Sydney

LEGISLATION - Reconnaissance du troisième sexe en Australie

Les quadras se souviendront avec nostalgie de l'album du groupe français Indochine "Le 3ème sexe" paru en 1985 et prônant la tolérance sexuelle. Et bien l'Australie l'a fait: le 31 mai 2013, le pays est entré dans l'histoire avec l'affaire Norrie May-Welby, une habitante de Sydney de 52 ans qui a gagné une longue bataille judiciaire en Nouvelle-Galles-du-sud pour être reconnue comme le premier individu « neutre » du monde. En d'autres termes, il/elle n'est officiellement ni une femme ni un homme

Photo Flickr (CC)

Norrie May-Welby sera donc la première personne "neutre" d'Australie. La décision unanime des trois juges de la cour d'appel de la Nouvelle-Galles du Sud du 31 mai dernier annule officiellement l'obligation d'enregistrer un citoyen uniquement comme homme ou comme femme sur les certificats de naissance, de décès, et de mariage. Emilie Christie, l'avocate de Norrie May-Welby déclare : "c'est la première décision judiciaire qui dit clairement que le sexe ne doit plus être considéré comme binaire."

Norrie May-Welby est né dans la peau d'un homme avant de subir une opération à l'âge de 28 ans et de réaliser qu’aucun genre ne lui correspond vraiment. Norrie se considère désormais comme "neutre" ou "sexless", en anglais. En 2010, elle demande au gouvernement local de lui accorder un genre "non spécifié". L'administration accepte. Mais quelques mois plus tard, elle fait marche arrière. Norrie saisit la justice. Un premier tribunal lui donne tort. Et finalement, en appel, Norrie obtient gain de cause. Un tribunal administratif doit maintenant clarifier les nouvelles règles.

Cette décision a une portée limitée. Pour l'instant, elle concerne uniquement l´état de Nouvelle-Galles du sud et les personnes qui ont subi une opération (inapplicable donc aux enfants intersexués) mais elle est symboliquement importante. L'Australie avait déjà un fait un pas dans cette direction car en 2011 elle devient le premier pays au monde à offrir une alternative au masculin/féminin sur les papiers d'identité et passeports. Une case "X" a été ajoutée pour ceux qui ne se sentent ni homme ni femme et ce même s'ils n'ont pas subi d'opération de changement de sexe. Il suffit de produire la lettre d'un médecin pour se déclarer officiellement "neutre" sur son passeport. L'Australie fait partie des pays où la question du genre défraie souvent l'actualité comme en Suède.  

Le tribunal administratif de l'état va maintenant statuer sur la dénomination officielle de ce troisième sexe. Le précédent judiciaire existe et d'autres Etats australiens pourraient adopter à l'avenir des positions similaires invitant l'Etat fédéral à reconnaître l'existence d'un troisième genre dans toute l'Australie. De quoi relancer de nombreux débats de société et de linguistique.

Flore Gregorini (www.lepetitjournal.com/sydney.html) lundi 10 juin 2013.

 

 
Sydney
Actualité Australie
Une internationale

LYCEES FRANÇAIS – Constituer un réseau d’anciens élèves avec l’ALFM

La quatrième édition du Forum mondial des anciens étudiants du réseau de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (FOMA) se tiendra en avril prochain. Le président des associations des anciens des lycées français de l’étranger (ALFM), René Randrianja, fait le point sur les objectifs de son mandat et l’organisation de cet évènement international.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Expat - Politique

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines législatives.
Magazine