OBESITE - L'Australie n'est toujours pas le Biggest Loser

Les Australiens boivent moins, fument moins mais mangent plus. Le dernier rapport du Bureau National des statistiques est formel: il y a deux millions d'obèses de plus en Australie depuis 2008. Le fléau atteint même aujourd’hui les enfants de moins de 5 ans dont 1 sur 5 est déjà classifié “en surpoids”

Image Flickr (CC)

Les enfants sont les premiers touchés
Depuis 2008, le nombre d’enfants en surpoids ou obèses est passé de 143.500 à 736.000 et un quart des enfants australiens sont déjà sur une courbe de surpoids. Les services de protection de l’enfance de l’Etat du Victoria ont même obtenu de la justice que des parents d’enfants obèses se voient retirer la garde de leurs enfants, une décision qui assimile pour la première fois l’obésité à de la négligence, voire de la maltraitance. Cela montre bien que l’obésité est devenue un fléau, particulièrement chez les jeunes Australiens.
Alors bien souvent, à défaut de cantines dans les établissements scolaires du pays, c’est dans la “lunch box” quotidienne que se trouvent les sources des mauvaises habitudes alimentaires chez les plus petits. Les experts s’accordent à dire que l’analyse nutritionnelle de ces déjeuners en boite est encore largement mauvaise. Plus tard, viennent s’ajouter les désordres alimentaires, comme manger à tout heure et sans repas structuré. La mauvaise éducation nutritionnelle est la clé du problème et elle se répercute à l'âge adulte.

Chez les adultes aussi, la tendance à l'obésité s’accentue

Si les Australiens ont réduit leur consommation d’alcool et de cigarettes, ils ont malheureusement augmenté leur apport en calorie quotidien. LePetitJournal.com avait déjà parlé du problème il y a deux ans lors de la sortie dernier rapport officiel (lire notre article). Les chiffes 2012 rendus publics cette semaine sont encore plus alarmants. 70 % des hommes de plus de 18 ans et 56 % des femmes présentent un excès de poids significatif. En 1995, les chiffres montraient que plus d’un adulte sur deux était en surcharge pondérale. Aujourd’hui, ce sont les deux tiers. La tendance semble irréversible avec des facteurs de sédentarité, d’absence d’activité physique, de "malbouffe" qui ne font que se renforcer.

Habitudes ancrées et sensibilisation limitée
La campagne de sensibilisation anti-obésité lancée par le gouvernement australien se poursuit toujours, malgré des premiers résultats peu encourageants (voir notre article). Une journée "Je vais à l'école à pied" a même été créée, tout est mis en oeuvre pour rééduquer une population qui s’est "américanisée" dans son mode de vie (véhicules, modes alimentaires etc). Des progrès sont réalisés mais la tendance reste “lourde”, tant du point de vue pondéral que de celui du coût pour la communauté (voir notre article), évalué à 20 milliards de dollars par an.

L’Australie se situe au cinquième rang des pays développés en matière d’obésité, derrière les Etats-Unis, le Mexique, la Nouvelle-Zélande et le Chili.

Flore Gregorini (www.lepetitjournal.com/sydney) mardi 6 novembre 2012

En savoir plus

L'Australie grossit, grossit, grossit (2010)

Maigres résultats pour la campagne anti-obésité (2012)

Le coût de la malbouffe en Australie (2011)



 
Sydney
Actualité Australie
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
shanghai - Communauté

EDITO ETE 2016 - Marche à l’ombre !

Alors que certains d’entre vous ont rejoint la métropole à l’heure de la finale de l’équipe de France à l’Euro 2016, que d’autres…
Expat
Expat - Emploi

STARTUPS - Où fait-il bon entreprendre ?

Le monde est chamboulé par l'arrivée massive de startups qui remettent au goût du jour l'économie collaborative et qui reconfigurent le marché du travail. Rien qu'au niveau des "licornes", ces jeunes entreprises valorisées à plus d'un milliard de dollar, on en compte actuellement 47 en Europe sur 140 dans le monde. Venez découvrir d'autres faits marquants à propos de ce nouveau business avec l'infographie ecoreuil.fr. 

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine