ACTU - Tremblement dans la presse australienne

Deux des grands groupes de presse du pays,  Fairfax et News Limited de Rupert Murdoch ont annoncé respectivement la suppression d’emplois et la fermeture d’une partie de leurs opérations

cc flickr by ZeRo`SKiLL

Le groupe Fairfax dont le prix des actions a plongé de 87% en 5 ans, se bat actuellement pour éviter la pression de la femme la plus riche d’Australie Gina Rinehart qui souhaite prendre le contrôle du comité directeur et imposer ainsi ses valeurs et son agenda.

La Charte d’indépendance éditoriale, mise en place en 1988 par The Age défend le droit des journalistes d’écrire sans peur ni faveur. Elle pourrait être compromise si Madame Reinhart venait à s’imposer.

Pour tenter de sauver le groupe, la direction a annoncé un plan de restructuration par lequel 1900 emplois seront supprimés, deux grandes imprimeries, dont celle de Tullamarine, fermeront et la taille du journal sera réduite pour passer au format “ Tabloïd” équivalent à celui du journal Libération en France.

La direction espère ainsi réduire son déficit et se focaliser sur les éditions en ligne.

Du coté du groupe News Limited, le plan de restructuration entrainera nombre de licenciements , aucun chiffre n'ayant été avancé, et la fermeture de 14 des services de presse dans le Victoria et en Nouvelle Galles du Sud.

Sophie Benardeau Short (www.lepetitjournal.com/melbourne), mercredi 27 juin 2012

Sydney

"SI J'OZAIS" - Le problème est dans le frigo

Le diable est dans les détails, dit-on. Les différences culturelles aussi. Cette vérité profonde et désarmante m'est apparue la première fois qu'un Australien a ouvert mon frigo. Enfin mon frigo, c'est beaucoup dire. En fait, c'était plutôt le sien. Je m'explique. À l'époque nous venions d'arriver à Melbourne et avions loué pour un mois une maison par Airb&b. Le fils des propriétaires âgé d'une vingtaine d'années, à qui devait revenir la maison…

THEATRE - Fin de Partie de Samuel Beckett

“Rien n’est plus drôle que le malheur... C’est la chose la plus comique de monde.” L’acteur australien Hugo Weaving (Matrix, le seigneur des anneaux)…
Actualité Australie

"SI J'OZAIS" - Le problème est dans le frigo

Le diable est dans les détails, dit-on. Les différences culturelles aussi. Cette vérité profonde et désarmante m'est apparue la première fois qu'un Australien a ouvert mon frigo. Enfin mon frigo, c'est beaucoup dire. En fait, c'était plutôt le sien. Je m'explique. À l'époque nous venions d'arriver à Melbourne et avions loué pour un mois une maison par Airb&b. Le fils des propriétaires âgé d'une vingtaine d'années, à qui devait revenir la maison dès qu'il aurait fini ses études, est passé un jour pour superviser des travaux de réfection. Or, à ma grande surprise, son premier geste une fois dans les lieux a été de filer à la cuisine pour ouvrir le frigo... avant de le refermer aussitôt.
A la une

MERCI MAMAN – Des bijoux personnalisés qui plaisent à Kate Middleton

Créée il y a sept ans, Merci Maman est une start-up qui propose divers bijoux personnalisables par gravure connaît un succès grandissant au Royaume-Uni et en France. En 2014, elle a bénéficié d'un coup de pouce spectaculaire : Kate Middleton, Duchesse de Cambridge, porte régulièrement l'un des colliers. L’histoire a tout de suite été relayée dans la presse internationale. Rencontre à Londres avec Béatrice et Arnaud de Montille, co-fondateurs de…
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

MERCI MAMAN – Des bijoux personnalisés qui plaisent à Kate Middleton

Créée il y a sept ans, Merci Maman est une start-up qui propose divers bijoux personnalisables par gravure connaît un succès grandissant au Royaume-Uni et en France. En 2014, elle a bénéficié d'un coup de pouce spectaculaire : Kate Middleton, Duchesse de Cambridge, porte régulièrement l'un des colliers. L’histoire a tout de suite été relayée dans la presse internationale. Rencontre à Londres avec Béatrice et Arnaud de Montille, co-fondateurs de Merci Maman. 

ENTREPRENEURS & SAC À DOS – Un tour d’Asie de l’entrepreneuriat

http://entrepreneurs-et-sac-a-dos.com/
Marlène et Cyrille sont partis découvrir l’entrepreneuriat sous toutes ses formes au cours d’une traversée de l’Asie. Jeunes et passionnés, ils partent à l’aventure avec leurs économies à la recherche de modèles d’entrepreneuriat social et responsable sous le nom d’ « Entrepreneurs et sac à dos ».
Expat - Politique

THIERRY MARIANI – "Il faut que notre diplomatie serve les intérêts de la France"

Thierry Mariani
Député de la XIème circonscription des Français de l’étranger (Asie Océanie), Thierry Mariani était à Singapour pour célébrer, avec la communauté française, le 50ème anniversaire de la cité Etat. L’occasion d’évoquer avec lui Singapour, les Français de l’étranger, et la nécessité, sur le plan diplomatique de distinguer entre les zones où dominent les enjeux économiques et celles qui restent essentiellement confrontées à des problèmes de sécurité.

TAHAR BEN JELLOUN – Le conteur arabe qui écrit dans la langue de Molière

Tahar Ben Jelloun a rencontré son premier succès populaire en 1985 grâce au roman "L’enfant de sable". Il est couronné deux ans plus tard par le prestigieux prix Goncourt, avec "La nuit sacrée". A l’occasion de la 20e édition de la fête de la francophonie, il est venu à la rencontre de ses lecteurs de Shanghai.
Magazine
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala