OBESITE - L'Australie n'est toujours pas le Biggest Loser

Les Australiens boivent moins, fument moins mais mangent plus. Le dernier rapport du Bureau National des statistiques est formel: il y a deux millions d'obèses de plus en Australie depuis 2008. Le fléau atteint même aujourd’hui les enfants de moins de 5 ans dont 1 sur 5 est déjà classifié “en surpoids”

Image Flickr (CC)

Les enfants sont les premiers touchés
Depuis 2008, le nombre d’enfants en surpoids ou obèses est passé de 143.500 à 736.000 et un quart des enfants australiens sont déjà sur une courbe de surpoids. Les services de protection de l’enfance de l’Etat du Victoria ont même obtenu de la justice que des parents d’enfants obèses se voient retirer la garde de leurs enfants, une décision qui assimile pour la première fois l’obésité à de la négligence, voire de la maltraitance. Cela montre bien que l’obésité est devenue un fléau, particulièrement chez les jeunes Australiens.
Alors bien souvent, à défaut de cantines dans les établissements scolaires du pays, c’est dans la “lunch box” quotidienne que se trouvent les sources des mauvaises habitudes alimentaires chez les plus petits. Les experts s’accordent à dire que l’analyse nutritionnelle de ces déjeuners en boite est encore largement mauvaise. Plus tard, viennent s’ajouter les désordres alimentaires, comme manger à tout heure et sans repas structuré. La mauvaise éducation nutritionnelle est la clé du problème et elle se répercute à l'âge adulte.

Chez les adultes aussi, la tendance à l'obésité s’accentue

Si les Australiens ont réduit leur consommation d’alcool et de cigarettes, ils ont malheureusement augmenté leur apport en calorie quotidien. LePetitJournal.com avait déjà parlé du problème il y a deux ans lors de la sortie dernier rapport officiel (lire notre article). Les chiffes 2012 rendus publics cette semaine sont encore plus alarmants. 70 % des hommes de plus de 18 ans et 56 % des femmes présentent un excès de poids significatif. En 1995, les chiffres montraient que plus d’un adulte sur deux était en surcharge pondérale. Aujourd’hui, ce sont les deux tiers. La tendance semble irréversible avec des facteurs de sédentarité, d’absence d’activité physique, de "malbouffe" qui ne font que se renforcer.

Habitudes ancrées et sensibilisation limitée
La campagne de sensibilisation anti-obésité lancée par le gouvernement australien se poursuit toujours, malgré des premiers résultats peu encourageants (voir notre article). Une journée "Je vais à l'école à pied" a même été créée, tout est mis en oeuvre pour rééduquer une population qui s’est "américanisée" dans son mode de vie (véhicules, modes alimentaires etc). Des progrès sont réalisés mais la tendance reste “lourde”, tant du point de vue pondéral que de celui du coût pour la communauté (voir notre article), évalué à 20 milliards de dollars par an.

L’Australie se situe au cinquième rang des pays développés en matière d’obésité, derrière les Etats-Unis, le Mexique, la Nouvelle-Zélande et le Chili.

Flore Gregorini (www.lepetitjournal.com/sydney) mardi 6 novembre 2012

En savoir plus

L'Australie grossit, grossit, grossit (2010)

Maigres résultats pour la campagne anti-obésité (2012)

Le coût de la malbouffe en Australie (2011)



Sydney
Actualité Australie
A la une

W PROJECT - Le Mexique, une économie oubliée ?

Le Mexique vit un drôle de paradoxe. C’est un pays en pleine croissance, 12ème puissance économique mondiale (PIB), qui n’est pourtant mis sous le feu des projecteurs que pour les nombreux clichés qui lui sont attachés : insécurité, sauce pimentée, ponchos et autres moustachus. Focus du W Project sur un grand oublié.
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Hong Kong - Actualité

INTERNET - #HongKong censuré en Chine

Le gouvernement central chinois a décidé de protéger sa population de la mauvaise influence hongkongaise. Dans les médias locaux comme le…
Expat
Expat - Emploi

W PROJECT - Le Mexique, une économie oubliée ?

Le Mexique vit un drôle de paradoxe. C’est un pays en pleine croissance, 12ème puissance économique mondiale (PIB), qui n’est pourtant mis sous le feu des projecteurs que pour les nombreux clichés qui lui sont attachés : insécurité, sauce pimentée, ponchos et autres moustachus. Focus du W Project sur un grand oublié.

EMPLOI - Comment trouver un travail à Dubaï ?

Vous avez envoyé des dizaines de CV et n'avez pas reçu une seule réponse d’un employeur ? Arrêtez tout maintenant, faites le point sur votre méthode et apportez ces quelques changements à votre stratégie de recherche d'emploi.
Expat - Politique

EXIL FISCAL – Pas de sauve-qui-peut généralisé

Près de 35.000 contribuables français ont quitté l’Hexagone en 2012. Seuls 587 d’entre eux étaient soumis à l’ISF. Un chiffre encore modeste, mais en hausse de 20% par rapport à 2011. Un rapport dresse les profil de ces expats un peu particuliers

ARNAUD LEROY - "Je suis un parlementaire, donc je veux débattre, proposer et peser sur les orientations"

"Je ne suis pas un lobbyiste mais un relai des Français établis hors de France" affirme clairement, M. Arnaud Leroy, jeune député des Français de la 5ème circonscription. La rédaction de Lisbonne a été à la rencontre de ce "frondeur" afin de l´interroger sur les résultats et les défis qui se posent à lui dans le cadre de son mandat; ceci à un moment où la situation politique est délicate pour la majorité en place.
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.