SECURITE ROUTIERE - Le casse-tête des smartphones

 

Les progrès fulgurants de la technologie de la téléphonie mobile posent un véritable casse-tête auprès des instances de la sécurité routière en Nouvelle-Galles-du-Sud

photo : Agnès Chupin

A peu près un tiers des jeunes conducteurs lisent ou envoient des sms depuis leur voiture, et un cinquième reconnait surfer sur internet ou utiliser des applications smartphones derrière le volant. C'est ce que révèle une étude conduite l'année dernière par le centre de Sécurité Routière de l'Etat.

Un problème face auquel les instances gouvernementales reconnaissent être prises au dépourvu.

Un tiers des jeunes conducteurs

Parmi les 1.600 conducteurs interrogés, 11% admettent envoyer des sms durant leurs trajets quotidiens, 14% reconnaissent lire leur textos, 8% avouent répondre au téléphone sans kit "main-libre", et 6% passent des appels. Ces pourcentages augmentent dramatiquement chez les jeunes conducteurs (20-29 ans). En effet, auprès de cette catégorie de conducteurs, on passe de 11 à 32% pour l'envoi de textos, de 14 à 36% pour la lecture des sms, et près du triple (23% plus précisément) répondent aux coups de fil en conduisant. Près de 20% de ces jeunes automobilistes utilisent régulièrement des applications smartphones ou surfent sur internet en conduisant.

Les résultats de cette enquête ont été inclus dans la présentation du gouvernement de Nouvelle-Galles-du-Sud suite à une enquête parlementaire portant sur la distraction des conducteurs établie par le comité "Stay safe" en février dernier.

La technologie dépasse la législation

"Malgré les efforts de renforcement en cours, la technologie a dépassé la législation." reconnait le rapport. Et les chiffres appuient se constat. Le nombre d'automobilistes arrêtés pour utilisation de leur téléphone mobile, ce qui entraîne une amende de $265.00 et la perte de 3 points, est passé de 14.000 il y a dix ans à plus de 50.000 l'an dernier.

Ce qui est légal et ce qui ne l'est pas (liste non exhaustive)

Il est illégal par exemple d'utiliser un iPod, iPad, iPhone ou tout autre smartphone ou tablette pour visionner des vidéos, jouer à des jeux ou envoyer des sms pendant que vous conduisez. Par contre, faire défiler une liste et de choisir une chanson même si, paradoxalement, c'est une aussi grande source de distraction pour le conducteur, n'est pas répréhensible aux yeux de la loi. Mais difficile d'argumenter auprès d'un agent de police en cas de contrôle.

Les chiffres de la police de Nouvelle-Galles-du-Sud montrent qu'1% des accidents fatals impliquent des conducteurs distraits par leur téléphone. C'est peu penserez-vous. Mais ce chiffre est probablement grandement sous-estimé car reposant sur les déclarations volontaires des conducteurs impliqués.

Agnès Chupin (www.lepetitjournal.com/sydney.html) Mardi 14 Août 2012

 

A LIRE EGALEMENT :

 
Sydney
Actualité Australie
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !

FRENCH HEALTHCARE – Exporter l’excellence française en matière de santé

Largement envié à l’étranger, notre modèle de santé « à la française » bénéficie d’une solide réputation. La France a su devenir une référence en la matière, rayonnant bien au-delà des frontières de l’hexagone. Pour poursuivre sur cette voie, et apporter plus de lisibilité à ce secteur, Jean-Marc Ayrault vient de lancer le label French Healthcare, « la santé française, une excellence qui s’exporte », une marque unique fédérant tous les acteurs du secteur. 
Expat - Politique

CAMBODGE – Le français plus qu’une passion, une tradition royale

Le temps d’une rencontre, le Prince Tesso Sisowath du Cambodge a partagé avec Lepetitjournal.com sa passion, son attachement pour la langue française et nous a parlé de la place qu’elle occupe, au fil des générations, au sein de la famille royale. Il est lui-même très investi dans le rayonnement de la francophonie.

MICHAELLE JEAN – "«J’aime, je partage», c’est parler comme un francophone"

Le 20 mars, c’est la Journée Internationale de la Francophonie. Pour l’occasion, nous avons rencontré une ardente protectrice de la langue de Molière, Michaëlle Jean, secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) depuis 2014. Très déçue de voir que la France a opté pour un slogan en anglais pour sa candidature aux Jeux Olympiques de 2024, elle nous parle avec enthousiasme de ses projets, notamment numériques, pour développer notre langue dans le monde.
Magazine
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire