Stockholm

ACTUALITE - La fin des contrôles d'identité entre Danemark et Suède

lepetitjournal.com Stockholms foto.Début mai, le gouvernement suédois a annoncé la fin des contrôles d’idendité dans les bus, train et ferries entre le Danemark et la Suède. Depuis janvier 2016, la Suède avait mis en place des contrôles de papiers d’identité des voyageurs des transports en commun. Ces derniers avaient pour objectif de limiter l’afflux massif de réfugiés dans le pays.

La Suède s’est rendue compte que la mise en place d’un tel dispositif avait des conséquences en majorité négatives pour le pays et la population suédoise. Plusieurs milliers de Suédois traversent chaque jour la frontière entre les deux pays pour aller travailler, via le pont d’Öresund ou les ferries traversant le détroit qui les sépare. Et les contrôles mis en place ont eu un impact significatif sur leur quotidien. Leur trajet s’est notamment allongé de cinquante minutes. Selon Per Tryding, vice président de la chambre de commerce du Sud de la Suède, cette politique a eu des conséquences dévastatrices pour les travailleurs et l’économie locale. Beaucoup de personnes ont arrêté de chercher du travail de l’autre côté du pont, certaines ont même dû quitter leur emploi. Les ventes d’abonnement aux transport en commun ont chuté.

Le coût de ce cette politique publique s’élèverait à 1,5 milliard de couronnes suédoises en un an soit l’équivalent des bénéfices générés par l’exportation de musique en Suède. Le choix de mettre fin aux contrôles d’identité s’explique pour deux raisons. D’une part, la Commission Européenne a estimé que ces contrôles d’identité ne respectent pas la Convention de Schengen, contrairement aux contrôles aux frontières. D’autre part, le gouvernement s’est rendu compte qu’il perdait plus qu’il ne gagnait de la mise en place d’une telle politique.

Cependant, en parallèle de cette décision, les contrôles aux frontières seront renforcés pour couvrir plus de voyageurs. Des caméras de surveillance capables de lire les plaques d’immatriculation seront installées et les contrôles incluront désormais un passage au rayon X des véhicules. Depuis la mise en place de ces vérifications, le nombre de demandeurs d’asile en Suède a chuté de 80% passant de 10.000 par semaine à 500.

 
A la Une à Stockholm
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine