MELBOURNE CUP - Le faste des dépenses

La Melbourne Cup est LA course hippique australienne, qui a la réputation (bien fondée) d'arrêter la nation le temps d'un parcours de 3200m disputée sur l'hippodrome de Flemington. Et cette année, selon les projections des analystes, les sommes dépensées pour l'édition 2012 devraient battre des records

Flickr cc tpower1978

Après une année 2011 en demie teinte due aux restrictions budgétaires, les sociétés, les parieurs et le public renouent avec le faste et les largesses. Cette année, le montant global des dépenses engagées dans les paris, la restauration, l'habillement et les sponsoring devrait arriver à la somme de $AU 438 millions.

Petits fours et champagne
La part la plus importante des frais ira à la nourriture et aux boissons ($AU 162 millions), et 47 millions seront investis dans l'habillement et les accessoires. Un chiffre un peu en recul car cette années les visiteurs consacreront plus leur budget sur les accessoires plutôt que de renouveler entièrement leur tenue.

Les paris et les touristes
L'autre poste important des dépenses est celui des paris. Avec une augmentation de 7,5% prévue cette année, l'argent des paris devrait atteindre 60 millions pour le jour de la course.
Alors que le soutien financier des société est en hausse, le tourisme et le ventes de tickets d'entrée ne devraient pas battre de record. En effet, la participation à la Melbourne Cup a diminué au cours des dernières années, ce qui a entrainé un baisse de revenus pour le secteur touristique. Cependant, l'affluence des touristes australiens et étrangers devrait rester forte pour ce Melbourne Cup Carnival 2012. Selon le Racing Victoria, l'édition 2011de la course a attiré plus de 125.000 visiteurs (étrangers et inter-états) et pas moins de 240.000 résidents du Victoria. Ce qui a généré 360 millions de recettes pour l'Etat.


Pour finir sur une note moins mercantiliste, sachez qu'il existe même un poème dédié à la Melbourne Cup, écrit en 1986 par une écrivain de Sydney, Vivienne McCredie, dont nous vous avons traduit la première strophe :

"Mais une fois par an à Flemington
Une course de chevaux nous arrête tous
Nous retenons nos respirations et écoutons
L'appel du commentateur
Car jamais n'y a-t-il eu une course
Qui détienne une telle fascination
La course qu'ils courent à Flemington,
La course qui arrête la nation"


Alors, à vos chapeaux ou autres fascinateurs !

Agnès Chupin (www.lepetitjournal.com/sydney.html) Jeudi 1er Novembre 2012

 
Sydney

ÉVÉNEMENT - Bastille Festival fait sa révolution sur Circular Quay

5e édition en vue pour le Bastille Festival ! Pour célébrer les festivités du 14 juillet, place au plus grand événement célébrant la culture française en Australie. Entre vin, champagne, bonne bouffe, culture, musique et arts vivants, il faut vous attendre à quatre jours de folie du côté de Circular Quay (du 13 au 16 juillet) ! Décryptage !
Actualité Australie

LITTÉRATURE - L'Australie vue à travers les livres

L'Australie, sa grandeur, sa faune, son bush, ses étendues désertiques, ses plages... Vous l'aurez compris il est impossible d'exprimer toute la diversité des paysages australiens en une phrase. Cette île dont la superficie serait égale à 14 fois celle de la France métropolitaine, regorge de richesses que seule la littérature peut parvenir à mettre en mots. Au fil des pages, nous vous proposons de découvrir, ou redécouvrir l'Australie à travers quatre ouvrages aux styles variés. 
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Benjamin Martinie, alias "Tolt". Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine