(article publié le 25 novembre 2010)

Vous avez des enfants ? Vous aimez l'Histoire peut-être ? Les piques-niques alors ? Les beaux paysages ? (tout le monde aime les beaux paysages...) Et vous ne savez pas comment occuper votre dimanche ? Visitez un château fort !

(Drapeau du Grand Duché de Mazovie et vue du chateau -Marek et Ewa Wojciechowscy - Wikicommons)

Czersk est un village d'à peine 600 âmes, perdues à 40km au sud-est de Varsovie. Avant d'être oublié par l'Histoire, le lieu était pourtant la capitale de la Mazovie : ce n'est qu'en 1413 que Varsovie lui fut finalement préférée. Seuls vestiges de cette gloire passée, les ruines d'une fortification plantée de 3 tours imposantes dominent la Vistule.

Il y a 2000 ans
Un hameau est construit sur d'anciennes sépultures, il devient un village, puis une des villes les plus importantes de l'époque. Les princes mazoviens y font construire le château entre le XIVième et le XVième siècles sur d'anciennes fortifications. La Vistule protégeait alors son flanc mais elle a ensuite changé son cours affaiblissant les défenses du lieu. De nombreux outils moyenâgeux ont été découverts sur les lieux. La zone compte aussi plusieurs sites archéologiques plus anciens, notamment des tombes mégalithiques dans la forêt voisine de Tucholskie.


Profiter du panorama
Le château de Czersk est construit sur une colline et l'on peut monter au sommet du donjon pour profiter d'une vue magnifique. Celle-ci embrasse les méandres de la Vistule, le lac de Czersk et les petites maisons de la région. Czersk n'est pas exactement un paradis à touriste. Mais le site ne se résume pas seulement à de vieilles pierres. Vous pouvez aussi déguster des plats régionaux dans le restaurant Karczma, vous promener sur les berges du fleuve, pique-niquer dans l'enceinte du château ou visiter l'ancienne église qui se trouve à quelques pas de là.

 

 

 

 

Pour vous y rendre, le mieux est encore la voiture. Le bus et le train ne sont pas recommandés (euphémisme). Les vaillants ou les radins qui arrivent au château à vélo profitent par contre de 2 zloty de réduction. Les courageux pourront aussi profiter de la magie des lieux sous la neige. Les autres peuvent noter cette idée de sortie dans leurs calepins et s'y précipiter au printemps. Mais attention, avec le retour des beaux jours, les autochtones se font particulièrement belliqueux :

 

 

Ces reconstitutions historiques commencent en mai. Les visiteurs peuvent participer aux spectacles et profiter de l'ambiance moyenâgeuse.

 

Ula Urbanowska & Christophe Quirion (www.l epetitjournal.com/varsovie.html) jeudi 25 novembre

 

(photo Ula Urbanowska)

Infos Pratiques
Adresse : ul. Ks. Sajny 14, Góra Kalwaria. Un plan : ici

Tél. (22) 727 35 39
Pour les tournois de chevaliers : m_prokopiak@wp.pl ou tél. 601 323 438
Le château est ouvert tous les jours de la semaine, toute l'année sauf le 1 janvier, le dimanche des Pâques, le 1 novembre, les 25 et 26 décembre. Horaires :
-avril : 8.00-18.00
-de mai à août : 8.00-20.00
-septembre : 8.00-19.00
-octobre : 8.00-18.00
-de novembre à mars : 8.00-16.00
Prix des billets :6 zł (4 zł pour les enfants, étudiants, retraités et cyclistes)

 
Une internationale
Votez pour le Prix du Public
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Pourquoi investir dans l'immobilier locatif à Lyon en 2017 ?

…parce que c’est la ville qui présente les meilleures garanties ! Entre croissance démographique, hausse des prix de l’immobilier, taux d’intérêt au plus bas et qualité de vie exceptionnelle, jamais le marché immobilier lyonnais ne s’est aussi bien porté. Investisseurs : c’est le moment d’en profiter !
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Expat - Politique

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines législatives.
Magazine
En direct de nos éditions locales