Stockholm

SE MARIER EN SUÈDE – Démarches et différences culturelles

Vous avez décidé de sauter le pas et de vous marier en Suède ? Félicitations ! Une fois l’annonce faite à votre entourage, voici les détails pratiques et les différences culturelles auxquels il va falloir penser.

Les démarches administratives

Si vous êtes tous les deux ressortissants français, vous pouvez choisir de vous marier soit à l’Ambassade de France soit à l’hôtel de ville de la commune suédoise de votre choix.

Si l’un de vous est un ressortissant français et l’autre suédois et que celui-ci est membre de l’église suédoise (Svenska Kyrkan), vous pouvez vous marier soit à l’hôtel de ville soit à l’église de la commune suédoise de votre choix. Si aucun de vous deux n’est membre de l’église suédoise et/ou que vous êtes de confession différente, vous pouvez vous marier à la mairie ou dans le lieu de votre choix grâce au vigselrätt (droit d'officier un mariage civil) qui permet aux futurs mariés de choisir l'endroit de leurs rêves pour échanger leurs voeux. Jardin, bateau, propriété privatisée : tout est possible (ou presque). Il est d'ailleurs ensuite possible d'inscrire le mariage comme également religieux sans avoir à le célébrer à l'église, au temple, à la mosquée, etc.  

Dans tous les cas, prenez directement contact avec l’autorité désirée pour réserver la date. À noter que si vous choisissez de vous marier religieusement, vous ne passerez pas au préalable par la mairie comme en France car l’église suédoise a la compétence suffisante pour faire valider le mariage côté civil. Elle s’occupera même d’envoyer l’attestation de mariage aux autorités civiles suédoises pour la faire valider. Enfin, il est bon de penser à faire les démarches auprès de l’Ambassade si vous vous mariez auprès des autorités suédoises afin de faciliter la validation de votre mariage en France une fois celui-ci célébré.

À savoir que le mariage homosexuel civil et religieux est autorisé en Suède depuis 2009.

Pour retrouver la liste des papiers administratifs à fournir, cliquez ici. Il est également conseillé de consulter la page de Skatteverket (qui gère les impôts suédois et a la responsabilité d’enregistrer les mariages) pour obtenir le formulaire Hindersprövning à remplir pour avoir l’autorisation de se marier en Suède.

L’organisation de l’événement : quelques différences culturelles

Que ce soit la commune, l’église ou une personne ayant le vigselrätt qui officie, vous avez donc la possibilité de vous marier à l’extérieur, par exemple dans votre jardin ou dans le château de vos rêves. Pensez bien dans ce cas à le préciser lors de la réservation du jour désiré. La plupart des salles de réception vous proposeront donc souvent un endroit spécifique prévu à cet effet, ne soyez pas surpris !

Les Suédois, tout comme les Français, envoient un faire-part quelques mois avant le jour J indiquant le lieu, la date et l’heure du mariage. Quelques différences cependant : les Suédois sont attachés à préciser le code vestimentaire que les invités doivent adopter (klädsel), qui suit des catégories très précises à connaître (voir le lexique en fin d’article). Vos invités suédois risquent de se sentir perdus si vous ne l’indiquez pas.

En plus de cette information, le faire-part indique qui est le maître de cérémonie, autrement dit le toastmaster choisi par les mariés. Cette personne a la responsabilité d’organiser les discours et autres animations qui auront lieu pendant le vin d’honneur et le repas. Les discours tiennent notamment un rôle très important dans les mariages suédois et suivent un protocole bien précis. Les personnes désirant en prononcer un (dans l’ordre de passage classique : le père de la mariée puis du marié, la famille proche et enfin les amis d’enfance, la dernière personne remercie les mariés pour le repas) doivent se signaler au maître de cérémonie qui se chargera de les présenter au moment de leurs discours. Les témoins n’ont eux en revanche pas de rôle important, à l’inverse de la France.

La tendance suédoise

Il est de plus en plus courant que la mariée choisisse les demoiselles d’honneur (brudtärna) parmi ses amies. Celles-ci seront en charge de son enterrement de vie de jeune fille (möhippa) et portent des robes assorties le jour du mariage. Par ailleurs, les Suédois ne font pas de liste de mariage, les invités choisissent eux-mêmes leur cadeau aux mariés. Il est cependant de plus en plus courant de donner de l’argent pour le voyage de noce comme en France.

De plus, le concept de vin d’honneur n’existe pas dans le sens où les Suédois invitent tout le monde à l’ensemble du mariage ; il n’est pas envisageable de ne convier qu’une partie des invités au dîner qui s’ensuit. Le brudskål, verre(s) de champagne accompagné de quelques canapés, est en revanche devenu très courant et s’apparente fortement à notre vin d’honneur. Enfin, les mariages suédois classiques comportent entre 40 et 80 invités, rarement plus et parfois moins. Il sera donc assez difficile de trouver un endroit pouvant accueillir une centaine de convives à table (mais pas impossible !).

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaitez bon courage pour l’organisation et un très beau jour de mariage !

Un peu de vocabulaire

Svenska Kyrkan : l’Église suédoise

Hindersprövning : formulaire suédois indispensable à avoir le jour du mariage

Klädsel : code vestimentaire

Högtisdräkt : le plus habillé, les hommes sont en costume queue de pie et les femmes en robe longue

Smoking : les hommes sont en smoking et les femmes en robe longue

Mörk kostym : les hommes sont en costume de couleur foncé et les femmes en robe arrivant au genou et les épaules couvertes

Kavaj : le plus décontracté; les hommes et les femmes sont habillés comme dans la catégorie précédente mais avec plus de fantaisie

Brudskål : vin d’honneur

Brudparet : les mariés

Brudden : la mariée

Brudgummen : le marié

Skål! : santé ! (au moment de trinquer)

Vigselbevis : certificat de mariage

Brudklänning : robe de mariée

Crédits photo Corbis

 

Pauline WESTERBERG lepetitjournal.com/stockholm Mardi 27 octobre 2015

 
A la Une à Stockholm
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine