SECURITE ROUTIERE - Le casse-tête des smartphones

 

Les progrès fulgurants de la technologie de la téléphonie mobile posent un véritable casse-tête auprès des instances de la sécurité routière en Nouvelle-Galles-du-Sud

photo : Agnès Chupin

A peu près un tiers des jeunes conducteurs lisent ou envoient des sms depuis leur voiture, et un cinquième reconnait surfer sur internet ou utiliser des applications smartphones derrière le volant. C'est ce que révèle une étude conduite l'année dernière par le centre de Sécurité Routière de l'Etat.

Un problème face auquel les instances gouvernementales reconnaissent être prises au dépourvu.

Un tiers des jeunes conducteurs

Parmi les 1.600 conducteurs interrogés, 11% admettent envoyer des sms durant leurs trajets quotidiens, 14% reconnaissent lire leur textos, 8% avouent répondre au téléphone sans kit "main-libre", et 6% passent des appels. Ces pourcentages augmentent dramatiquement chez les jeunes conducteurs (20-29 ans). En effet, auprès de cette catégorie de conducteurs, on passe de 11 à 32% pour l'envoi de textos, de 14 à 36% pour la lecture des sms, et près du triple (23% plus précisément) répondent aux coups de fil en conduisant. Près de 20% de ces jeunes automobilistes utilisent régulièrement des applications smartphones ou surfent sur internet en conduisant.

Les résultats de cette enquête ont été inclus dans la présentation du gouvernement de Nouvelle-Galles-du-Sud suite à une enquête parlementaire portant sur la distraction des conducteurs établie par le comité "Stay safe" en février dernier.

La technologie dépasse la législation

"Malgré les efforts de renforcement en cours, la technologie a dépassé la législation." reconnait le rapport. Et les chiffres appuient se constat. Le nombre d'automobilistes arrêtés pour utilisation de leur téléphone mobile, ce qui entraîne une amende de $265.00 et la perte de 3 points, est passé de 14.000 il y a dix ans à plus de 50.000 l'an dernier.

Ce qui est légal et ce qui ne l'est pas (liste non exhaustive)

Il est illégal par exemple d'utiliser un iPod, iPad, iPhone ou tout autre smartphone ou tablette pour visionner des vidéos, jouer à des jeux ou envoyer des sms pendant que vous conduisez. Par contre, faire défiler une liste et de choisir une chanson même si, paradoxalement, c'est une aussi grande source de distraction pour le conducteur, n'est pas répréhensible aux yeux de la loi. Mais difficile d'argumenter auprès d'un agent de police en cas de contrôle.

Les chiffres de la police de Nouvelle-Galles-du-Sud montrent qu'1% des accidents fatals impliquent des conducteurs distraits par leur téléphone. C'est peu penserez-vous. Mais ce chiffre est probablement grandement sous-estimé car reposant sur les déclarations volontaires des conducteurs impliqués.

Agnès Chupin (www.lepetitjournal.com/sydney.html) Mardi 14 Août 2012

 

A LIRE EGALEMENT :

Sydney

COUP DE COEUR - Australian Daily de Olivier Vojetta

En février 2013, lepetitjournal.com vous faisait découvrir le blog d'Olivier Vojetta, français fraichement arrivé en Australie qui écrivait chaque jour des chroniques à la fois drôles et pertinentes sur sa nouvelle ville de résidence: SydneyCe blog littéraire s'est transformé en livre : “AUSTRALIAN DAILY, 365 thoughts of a Frenchman in Sydney” est le recueil des aventures quotidiennes d’Ollie (le double australien de Olivier Vojetta) pendant un…
Actualité Australie

COUP DE COEUR - Australian Daily de Olivier Vojetta

En février 2013, lepetitjournal.com vous faisait découvrir le blog d'Olivier Vojetta, français fraichement arrivé en Australie qui écrivait chaque jour des chroniques à la fois drôles et pertinentes sur sa nouvelle ville de résidence: SydneyCe blog littéraire s'est transformé en livre : “AUSTRALIAN DAILY, 365 thoughts of a Frenchman in Sydney” est le recueil des aventures quotidiennes d’Ollie (le double australien de Olivier Vojetta) pendant un an de juillet 2012 à juillet 2013
A la une

JACKY DEROMEDI – Des chantiers de Singapour au Sénat

Jacqueline Deromedi, que les Français de Singapour connaissent bien, vient d’être élue sénateur. Le parcours de cette femme entrepreneur, engagée et élégante, qui n’a pas vraiment cherché à faire carrière dans la politique, détonne au Palais du Luxembourg
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

ENJEUX - "L'Europe a-t-elle manqué le virage du numérique?"

Les Entretiens de Royaumont étaient de retour au Château Royal de Varsovie ce samedi 15 novembre. Des intervenants français et polonais, dont Jacques Attali ou François Fillon, ont constaté que l'Europe a mal négocié ce virage technologique. Ils en appellent à une Europe unifiée numériquement
Expat - Politique

JACKY DEROMEDI – Des chantiers de Singapour au Sénat

Jacqueline Deromedi, que les Français de Singapour connaissent bien, vient d’être élue sénateur. Le parcours de cette femme entrepreneur, engagée et élégante, qui n’a pas vraiment cherché à faire carrière dans la politique, détonne au Palais du Luxembourg

FRANÇAIS DE L’ETRANGER – Les choix budgétaires pour 2015

Le budget 2015 de "l'Action extérieure de la France" va être examiné par le Parlement. Les crédits dévolus aux Français de l’étranger et aux Affaires consulaires sont en légère baisse. L’aide sociale en pâtira. En revanche, les crédits consacrés aux bourses scolaires augmentent de 5,6 %.
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

LANGUE FRANÇAISE – Le monde compte 274 millions de francophones

La francophonie progresse dans le monde. C’est la conclusion du second rapport quadriannuel de l’OIF sur l’usage de la langue française dans le monde, présenté au siège de l’organisation à Paris mercredi 5 novembre. En 4 ans, le nombre de francophones a augmenté de près de 25%. Le français est aujourd’hui la seconde langue la plus étudiée dans le monde. D’ici 2060, les francophones pourraient être 767 millions à travers le monde, ce qui constitue un formidable potentiel économique et culturel. Encore faut-il soutenir cette dynamique, prévient l’OIF.