Stockholm

SORTIE - Laissez-vous emporter par Olivier Dubois et Sharon Eyal à l'Opéra

Deux chorégraphes de renom sont réunis jusqu'à la mi-mars sur la scène de l'Opéra de Stockholm pour deux spectacles différents mais parfaitement complémentaires, présentés lors d'une même soirée: "Half life" de l'Israélienne Sharon Eyal et "De l'origine" du Français Olivier Dubois, une combinaison surprenante et très réussie.

 

1 - "De l’origine", chorégraphie d'Olivier Dubois

"Pour questionner la vie, pour se sentir vivant, il faut goûter à la mort. Par la mort, on revient à la vie", ce commentaire du créateur du ballet Olivier Dubois se reflète totalement dans sa dernière oeuvre.

Sur scène, deux danseurs habillés à l’identique de costumes moulants tâchetés, deux corps mystérieux tels des léopards, dansent sur un parterre recouvert d'immenses poupées noires.

Au départ, ils ne font qu’un, comme une mère et son nouveau-né, puis se séparent, s'explorent, se reflètent: une scène intense, dramatique. On est emporté dans un rêve ou plutôt un cauchemar, en plein sommeil, transporté dans un autre monde et secoué par une musique électronique vibrante qui fait frémir le plancher.

"L'Art, c’est l’intelligence de la sensation", a rappelé Olivier Dubois, "à défaut de donner des réponses, il pose et soulève des questions".

Sa chorégraphie fait appel à une concentration et une musculature incroyables et les danseurs Jonna Savioja et Gunnlaugur Egilsson s’y prêtent remarquablement.

 

2- "Half life", chorégraphie De Sharon Eyal

C’est la deuxième fois que la chorégraphe israélienne Sharon Eyal est invitée à l’Opéra de Stockholm. Son dernier ballet « Bill » avait connu un grand succès il y a trois ans.

Telle une armée de treize danseurs synchronisés jusqu’au moindre détail, avec une énergie au bord de l’inhumain, les danseurs semblent presque nus dans leurs costumes très fins. C’est un spectacle des muscles exposés, forts mais aussi vulnérables.

La musique écrite par Ori Lichtik rythme chacun de leurs mouvements à la perfection. Un unisson extatique complété par des pulsions individuelles créent comme une explosion dans la monotonie. On est comme transcendé ! Les danseurs, tels des robots, vous transportent dans une marche de zombies angoissante mais pleine de vie.

Sharon Eyal a eu « grand plaisir à travailler avec les danseurs de formation classique, qui en font des virtuoses », dit-elle et elle est ravie d’être de nouveau à Stockholm.

Tout comme sa chorégraphie, le travail de création de Sharon Eyal est un travail de groupe. Entourée de son mari et créateur artistique Gai Behar et de son compositeur Ori Lichtik, il est évident que la dynamique de groupe est au coeur de son Art. « Le groupe et l’individu », « la peur » sont les thèmes principaux de la création de l’Israélienne, applaudie et acclamée par le public à la fin du spectacle.

 

Curieux, foncez-y ! Peureux s’abstenir !

 

Informations pratiques : 

Kungliga Operan, Gustav Adolfs torg 2.

Site officiel et billetterie : http://www.operan.se/

Två koreografer, två världar: "De l'origine" d'Olivier Dubois et "Half life" de Sharon Eyal, jusqu'au 17 mars 2017

Page officielle du spectacle : http://www.operan.se/repertoarsida/sharon-eyal--olivier-dubois/

 

 

Noémie Altschul, (lepetitjournal.com/stockholm) 24 février 2017


Crédit photos:  Håkan Nilsson

 
A la Une à Stockholm
Une internationale
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

PERMIS VACANCES TRAVAIL – Ce qu’il faut savoir avant de partir

Le Permis Vacances Travail permet de vivre une expérience unique, puisqu’il permet de faire un séjour longue durée à l’étranger, en ayant la possibilité de cumuler des petits boulots sur place pour se financer. Avant de s’envoler pour d’autres horizons, mieux vaut toutefois être bien préparé
Expat - Politique

PRÉSIDENTIELLES – Les résultats des Français de l'étranger

Les Français de l'étranger, malgré quelques couacs, sont allés voter en nombre pour ce premier tour de la Présidentielle. Et comme souvent, ils font un choix une peu différent de celui des Français de l'Hexagone, en plaçant Emmanuel Macron très largement en tête, devant François Fillon. 
Magazine