Sydney

SYDNEY - Un chômeur remporte 50 millions de dollars au loto

Un chômeur a vu sa vie basculer après avoir gagné la somme de 50 millions de dollars.

C'est la belle histoire de la semaine. Un homme d'une trentaine d'années à remporté la somme de 50 millions de dollars après avoir joué au loto ce jeudi. L'homme, souhaitant rester anonyme, était sans emploi depuis la fin de l'année 2016 et a décrit sa vie comme "changée", rapporte le Sydney Morning Herald.

"C'est un changement de vie ! Je ne sais même pas combien de zéros il y a dans 50 millions", a-t-il déclaré.

Lui-même ne s'attendait pas à un tel résultat : c'était la première fois qu'il jouait au loto.

Interrogé sur ce qu'il allait faire de cet argent, l'intéressé a répondu qu'il "voudrait réellement aider les gens".

"Je veux ouvrir un restaurant - c'est ma passion - et donner 50% de la nourriture gratuitement aux personnes qui en ont besoin,a-t-il déclaré, je n'ai pas besoin de profits, mais il y a des sans-abri, des étudiants qui n'ont pas de quoi vivre... je veux les aider".

Il a également affirmé vouloir partager l'argent avec sa famille et ses amis : "Si je gagne, je veux que toutes les personnes qui m'entourent gagnent avec moi" 

Juste avant de recevoir l'appel téléphonique lui expliquant qu'il avait remporté les gains, l'homme et sa femme se demandaient comment ils allaient pouvoir survivre dans les prochains mois. "C'est une bénédiction", a réagit l'homme après avoir réalisé ce qu'il venait de lui arriver.

Adrien Lévêque, lepetitjournal.com/sydney, vendredi 12 mai 2017

 
Sydney

INFO/PRATIQUE – Faire un CV à l’Australienne

Parmi les destinations évoquées par les Français lorsqu’il s’agit de s’expatrier, l’Australie revient souvent en tête. Chaque année, plus de 18 000 Français de 18 à 30 ans rejoignent l’Australie avec un visa « vacances-travail » en poche, et nombreux sont ceux qui souhaitent s’installer dans le pays des kangourous. Mais avant de postuler sur le marché du travail australien, il est judicieux d’adapter son CV en respectant les codes propres au…
Actualité Australie

PARTENARIAT FRANCO-AUSTRALIEN – Découvrez l’association AMD

Crée au début des années 2000 dans le cadre de leur engagement au travers d'un appel à projet, le groupement d'entreprise travaillant dans différents domaines de la maintenance, AMD a pour ambition de favoriser le développement économique de la Nouvelle Calédonie. C’est à l’occasion de la conférence "Austmine", groupement auquel ils sont adhérant, que l’édition de Perth, en collaboration avec lepetitjournal.com de Nouméa, est allé à leur rencontre.
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

"Insécurité, négligence, esclavagisme": enquête dans les dessous des fermes australiennes

L’Australie, c’est easy, facile. Les salaires sont plus élevés, et il y a du soleil toute l’année. Forcément cela attire, et on a envie d’y rester. Pour cela, il faut remplir quelques conditions. Notamment réaliser 88 jours de travail en fermes. Si d’autres solutions existent, celle-ci est la plus utilisée par les PVTites. Disponibilités pour travailler toute l’année, pas besoin d’expérience, les gens se hâtent... Et tombent des arbres une fois qu’ils commencent à se faire arnaquer. Enquête au coeur des fermes et de leurs abus.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine