Sydney

LA PÉROUSE DAY 2017 - Une cérémonie placée sous le signe de l’émotion

Le Vendredi 10 Mars 2017, exactement 229 ans après que le Contre-Amiral Français Jean-François de Galaup dit Le Comte de La Pérouse, ai quitté l’Australie pour ne jamais y revenir, le maire de Randwick City, Noel D’Souza, a accueilli près de 100 invités au nom de la fondation du musée de La Pérouse pour une soirée de souvenir et de célébration au Musée La Pérouse de Sydney.

Monsieur le Maire était accompagné de sa partenaire Mme. Annick Antoine, en collaboration avec Nicole Forrest Green, présidente des Amis du musée de La Pérouse, ils ont eu l’honneur de recevoir M. Matt Thistlethwaite, sénateur au Parlement Fédéral de Kingsford Smith, le député leader de l'opposition du NSW M. Michael Daley, représentant de Maroubra, le Conseiller Geoff Stevenson Conseil général de la ville de Randwick, le Consul général de France à Sydney M. Nicolas Croizer, le Capitaine de Vaisseau attaché de défense français à Canberra, le Capitaine Yann Marboeuf de la Marine Française et le Capitaine Brian Schlegel, représentant le commandant de flotte et contre-amiral Stuart Mayer AO CSC and Bar de Garden Island Sydney (la marine australienne).

Célèbre champion sportif en Australie, ancien joueur de l’équipe nationale de rugby à XV des Wallabies, et membre local des Biidjigal de La Pérouse, M. Gary Ella a effectué le Welcome to Country, complétant ainsi une liste variée d'invités dont la saveur fut nettement française.

Il y a eu en particulier la présence surprise d'une jeune française, Alexia du Peloux, qui renforce l’événement. Agée de 22 ans, originaire de Bretagne au nord-ouest de la France, Alexia est une descendante du commandant de l'Astrolabe, Paul Antoine Fleuriot de Langle. Elle a été accueillie par tous dans le contexte du renforcement des liens entre l’Australie et la France et de l'importance que représente le musée en terme de patrimoine français.

 

Le Comte de La Pérouse a navigué dans la baie de Botany le 26 janvier 1788. Il a établi le camp sur son promontoire nord où lui et son équipage sont restés pendant approximativement 6 semaines. Lors d’une expédition scientifique, sous les ordres du dernier roi de France Louis XVI, lui et ses hommes ont profité de l'occasion pour découvrir cet étrange pays du sud loin de la France avec sa végétation, sa flore et sa faune uniques, caractérisée par l’abondance des marsupiaux et d’une richesse marine sans égale. Des échantillons de grès «Hawkesbury» ont été recueillis et ses hommes ont rencontré non seulement les autochtones locaux, mais aussi les officiers et l'équipage de la première flotte du Capitaine Philip qui venaient d’arriver et de faire escale à Sydney Cove.

Mais la route vers l’Australie s’est transformée en tragédie pour La Pérouse. Il a perdu son homme de main, ami proche et technicien naval Fleuriot de Langle, commandement de l'Astrolabe lors d’une rencontre avec le peuple de Samoa à Maouna (aujourd'hui Baie de Tutuila) qui s’est transformée en drame : 11 des hommes de La Pérouse ont été tués en essayant de récupérer de l’eau potable pour la prochaine étape de leur voyage à partir d'un endroit éloigné dans les petites embarcations. L'abbé Louis Receveur, franciscain à bord de l'Astrolabe, mais aussi naturaliste et homme de science - non rare à l'époque des Lumières françaises - a été gravement blessé. Il est mort à Botany Bay en février 1788 où une messe catholique a été menée en mémoire. Il a été enterré sur les lieux. L'illustre philosophe naturaliste Robert-Paul de Lamanon périt aussi dans les attaques de Maouna. La Pérouse était un homme connu pour son humanité et il a dès lors insisté pour qu'aucune représailles ne soit faîte contre le peuple de l'île, malgré la force significative de la France et l'avantage technologique en armement.

 

La maître de cérémonie Nicole Forrest Green a lu un message reçu de son homologue depuis Albi en France, la maison natale de La Pérouse, le président de l'Association-Musée La Pérouse d'Albi France, M. Jean-Marie Pestel. Jean-Marie est un descendant de la famille La Pérouse. Il a rendu hommage à Alain Conan.

Alain a oeuvré sans relâche pour reconstituer l'histoire de La Pérouse et il vient récemment d'être porté disparu en mer par les autorités de Nouvelle-Calédonie. Alain a consacré une grande partie de sa vie à dévoiler le mystère entourant la disparition de La Pérouse et celle des deux frégates de l'expédition, l'Astrolabe et la Boussole, qui ont été retrouvées détruites sur les récifs de l'île de Vanikoro, partie de l'archipel de Santa Cruz Îles Salomon.

Marin expérimenté et plongeur sous-marin, Alain Conan a fondé l'Association Salomon en 1981. Il a collaboré avec la Marine Nationale et le Musée Maritime de Nouvelle-Calédonie pour récupérer et rassembler un remarquable inventaire des objets des navires naufragés de l'expédition de La Péerouse, lorsqu’ils ont rencontré un cyclone massif au large de la côte des îles Salomon pour lequel l'océan Pacifique, au-dessus du tropique du Capricorne, est connu pour ce genre de phénomène.

Alain vient de terminer un site remarquable - www.collection-laperouse.fr - témoignage de son dévouement et de travail immense que le Musée La Pérouse de Sydney présentera. Il est une perte irremplaçable et à bien des égards, sa disparition n'est pas différente de celle de Lapérouse lui-même.

Alain avait prit son bateau seul dans les eaux calmes un matin au large de l'île d'Amédée afin de plonger dans l'un des nombreux récifs de Nouméa - c’est une plongée dont il n'est jamais revenu car les courants de ces récifs sont puissants et peuvent changer rapidement.

Perdus dans l’immensité de l'océan Pacifique Sud pour l'éternité, La Pérouse et Alain Conan resteront dans les mémoires avec honneur et fierté.

Nicole Forrest Green, lepetitjournal.com/sydney, traduit par Maxime THURIOT, Vendredi 17 Mars 2017

Images : Photographies officielles de l’évènement - La Pérouse Day 2017

Photo 1: le Consul Général de France à Sydney Nicolas Croizer, Nicole Forrest Green, La Présidente du FOLM, Annick Antoine avec le maire de RCC Noel D'Souza, le député fédéral de Kingsford Smith, l'hon. Matt Thistlethwaite, l’attaché de défense français à Canberra le Capitaine Yann Marboeuf de la Marine Française

Photo 2: Alain Conan avec Jean-Marie Pestel (descendant de la famille La Pérouse) à Albi, France

 
Sydney

ÉVÉNEMENT - Bastille Festival fait sa révolution sur Circular Quay

5e édition en vue pour le Bastille Festival ! Pour célébrer les festivités du 14 juillet, place au plus grand événement célébrant la culture française en Australie. Entre vin, champagne, bonne bouffe, culture, musique et arts vivants, il faut vous attendre à quatre jours de folie du côté de Circular Quay (du 13 au 16 juillet) ! Décryptage !
Actualité Australie

REVUE DE PRESSE INSOLITE - Les étonnantes nouvelles de la faune australienne!

La revue de presse de l’actu décalée est de retour pour un petit tour d’horizon des informations insolites australiennes qui ont marqué les médias francophones ces dernières semaines. Premier volet cette semaine avec un thème récurrent qui enchante toujours autant les médias : la faune. Quelques surprises vous attendent, cette semaine pas de crocodiles ou de nouvelle araignée mais un requin pas comme les autres et des animaux "domestiques" pas si inoffensifs.
Une internationale

MARDI EXPAT – L’afterwork de l’expatriation à Paris en partenariat avec la CFE (Caisse des Français de l’Étranger)

Mardi 11 juillet prochain aura lieu la prochaine édition de Mardi Expat, l’afterwork de l’expatriation. Organisé par Lepetitjournal.com avec la CFE (Caisse des Français de l’Étranger) comme partenaire, cet événement veut rassembler à Paris anciens et futurs expatriés afin d’échanger et de bénéficier de conseils avisés pour préparer sa prochaine expatriation.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine