Stockholm

EDUCATION - La sieste nordique, vous connaissez ?

Dans les pays nordiques, il est courant de voir des enfants en bas âge faire la sieste à l’extérieur, dans leurs landaus, même en plein hiver et parfois sous la neige. Pourquoi ? Mais parce qu'il "n’y a pas de mauvais temps, seulement de mauvais vêtements": ce proverbe reflète complètement l'état d’esprit scandinave. Pourtant, les activités en extérieur sont bénéfiques pour la santé, et ce, quelque soit le temps et
les poussettes, tout comme les vêtements, sont conçues pour résister aux hivers rigoureux.

 

D'où vient cette coutume ?

En 1940, le taux de mortalité infantile était élevé en raison de la mauvaise qualité de l’air à l'intérieur. Les constructions étaient en tourbe et très mal aérées. Il était donc préférable de laisser les enfants dormir à l’extérieur que dans l’air confiné des logements. Depuis, cette tradition est restée ancrée dans les mœurs bien que les bénéfices réels soient encore peu démontrés par les scientifiques.

 

Qu’en dit la science ?

Le chercheur finlandais Marjo Tourula, de l’Université d’Oulu, a révélé, dans une étude de 2011, que les siestes des bébés seraient deux à trois fois plus longues à l'extérieur qu’à l'intérieur en raison de l’emmaillotage des enfants dans leurs landaus. De plus, l’air extérieur, plus sain, permet d’augmenter la résistance aux infections. Selon M. Tourula, la température optimale pour pratiquer la sieste nordique se situe autour de moins cinq degrés.

Le Professeur Rintämaki de l'Institut finlandais de santé au travail, interrogé par la BBC en 2015, a confirmé ces résultats, ajoutant que les enfants avaient meilleur appétit et étaient plus actifs après une sieste en plein air.

 

Kit de survie pour sieste nordique

Pratiquer ce type de sieste demande de l'organisation, et du matériel ! Rien ne peut être laissé au hasard et il est recommandé de superposer les couches de vêtements, de préférence en laine, pour procurer une isolation suffisante, et pouvoir si besoin, couvrir ou découvrir le bébé. Aucune partie du corps de l'enfant ne doit être négligée : bonnet, moufles, body, pyjama, surpyjama, nid d’ange et couverture en peau de mouton seront vos meilleurs alliés ! Et n'oubliez pas de vous munir d’un thermomètre à
sonde pour surveiller la température à l’intérieur et à l’extérieur du landau. Ca y est, vous êtes parés !

 


Nadège LEMIRE (lepetitjournal.com/Stockholm) 7 mars 2017

crédits photo: première photo BBC, deuxième photo Åsa Eriksson

 

SOCIETE - La ponctualité, une règle d’or en Scandinavie

Dans les pays nordiques, le temps semble évoluer au gré des saisons. L’été, lorsque le soleil est quasi omniprésent, la journée s’allonge et nous invite à flâner, alors qu’en l’hiver, avec une obscurité quasi permanente, la fatigue se ressent très tôt … Le temps apparaît alors comme une donnée élastique dans un pays où la ponctualité est l’un des piliers culturels.
Une internationale

ROAMING – Ni expats, ni immigrants, vivre à l’international au 21e siècle

Ni expatriés, ni locaux, ni immigrants… Comment définir ces citoyens du monde qui s’installent, pour quelques années, sans filet, dans un pays qui n’est pas le leur? Des itinérants, des nomades ? Dans son livre, CM Patha dresse les caractéristiques de ces millions d'individus dont on n’entend pas la voix. Beaucoup d’entre vous se reconnaitront !
Actu internationale
En direct d'Europe
Stockholm - Actualité

POLITIQUE – La Suède et la transparence

En Suède, l'affaire Fillon ne fait pas la une, c'est à peine si la presse l'évoque tant il est ici difficile de concevoir qu'un élu emploie…
Expat
Expat - Emploi

"Insécurité, négligence, esclavagisme": enquête dans les dessous des fermes australiennes

L’Australie, c’est easy, facile. Les salaires sont plus élevés, et il y a du soleil toute l’année. Forcément cela attire, et on a envie d’y rester. Pour cela, il faut remplir quelques conditions. Notamment réaliser 88 jours de travail en fermes. Si d’autres solutions existent, celle-ci est la plus utilisée par les PVTites. Disponibilités pour travailler toute l’année, pas besoin d’expérience, les gens se hâtent... Et tombent des arbres une fois qu’ils commencent à se faire arnaquer. Enquête au coeur des fermes et de leurs abus.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine