Amateurs de cétacés, ces deux vidéos sont pour vous. Diffusées ces derniers jours, elles retiennent l’attention pour leur côté impressionnant, attendrissant... ou hilarant

Le 7 novembre dernier, le quotidien Radikal publiait sur son site une vidéo amateur réalisée par des pêcheurs turcs et diffusée par l'agence de presse Doğan. Au large de la péninsule de Çeşme (à l’ouest d’Izmir), ils sont tombés nez-à-nez avec non pas une, ni deux, mais trois baleines ! Si Radikal parle de “baleines”, il s’agirait plutôt - au vu des images - de globicéphales noirs. Le globicéphale noir est un delphinidé sans rostre, dont la taille atteint six mètres pour le mâle et moins de cinq mètres pour la femelle, avec un poids maximal de trois tonnes environ pour le mâle.

Les images ont bien quelque chose de spectaculaire mais la voix off des pêcheurs vole la vedette aux cétacés. Leurs commentaires sont en effet plutôt comiques :

“Regarde! Regarde comment elle nous regarde! Sors ta queue! Viens, viens, viens, viens! Off off off maşallah! Viens là mon bélier! Je te jure, si j'avais l'équipement, j'aurais plongé avec elles, je te jure! Je les aurais photographiées sous l'eau! N’ayez pas peur! N’ayez pas peur! N’ayez pas peur! (il s’adresse aux baleines, NDLR) Whoooo super! Elles nous regardent!! Regarde ça! Tu crois qu'elles mangent des sardines??"

Deux jours plus tard, le 9 novembre, on pouvait voir sur le même site une vidéo oscillant entre le trivial et le poétique : la naissance d’un bébé dauphin. Les dauphins accouchent sous l’eau après une période de gestation d’environ 10 mois selon les espèces. Ce qui est assez étonnant socialement, c’est que le bébé dauphin est alors aussitôt confié par la mère à une proche, qui le remonte rapidement à l’air libre afin qu’il étrenne son évent. Cette “marraine” prendra soin du delphineau toute sa vie.

 

Fanny Fontan (http://www.lepetitjournal.com/istanbul.html) mercredi 14 novembre 2012

A la une

ÉTUDIER À L'ÉTRANGER – Et pourquoi pas ?

Étudier à l'étranger est une belle opportunité à la fois au niveau personnel mais aussi professionnel. Beaucoup d'élèves des lycées français de l'étranger, enclins à l'ouverture culturelle, et souvent avantagés par un bon niveau de langue, envisagent de partir après leur Bac. Destinations, formalités, comment s'y retrouver ?
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Johannesbourg - Actualité Afrique du Sud

SPORT - Le sport Sud-Africain endeuillé

Dure fin de semaine pour les sportifs Sud-Africains. Après le dénouement de l’affaire Pistorius qui a vu le coureur handisport condamné à…
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - Je me sens nulle… Est-ce normal docteur ?

"Si je vous disais, Docteur Bobo, que pas plus tard qu’hier je suis restée paralysée au téléphone car il fallait que je prenne rendez-vous chez un médecin et que l’on m’a demandé des tas d’informations notamment sur mon assurance, et là j’ai paniqué. C’était un échange dans la langue locale que je pensais « maîtriser » et pourtant en raccrochant je me suis sentie si « nulle »".

RÉMUNÉRATION – La bonne paye des expatriés

Le salaire est un enjeu majeur dans les négociations d’un départ en expatriation. Les critères ainsi que les barèmes de rémunération pour des missions à l’international ont considérablement évolué ces dernières années. De la multiplicité des motifs de missions, au changement de profil des collaborateurs, les politiques salariales s’adaptent de plus en plus aux candidats
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.