Stockholm

SOCIETE - Les jardins d'enfants en plein air - Promenons-nous dans le froid

Le grand air c’est la santé ! Voilà quel pourrait être le slogan des jardins d'enfants "Ur och Skur", où les enfants sont dehors tout au long de l’année.



L’incontournable "dagis"

Équivalent en France de la crèche et de l'école maternelle combinées, le "dagis" ou "föris" -- abréviations respectives de daghem (littéralement "maison de jour", le terme le plus usité) ou förskolan ("école préparatoire") -- accueille les enfants à partir de 12 mois. Généralisé dans les années 70 par le gouvernement social-démocrate, le dagis fait partie de ces institutions piliers de l'Etat-providence.

Dès sa création, sa fonction est double: décharger les parents -  surtout les femmes - de la garde des enfants en bas âge et leur permettre de retourner rapidement à la vie active mais aussi reconnaître l’enfant comme individu et promouvoir son autonomie et son indépendance hors du cadre familial dès le plus jeune âge. C'est désormais un passage presque obligé de sociabilisation: 95% des enfants de moins de cinq ans sont inscrits à un dagis.

Depuis 1998, les établissements ont un socle commun établi par le ministère de l’Education mais les méthodes pédagogiques varient d’un établissement à l’autre, puisant leur inspiration dans différentes pratiques Fröbel, Montessori ou Waldorf.

Ur och skur : le dagis de plein air

Le premier dagis "Ur och Skur" voit le jour en 1985. "Ur och Skur" est une expression ancienne qui signifie "tempête de neige et pluie battante".

Le principe est simple: apprendre en apprivoisant la nature. La pédagogie met l’accent sur la nature, l’environnement et les activités de plein air. L’apprentissage se fait par le biais de l’interaction constante des sens et du corps avec la nature. Les enfants jouent avec des branches, des bâtons, des pommes de pins et mettent à profit l’espace pour jouer, courir, se cacher. La découverte stimule la curiosité et les connaissances sont construites à partir du vécu.

N’en déplaise aux frileux les journées se déroulent dehors, qu’il pleuve, neige ou vente ! Et à Stockholm, les températures moyennes sont de -3 degrés l’hiver.

Si tous les Suédois n’inscrivent pas leurs enfants à un dagis Ur och Skur, ceux-ci ne sont pas une exception. La princesse héritière Victoria y a inscrit sa fille Estelle en septembre 2014. De quoi lui donner les forces d’affronter tous les vents contraires !

Manon F. (lepetitjournal.com/stockholm) 13 mars 2017

Sur un sujet similaire, la sieste nordique

 

Sources: Skolverket, Friluftsfrämjandet

photo: Jardin d'enfants Ur och Skur Boo Mullarna

 
Une internationale

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine