MARIAGE HOMOSEXUEL - Le vote pourait être avancé

Le parlement australien, qui devait voter à la fin de l'année deux projets de loi visant à légaliser le mariage homosexuel, pourrait tenir cette élection dès le mois d'août

 

photo : John Heil cc

Ces deux projets de loi, l'un à l'initiative des Verts et l'autre proposé par Stephen Jones, ministre de Nouvelle Galles du Sud, rencontre le soutien d'une grande majorité de la population, comme l'indique tous les sondages réalisés. En effet, 62% des Australiens se prononcent en faveur d'un changement du "Marriage Act", avec un pic de 81% chez les 18-24 ans, et une toute petite majorité, mais majorité tout de même, chez les 50-64 ans.

Un débat qui divise la classe politique
Personnellement, Jullia Gillard est opposée à cette réforme de légalisation du mariage entre personnes du même sexe, mais a incité les membres de son gouvernement à voter en leur âme et conscience. Pas de vote de conscience en revanche chez les libéraux. Tonny Abbott a donné ses consignes : tous les ministres et sénateurs de la coalition devront voter "contre" ces propositions de loi. Qui enfreindra les consignes au sein du ministère "fantôme" devra immédiatement présenter sa démission. Ce qui a fait changer d'avis Malcolm Turnbull, pourtant en faveur du projet, pour qui voter "pour" lui coûterait son poste de ministre au sein du parti libéral.

Du côté des travaillistes, certains ont d'ores et déjà exprimé leur soutien en faveur de ce projet, comme Gary Gray, ministre du Service Public du gouvernement Gillard qui y était pourtant opposé au départ. "Tout Australien devrait avoir le droit d'épouser qui il veut, et tout Australien devrait pouvoir se marier avec la personne qu'il aime." a-t-il déclaré récemment.

Unités des églises australiennes contre ce projet

Les autorités catholiques, anglicanes et orthodoxes s'opposent farouchement à cette réforme, et militent depuis plusieurs mois contre un changement de la loi sur le mariage qui est, selon elles, non conforme aux enseignements religieux. Et ce, malgré l'exception inscrite au projet de loi, exonérant les églises et autres groupes religieux à procéder à des mariages homosexuels. L'archevêque de Sydney a affirmé "qu'au lieu de supprimer la discrimination et l'injustice, le mariage homosexuel les provoquera." Argument que l'on peut opposer à la déclaration de M. Perret, qui détient un siège dans l'Etat du Queensland qui a dit : "Il est important de se rappeler que Dieu n'a pas écrit la loi sur le mariage. Elle a été rédigée par des avocats et des législateurs et doit refléter les vues et les valeurs de notre époque."

Malgré une opinion publique largement favorable au changement de la loi sur le mariage et les débats passionnés que suscitent ces propositions, il existe néanmoins un consensus de l'ensemble de la classe politique australienne, sur le fait que ces projets n'ont aucune chance de passer.

Parallèlement, le projet de loi du mariage homosexuel en France, dont la date butoir est au printemps 2013, pourrait être également avancée comme l'a affirmé la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, lors de son déplacement à Lyon la semaine dernière.

Agnès Chupin (www.lepetitjournal.com/sydney.html) Jeudi 21 Juin 2012


A lire également : MARIAGE HOMOSEXUEL - Pression sur Julia Gillard

Sydney

14 JUILLET - Top 5 des événements à Sydney

Sydney revêt comme chaque année les couleurs de la France avec de nombreuses manifestations à travers la ville pour célébrer "Bastille Day". Il y en a pour tous les goûts et tous les publics. La sélection du Petit Journal.com

JAMES ACKERMAN - Décès du rugbyman

Il n'avait que 25 ans. James Ackerman, joueur de New Rugby League (NRL) ou rugby à treize du club des Sunshine Coast Falcons est décédé des suites…
Actualité Australie

INSOLITE - Le plus grand terrain privé du monde est en vente en Australie

Sidney Kidman est le roi du bétail. Il quitte sa famille à 13 ans en 1915 avec quelques cents en poche et devint le plus grand propriétaire terrien du pays en achetant tout au long de sa carrière l’équivalent des trois quart de l’Angleterre en terrains d’élevage, soit onze millions d’hectares, aujourd'hui en vente
Une internationale

MALADIE DES OS DE VERRE – Aidez Beth à faire le tour du monde !

Beth est une jeune Australienne de 12 ans atteinte de la maladie des os de verre. Avant l’entrée au lycée, sa mère Katie a souhaité qu’elle puisse vivre la grande aventure de sa vie en partant à la découverte du monde. L'hébergement représente un gros budget lors d'un tel voyage mais vous pouvez les aider grâce au home-sitting en les invitant chez vous !
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

INTERNATIONALISATION – Les PME-ETI disent « oui »

L’internationalisation ne se limite pas aux grands groupes et concerne de plus en plus les PME (Petites et Moyennes Entreprises) et les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) françaises. Elles sont chaque année plus nombreuses à sauter le pas et à vanter les mérites de l’extension de leur activité à l’étranger. 

ALAIN BENTEJAC – "La compétitivité est un enjeu majeur"

Le Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CNCCEF) est un réseau mondial d’entrepreneurs français ayant une expérience à l’international. Les CCE sont présents dans 140 pays. Alain Bentéjac en est le Président. Il a pour mission principale de conseiller les pouvoirs publics et de promouvoir l’attractivité du secteur privé français.
Expat - Politique

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Etude sur le vote par Internet, le cas de la République Tchèque

En 2014, les Français de l'étranger ont à nouveau pu voter par Internet. Si ce moyen est de plus en plus utilisé, l'abstention reste en hausse. Pour tenter d'expliquer ce paradoxe, Alix Guillard a utilisé les données collectées sur sa circonscription de Prague pour y voir plus clair. Curieux sur le fonctionnement des nouvelles technologies en général, Alix Guillard s'intéresse au vote par Internet depuis 2011; il a été suppléant aux élections législatives de 2012 et candidat à l'élection partielle de 2013.

ANNE-MARIE DESCOTES – "Il est nécessaire de prendre en compte les enjeux globaux du développement"

Anne-Marie Descotes est la Directrice Générale à la Mondialisation, au Développement et aux partenariats (DGM) du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI). Nommée par Laurent Fabius à l’été 2013, elle a notamment pour mission d’étendre la diplomatie économique de la France. Lepetitjournal.com l’a rencontrée en pleine préparation de la COP21, la conférence du Bourget sur le climat
Magazine