ACTU - Tremblement dans la presse australienne

Deux des grands groupes de presse du pays,  Fairfax et News Limited de Rupert Murdoch ont annoncé respectivement la suppression d’emplois et la fermeture d’une partie de leurs opérations

cc flickr by ZeRo`SKiLL

Le groupe Fairfax dont le prix des actions a plongé de 87% en 5 ans, se bat actuellement pour éviter la pression de la femme la plus riche d’Australie Gina Rinehart qui souhaite prendre le contrôle du comité directeur et imposer ainsi ses valeurs et son agenda.

La Charte d’indépendance éditoriale, mise en place en 1988 par The Age défend le droit des journalistes d’écrire sans peur ni faveur. Elle pourrait être compromise si Madame Reinhart venait à s’imposer.

Pour tenter de sauver le groupe, la direction a annoncé un plan de restructuration par lequel 1900 emplois seront supprimés, deux grandes imprimeries, dont celle de Tullamarine, fermeront et la taille du journal sera réduite pour passer au format “ Tabloïd” équivalent à celui du journal Libération en France.

La direction espère ainsi réduire son déficit et se focaliser sur les éditions en ligne.

Du coté du groupe News Limited, le plan de restructuration entrainera nombre de licenciements , aucun chiffre n'ayant été avancé, et la fermeture de 14 des services de presse dans le Victoria et en Nouvelle Galles du Sud.

Sophie Benardeau Short (www.lepetitjournal.com/melbourne), mercredi 27 juin 2012

Sydney

DOLLAR AUSTRALIEN - Le plongeon

Le dollar australien a plongé sous la barre des 82 centimes par rapport au dollar américain pour la première fois en dix ans.

TOP STORY - Prise d'otage à Sydney

La police a donné l'assaut mardi à deux heures du matin dans le café Lindt de Martin Place ou 16 heures auparavant, un homme armé avait pénétré et…
Actualité Australie
A la une

FRANÇAIS À L'ÉTRANGER – Quand les entreprises protègent leurs salariés

Certains travaillent au large du Libéria sur des plateformes pétrolières, d’autres sont basés en Afghanistan pour le compte d’ONG ou encore dans des zones reculées de l’Inde pour gérer l’exploitation de centres de production. Tous sont des expatriés. Ils vivent dans des situations parfois extrêmes. Leurs employeurs en sont conscients et bien souvent font appel à des prestataires extérieurs pour assurer leur sécurité. Rencontre avec International…
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Appel à candidatures

Vous résidez à l'étranger? Vous avez un parcours hors du commun? Le 17 mars prochain, sept Français de l'étranger seront récompensés lors d’une soirée de prestige au Quai d'Orsay organisée par LEPETITJOURNAL.COM en présence de M. Mathias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du Commerce Extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger. Alors n'attendez plus, postulez !
Expat
Expat - Emploi

FRANÇAIS À L'ÉTRANGER – Quand les entreprises protègent leurs salariés

Certains travaillent au large du Libéria sur des plateformes pétrolières, d’autres sont basés en Afghanistan pour le compte d’ONG ou encore dans des zones reculées de l’Inde pour gérer l’exploitation de centres de production. Tous sont des expatriés. Ils vivent dans des situations parfois extrêmes. Leurs employeurs en sont conscients et bien souvent font appel à des prestataires extérieurs pour assurer leur sécurité. Rencontre avec International SOS & Control Risks
Expat - Politique

PRELEVEMENTS SOCIAUX DES NON-RESIDENTS - Comment faire pour espérer être remboursés ?

Votés en 2012, les prélèvements sociaux (CSG-CRDS) sur les plus-values et revenus immobiliers pour les contribuables français non résidents ont été reconduits dans la loi de finances 2015. La Commission Européenne a ouvert une procédure d’infraction contre la France sur la conformité au droit européen de ces prélèvements. En cas d'issue favorable, attendue début 2015, comment espérer un remboursement rétroactif ?
Magazine
Francophonie

FRANCOPHONIE – LE XVe Sommet à Dakar

Le 15e Sommet de la Francophonie se déroule à Dakar du 29 au 30 novembre. Les chefs d’État et de gouvernement de l’OIF se réunissent pour définir les prochaines orientations de la Francophonie, statuer sur l’admission de nouveaux pays membres et élire le prochain Secrétaire général de la Francophonie. Invité de France 24, RFI et TV5 Monde, François Hollande a tenu à rappeler que la France était "au service de la francophonie".