Stockholm

PRATIQUE — Chiner à Stockholm

Pour dénicher à moindre coût meubles uniques, bibelots originaux ou l'accessoire qui fera la différence, notre chineuse vous livre ses meilleures adresses et astuces. « Le loppis pour les nuls », c’est par ici !

Les grosses pièces

Pour commencer, on peut trouver des meubles d'occasion issus des collections de la grande distribution, mis en vente par des particuliers, en ligne sur Blocket à prix fixes et sur Tradera sous forme d'enchères. Autre piste : Metropol. Sur son site et au sein de son showroom, cette salle des ventes du centre-ville propose des meubles de style, des classiques du design, des meubles rustiques avec un potentiel décoratif évident pour le bricoleur averti, à des prix d'enchères souvent très accessibles. Un coup de peinture ravivera une étagère jaunie et de nouveaux tissus peuvent rajeunir divans et fauteuils pour un coût moindre. La salle de vente Kolonn située à Solna fonctionne sur le même principe. Par contre, Bukowski et Stockholms Auktionsverket sont davantage spécialisées dans les antiquités et le haut de gamme. La qualité se paie mais s’avère toujours être un bon placement car la revente est plus facile. Ces spécialistes des enchères offrent la possibilité de voir les meubles et objets avant la vente en ligne. Une enchère engage celui qui l'a faite et une commission de vente s'ajoute à la somme finale dans toutes les salles des ventes. La plupart offre souvent gratuitement un service d'estimation d'objets à vendre.

Les petites trouvailles

Le marché du recyclage est très présent à Stockholm et se partage entre Emmaus, Myrorna, Stadsmission, Erikshjälpen et Refurn dont les ressourceries sont réparties sur toute la ville. Elles collectent, trient et valorisent des vêtements, petits meubles, objets usuels et petit électroménager en bon état. En donnant une seconde vie à ces objets, les ressourceries sensibilisent les acheteurs à une consommation responsable et favorisent la réinsertion par le travail de personnes en situation précaire. On y chine des bibelots, on réassortit sa vaisselle, on complète ses ustensiles de cuisine et on décore son intérieur à petits prix fixes car le marchandage ne se pratique pas. Le connaisseur y réalise ses meilleures affaires. Le Myrorna de Ropsten propose beaucoup de meubles et ReFurn vend aussi de grosses pièces que l'on peut voir et réserver sur son site ou dans sa boutique d'Hammarby Sjöstad.

Backluckaloppis : la chasse aux trésors

Activité familiale du week-end, Backluckaloppis (autrement dit, le vide-grenier) est l'occasion pour le particulier de se débarrasser de ses objets et matériels superflus en utilisant le coffre de son  véhicule comme table d'exposition. Ces marchés aux puces d'un nouveau genre regorgent de jouets, matériel de bricolage et outillage, articles de pêche, livres, vêtements pour enfant, sacs et chaussures de foot. C'est l'Eldorado des fouineurs, la caverne d’Ali Baba des collectionneurs et l'endroit des bonnes affaires pour tous. On y croise des brocanteurs professionnels à la recherche de trésors, des étudiants qui s'équipent à bas prix et des petits venus dépenser leur argent de poche en livres et jouets. En saison, on peut acheter des myrtilles, des chanterelles ou de la rhubarbe, des gâteaux et kanelbullar faits maison et vendus par des enfants afin de financer les sorties scolaires et sportives. Il y en a pour tous les goûts et tous les coûts. Les prix ne sont pas toujours affichés, il faut donc marchander. Il est prudent de venir avec de l'argent liquide en petites coupures car l'achat par carte bancaire est souvent impossible, même si « Swish » a ses adeptes. Prévoir également un sac pour  rapporter ses achats chez soi.

Loppmarknad

La tradition des marchés aux puces est ancienne ; ils s’organisent en plein air l'été et se font en sous-sol l'hiver. L'un des plus grands se situe à Vårberg Centrum. Ouvert tous les jours, on y trouve de tout, du beau, du pas beau, de l'utile et de l’inutile… Tout s'y vend et tout s'y achète. Certains stands sont permanents, d'autres, surtout le week-end, sont tenus par des particuliers. L'affluence des chineurs se concentre surtout sur le samedi et le dimanche, et a contraint l'organisation du marché à bannir les poussettes et landaus ces jours-là. Découvrir, négocier et surtout se faire plaisir résume la passion du chineur amateur, du collectionneur éclairé.

Informations pratiques

Salles des ventes

Metropol

Kolonn

Ressourceries

Stads missionen  

Myrorna

Eriks hjälpen

Refurn

Marchés aux puces

Svenskar loppisar     

Loppmarknaden

Crédits photo : Tuukka Ervasti / imagebank.sweden.se et Sylvie Hermodsson

 

Sylvie HERMODSSON lepetitjournal.com/stockholm Dimanche 27 mars 2016

 

 
A la Une à Stockholm

SOCIETE : Money, Money, Money... Le cash en Suède, une disparition programmée

C’est quand une amie française en visite à Stockholm est ressortie de la boulangerie en me disant « C’est dingue, ils n’acceptent pas le cash ! » et que j’ai fouillé dans mon porte-monnaie pour lui tendre un billet que j’ai réalisé à quel point nous, Français, étions totalement formatés à payer en monnaie sonnante et trébuchante, alors que pour les Suédois, le cash n’est plus vraiment... monnaie courante !

SOCIÉTÉ - La bande-son de la Suède

Ca faisait quoi comme bruit un dinosaure suédois ? Et comment ils parlaient, les Suédois au XVIIème siècle ? Il n’existe malheureusement pas de…
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – Comment vendre ses services en tant que coach: 3 stratégies efficaces

Nous sommes nombreuses à nous être lancées en tant que coach et rapidement nous nous sommes posé la question : « comment vendre ses services ». Or loin de nous l’idée de vendre nos services, nous voulons que nos clients viennent facilement à nous et que nous puissions les aider avec tout notre cœur et nos compétences. Voici 3 stratégies efficaces que vous pouvez mettre en place dès aujourd’hui.

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !
Expat - Politique

CAMBODGE – Le français plus qu’une passion, une tradition royale

Le temps d’une rencontre, le Prince Tesso Sisowath du Cambodge a partagé avec Lepetitjournal.com sa passion, son attachement pour la langue française et nous a parlé de la place qu’elle occupe, au fil des générations, au sein de la famille royale. Il est lui-même très investi dans le rayonnement de la francophonie.
Magazine
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire