne de 50 mètres. Cette zone est souvent frappée par de violentes tempêtes qui génèrent des vagues énormes et de très forts courants rendant ainsi la navigation difficile. Cela ne fait qu'accroitre la motivation de nos jeunes Français dont la devise est "Les missions impossibles sont les seules que l’on réussit" (Jacques Cousteau)

82 participants sont attendus au départ cette année. Peugeot Surfrider tentera donc de devenir “l’idole des houles”, 45 ans après Eric Tabarly, dans la 68ème édition de la course la plus fascinante du monde et sous les yeux des 700,000 spectateurs du monde entier. Bonne chance Peugeot Surfrider !
Flore Gregorini (www.lepetitjournal.com/sydney) mardi 13 novembre 2012

Soutenez Peugeot Surfrider et le projet POP

Page Facebook: www.facebook.com/ThePOPteam

Site internet: www.protectourplayground.org

Collecte de fonds: www.everydayhero.com.au/protect_our_playground_surfrider

Site de la fondation Surfrider Australia, partenaire du projet: www.surfrider.org.au

A relire dans le PetitJournal.com

http://www.lepetitjournal.com/sydney/actualite-sydney/111968-voile-une-equipe-de-francais-en-route-pour-la-sydney-hobart.html

http://www.lepetitjournal.com/sydney/actualite-sydney/119802-voile-la-french-touch-de-la-sydney-hobart.html

Sydney

THE CORNER - McDonald's lance un nouveau concept de café en Australie

Le groupe McDonald's, connu aujourd’hui pour ses fast-food et sa malbouffe, surfe sur la vague de la culture “café” en Australie et convertit un de ses "McCafe" en un nouveau concept de restaurant baptisé “The Corner”, à des années lumière du traditionnel McDonald's et où toutes les références typiques à l’entreprise américaine ont disparu.

EURVIN SWIMWEAR - Made in Australia

Le Petit Journal.com a mené l'enquête pour savoir qui se cachait derrière la nouvelle marque de maillots de bain australienne EURVIN Swimwear.
Actualité Australie

THE CORNER - McDonald's lance un nouveau concept de café en Australie

Le groupe McDonald's, connu aujourd’hui pour ses fast-food et sa malbouffe, surfe sur la vague de la culture “café” en Australie et convertit un de ses "McCafe" en un nouveau concept de restaurant baptisé “The Corner”, à des années lumière du traditionnel McDonald's et où toutes les références typiques à l’entreprise américaine ont disparu.
A la une
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

RECRUTEMENT - Comment trouver un premier emploi au Canada ?

Elisa est actuellement recruteuse dans le secteur des technologies de l'information au Canada. Elle nous apporte son expertise du monde du travail au Québec pour les nouveaux arrivants mais également beaucoup d'autres informations utiles...

EXPATRIATION - La Coréegraphie

Le W Project s'est rendu à Séoul, Corée du Sud. Quelle surprise ! A vrai dire nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre… mais le wifi et les téléphones gratuits dans le métro nous ont vite convaincus ! Le pays le plus connecté au monde renferme en effet de belles opportunités… à condition de faire les efforts nécessaires et apprendre cette complexe chorégraphie qu’est le business coréen. Reportage vidéo
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie