Stockholm

SOCIETE - La Suède, le meilleur pays au Monde ?

Depuis quelques années déjà, la Suède caracole en tête de liste des pays les plus agréables à vivre mais en 2016, elle a également, et contre toute attente, décroché la première place du classement du meilleur pays du Monde. Entendez la place du pays le plus bienveillant à l'égard du reste du monde selon l'index Good country créé en 2014 par Simon Anholt. Ce conseiller politique britannique a établi une liste de critères qui permettent de mesurer la contribution de chacun des pays au bien du reste de l’humanité et de la planète.

Ce classement est détaillé sur le site de Good Country : 35 indicateurs fournis par des organisations internationales, dont les Nations Unies et la Banque Mondiale, répartis dans sept catégories permettent en effet d'apprécier ce que le pays apporte à l'individu. Au petit journal, nous avons analysé ces indicateurs et les avons illustrés par quelques exemples représentatifs ….

Prospérité et égalité
Premier des 163 pays dans cette catégorie, la Suède, suivie de très près par un autre pays scandinave, le Danemark en 3ème position, témoigne d’une soif d’égalité et d’une vraie volonté politique de partage de la prospérité : si le modèle nordique et une confiance sociale profonde peuvent, en partie, expliquer ces très bons résultats, la mentalité suédoise pourrait bien faire le reste. En Suède, un mot résume assez bien cette philosophie d’une égalité dans la répartition des richesses, le lagom, juste ce qu’il faut à chacun, ni trop, ni trop peu. Elle guide de nombreux suédois dans l’adoption d’un comportement mesuré en toutes circonstances.

Santé et bien-être
Également en première position dans cette catégorie, la Suède affiche des statistiques altruistes liées aux exportations pharmaceutiques et aux dons pour l’humanitaire. Les Suédois sont généreux à l'extérieur de leur propre pays comme ils le sont à l'intérieur. Les exemples sont légion pour souligner un engagement philantrope en matière de santé et de bien-être au sein de la société suédoise : droit et liberté des femmes, droit à l’éducation etc. Et l’humanité et la compassion dont ils font preuve envers les migrants en sont une autre preuve.

Science et Technologie
8ème du classement dans cette catégorie, le pays du Prix Nobel est également bien placé dans cette catégorie : un budget conséquent, des investissements soutenus, des lois, des dépôts de brevets, une coopération internationale efficace sont autant de preuves de la bonne santé de la Suède dans ce secteur. Le profil de la Suède en matière de science et d’innovation est performant et fait preuve d’un dynamisme constant, soutenu par une passion légendaire pour l’expérimentation. Cette dernière pourrait la faire monter encore un peu plus haut dans le classement des prochaines années.

Culture et liberté d'expression
En 3ème position derrière la Norvège et le Danemark, nul doute que la Scandinavie a beaucoup à apprendre au reste du monde et demeure sur ce point exemplaire. La liberté d’expression et la liberté de presse sont inscrites dans leurs constitutions respectives. Elles vont de pair avec une obligation de transparence pour les personnages publics qui laissent peu d’espace à la corruption. Cette culture de la transparence permet la confiance et la solidarité des citoyens, mais impacte également l’image de la Suède au niveau international.

Paix internationale et Sécurité
Malgré une longue tradition de neutralité et de pacifisme, la Suède était jusqu'alors très mal classée dans ce domaine. Après un bond pourtant encourageant de la 111ème place à la 52ème place à la suite de son retrait des troupes suédoises en Afghanistan en 2014, elle pâtit toujours d’une mauvaise réputation en raison de ses exportations d’armes vers les pays en guerre. Troisième plus gros exportateur d’armes au monde par habitant, derrière la Russie et Israël, cette industrie est le fruit d’une longue tradition militaire et d’une stratégie d’indépendance vis-à-vis des grandes alliances pendant la guerre froide. Il n’en reste pas moins que ce commerce entrave lourdement la contribution de la Suède à la Paix internationale et la Sécurité. Il va sans doute falloir que la Suède trouve un meilleur compromis à l’avenir.

Ordre du monde
En 11ème position de ce classement, la Suède profite de sa large contribution à l’accueil des migrants mais également de son esprit charitable (dons et associations caritatives) et de sa politique nataliste audacieuse. Même si elle pourrait probablement améliorer encore sa contribution, son impact global reste positif sur l’ordre du monde. Son indépendance et l’implication des citoyens dans la signature des accords avec l’UE lui permettent de jouer un rôle de modérateur dans de nombreux débats internationaux.

Planète et climat
7ème du classement, la Suède maintient le cap et tient ses engagements dans ce domaine dans lequel elle a longtemps fait figure de pionnière. Elle a certes perdu quelques places dans le classement mais reste, avec ses collègues scandinaves, un acteur important de la réflexion écologique à l’échelle internationale. Son dynamisme économique et sa capacité d’innovation dans ce domaine sont les garants d’un classement encore meilleur pour la prochaine publication de l’étude Good Country.

La Suède n'est donc pas un mirage aux alouettes. Si la douceur de vivre suédoise attire, si il est si agréable d'y élire domicile, c'est grâce à cet état d'esprit ambiant, partagé par tous. Plus que tout, c'est lui qui insuffle la ligne de conduite de toute une nation et en fait le "meilleur pays au Monde", en toute humilité. Et ne comptez pas sur les Suédois pour vous le dire !


Isabelle Allard, (www.lepetitjournal.com/stockholm), 24 avril 2017

Photo: Susanne Walström

 

6 FEVRIER – La fête nationale same

Depuis 1992, le 6 février, c’est la fête nationale same (samenationaldagen). Une occasion pour nous d’aborder la culture et l'histoire de ce peuple du grand nord, qui se bat encore pour défendre ses droits.

SOCIETE - Un 14 juillet royal

Pendant que la République française se prépare à célébrer sa fête nationale en bleu blanc rouge, le vendredi 14 juillet, la monarchie suédoise…
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
En direct d'Europe
Stockholm - Actualité

6 FEVRIER – La fête nationale same

Depuis 1992, le 6 février, c’est la fête nationale same (samenationaldagen). Une occasion pour nous d’aborder la culture et l'histoire de…
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine