Sydney

ÉCONOMIE - Nouveau contrat de 100 millions d’euros entre Alstom et l’Australie

Le groupe ferroviaire français vient de remporter un contrat de plus avec l’Australie. Alstom a annoncé mardi la signature d’un contrat de plus de 100 millions d’euros pour fournir neuf rames supplémentaires au réseau de trains de banlieue de Melbourne. 

L’entreprise française, fondée en 1928, est aujourd’hui devenue un des leaders mondiaux en ce qui concerne la construction d’infrastructures ferroviaires. Signé avec l’autorité des transports publics de l’Etat du Victoria (Public Transport Victoria - PTV), ce nouveau contrat permet à la société cotée en bourse de bien commencer l’année. 

Dans un communiqué de presse, le constructeur indique que l’accord a été signé « pour fournir neuf rames X'Trapolis supplémentaires au réseau de trains de banlieue de Melbourne ». La production de ces trains débutera fin 2017 sur le site de Ballarat en Australie, et devrait s’achever au plus tôt en 2018.

En effet, les ateliers de Ballarat ont été acquis par la société française en 1999, « avec la privatisation des actifs publics à la fin des années 1990 », comme le rappelle le groupe. Le nombre de trains du Public Transport Victoria pourrait donc s’élever à 101 (l’équivalent de 606 voitures), tous sortis des mêmes ateliers depuis 2002.

À noter qu’il s’agit du huitième contrat signé entre Alstom et la compagnie de transport de l’Etat du Victoria, depuis les 29 trains commandés en 2000.

Image : Logo ALSTOM - Wikimedia Commons

Maxime THURIOT, lepetitjournal.com/sydney, Mercredi 22 Février 2017

 
Sydney

VACANCES - Attention aux piqûres

Les vacances scolaires du calendrier français approchent à nouveau. C’est l’occasion pour les familles de partir à la découverte de l’Indonésie, de…
Actualité Australie

ELECTION PRESIDENTIELLE - Pour qui voteront les Français établis en Australie ?

J-3 avant l'élection présidentielle. La campagne a battu son plein ces derniers mois, et celle-ci, à deux jours près, est sur le point de prendre fin. Qu'ont retenu les électeurs français établis en Australie de cette campagne ? Pour qui iront-ils voter ? Pour qui ne voteront-ils pas ? Quel est le pire candidat à leurs yeux ? Qu'est-ce que cette élection peut changer pour eux ? Quelles sont leurs attentes ? Leurs craintes ? Nous avons posé ces questions à neuf d'entre eux.
Une internationale

CHRISTINE OCKRENT– "Il y a toute une éducation à entreprendre sur la sélection et la vérification des sources"

Ockrent
Comme toute campagne présidentielle, celle que nous vivons et qui connaîtra son premier dénouement dimanche a connu son lot de critiques envers notre système médiatique et en filigrane, notre fonctionnement démocratique. La semaine de la presse organisée au Lycée Français de Singapour a été l’occasion de nous entretenir avec LA reine de l’info qui a marqué toute une génération, Christine Ockrent. Elle nous parle l’évolution des médias et ses…
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

PERMIS VACANCES TRAVAIL – Ce qu’il faut savoir avant de partir

Le Permis Vacances Travail permet de vivre une expérience unique, puisqu’il permet de faire un séjour longue durée à l’étranger, en ayant la possibilité de cumuler des petits boulots sur place pour se financer. Avant de s’envoler pour d’autres horizons, mieux vaut toutefois être bien préparé

COACHING - Être pilote de sa vie, ça veut dire quoi ?

Aujourd’hui, j’ai fait une très belle rencontre à Shanghai et cette personne m’a posé une excellente question : “Pour toi, c’est quoi être pilote de sa vie ? Comment est-ce que je peux avoir un peu plus la sensation d’être pilote de ma vie ?”
Expat - Politique

PIERRE VERLUISE – "M. Trump pourrait être une formidable opportunité pour l’Europe"

Contestée par près de la moitié des candidats de cette présidentielle, l’Union européenne n’a jamais semblée aussi fragile. Traversant une crise profonde, la question de son avenir se fait plus prégnante que jamais. Entre référendum de sortie, retour au Franc, et reconquête d’une souveraineté nationale, comment pouvons-nous expliquer un tel euro-scepticisme ? Pierre Verluise, docteur en géopolitique, directeur du Diploweb.com et co-auteur avec Gérard-François Dumont de "Géopolitique de l’Europe. De l’Atlantique à l’Oural" (PUF) nous répond.
Magazine