Sydney

SCIENCES - Des analyses ADN confirment la longue connexion des Aborigènes à l'Australie

L'analyse de 110 échantillons de cheveux a permis à des scientifiques de faire la lumière sur la profondeur des liens entre les Aborigènes et leurs régions respectives, ainsi que sur les mouvements opérés par ses différentes populations sur le territoire australien.

Il y a 50.000 ans, les Aborigènes mettaient les pieds sur le continent australien. C'est ce que révèle la conclusion d'une étude menée par des chercheurs de l'université d'Adelaïde sur l'ADN mitochondrial de 110 échantillons de cheveux aborigènes anciens, ces derniers ayant été prélevés lors d'expéditions anthropologiques datant du début des années 1900.

Leur analyse révèle que les Aborigènes sont les descendants d'une seule population fondatrice, arrivée sur le pays-continent il y a 50.000 ans. L'Australie et la Nouvelle-Guinée ne formant qu'un seul et unique continent à cette période, les humains voyageaient du sud-est de l'Asie vers cette masse continentale, et certains se sont installés dans ce qui est aujourd'hui la Nouvelle-Guinée, pendant que d'autres ont continué le voyage jusqu'au sud, sur le sol australien. 

Suite à quoi, les populations se sont séparées et propagées autour des côtes est et ouest de l'Australie. Pendant les dizaines de milliers d'années qui suivirent, elles sont restées isolées, se mélangeant rarement.

Il apparaît également que les différentes populations ne se seraient pas beaucoup déplacées depuis leur installation dans les quatre coins du territoire australien. Les chercheurs ont en effet pu le découvrir en conservant des informations détaillées sur les lieux de naissance, les antécédants familiaux et les arbres généalogiques des individus étudiés. Des données qui ont par ailleurs permis aux chercheurs d'établir cette carte (voir ci-dessous), établissant les mouvements des différentes populations Aborigènes à travers le temps.

Auprès du journal britannique The Guardian, le chef du projet, le professeur Alan Cooper, s'est dit très étonné que son équipe ait pu découvrir que les peuples aborigènes n'avaient que très peu bougé au fil des siècles, s'adaptant parfaitement à leur environnement.

Entre "les énormes changements climatiques et les bouleversements environnementaux, on aurait pu s'attendre à ce qu'ils réagissent en allant un peu partout, explique-t-il, mais ils ont pu survivre dans des endroits bien précis, avec des quantités de ressources fixes, pendant 50.000 ans. Nulle part ailleurs dans le monde les humains n'ont démontré une telle capacité".

Les responsables de l'étude ajoutent par ailleurs que la découverte d'une présence aussi longue et continue des peuples Aborigènes dans ces régions justifie leur attachement à cette terre, si sacrée à leurs yeux. Et Alan Cooper de conclure : "Si vous pouvez imaginer que votre histoire familiale existe depuis 50.000 ans sur un même territoire et combien cela vous importe, vous pouvez commencer à comprendre le fossé culturel qui se manifeste lorsque les Aborigènes discutent avec des politiciens ou des non-Aborigènes sur l'importance de la possession de la terre".

Crédits images : Getty Images ; University of Adelaïde

Adrien Lévêque, (lepetitjournal.com/sydney), lundi 13 mars 2017

 
Sydney
Actualité Australie

PARTENARIAT FRANCO-AUSTRALIEN – Découvrez l’association AMD

Crée au début des années 2000 dans le cadre de leur engagement au travers d'un appel à projet, le groupement d'entreprise travaillant dans différents domaines de la maintenance, AMD a pour ambition de favoriser le développement économique de la Nouvelle Calédonie. C’est à l’occasion de la conférence "Austmine", groupement auquel ils sont adhérant, que l’édition de Perth, en collaboration avec lepetitjournal.com de Nouméa, est allé à leur rencontre.
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine