Vous ressentez une certaine fatigue à l’approche de l’hiver, êtes stressé par la ville ? Vous avez besoin de vous ressourcer, envie de nature et de découverte ? Profitez d’un week-end pour vous rendre à Oylat, qui se trouve à 215 kilomètres d’Istanbul, 72 kilomètres de Bursa et 26 kilomètres d’Inegöl…

L’eau thermale d’Oylat (38°C) est riche en minéraux et aide à la guérison de nombreuses maladies. Cette source est réputée pour ses vertus thérapeutiques, notamment contre le stress, la fatigue, les rhumatismes, les problèmes de tension et de peau, les problèmes féminins mais aussi les douleurs nerveuses ou encore sciatiques.

Vous pourrez également y bénéficier de soins et massages adaptés, (selon votre choix d’hôtel). Des analyses ont établi la forte teneur de cette eau forte en calcium, sodium, potassium, magnésium (cations), sulfate, nitrate et bicarbonate (anions).

Crédit photo GL

À l’origine, une légende
À l’époque de l’empire byzantin, la fille du gouverneur des environs d'İnegöl tomba malade et resta alitée. Les médecins de l'époque ne trouvèrent aucun remède aux maux de la jeune fille. Le gouverneur était profondément affligé de la voir souffrir ainsi. Les médecins impuissants devant le mal décidèrent en dernier recours d'envoyer la jeune fille près de cette source inconnue de la forêt. Pensant qu'elle vivait ses derniers jours, ils l’y laissèrent en disant “ÖL-YAT” (“meurt/couche-toi”, devenu "oy-lat" avec le temps). Se croyant incurable, la jeune fille se baigna tous les jours dans l'eau de la source. Reprenant de jour en jour des forces, retrouvant santé et gaieté, elle courut au palais de son père. Depuis, les habitants des environs des sources d'Oylat connaissent et utilisent ces eaux bénéfiques.

Une nature de toute beauté
Vous serez surpris dès votre arrivée par l’imposant canyon et le paysage verdoyant. Vous pourrez alors faire des ballades en forêt et découvrir une magnifique cascade qui se trouve à environ une demi-heure de marche de la place où se situent l’ensemble des hôtels. Oylat n’est pas un lieu très grand, il y règne une atmosphère de calme et de bien-être. Les villageois vendent des produits locaux sur la place, des herboristes y proposent des remèdes “miracles”…

À ne pas manquer : la grotte de Turcave
Une entrée surprenante, à l’intérieur du canyon : un cadre digne d’un décor de film fantastique, de nombreux stalactites et stalagmites, un climat humide et une ambiance abyssale… Avec plus de 700 mètres de longueur, cette grotte est la deuxième plus grande de Turquie. Il s’agit presque d’un voyage au centre de la terre où des formes incroyables feront travailler votre imagination (déconseillé aux claustrophobes !). La grotte de Turcave, qui a plus de dix millénaires, se trouve au sud du village de Hilmiye, à un kilomètre de Oylat.

Amis carnivores, n’oubliez pas en chemin de gouter les célèbres boulettes de viandes d’Inegöl! (İnegöl köfte)

Un avant-goût en images de ce qui vous attend :

Gaelle Loisel (www.lepetitjournal.com/istanbul) vendredi 9 novembre 2012

Pour plus d’informations: http://www.oylat.com/

 
Une internationale
Bleu Blanc Box

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, aux quatre coins du monde, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des milliers de kilomètres !
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Pour lire le chinois il faut commencer tôt

Dans toute langue écrite, les mots font l’objet d’une triple correspondance : la prononciation, l’écriture, et évidemment la signification (ou plus correctement le signifié). Ainsi, le mot français cheval désigne l’animal de trait et de course, se prononce /ʃə.val/ et s’écrit c-h-e-v-a-l. L’écriture du français étant alphabétique et le mot cheval régulier, toute personne sachant lire saura prononcer correctement ce mot même s’il ne l’a jamais vu écrit auparavant. Comme nous l’explique S. Dehaene, la lecture emprunte ici la voie dite phonologique : les graphèmes sont mécaniquement convertis en phonèmes sans faire appel à des représentations sémantiques plus profondes.

Assurance santé expatriés : quel type de contrat choisir ?

Pour les expatriés résidant et travaillant hors de leur pays d'origine avoir une assurance santé de qualité n'est pas un luxe mais une nécessité. Fort heureusement un large choix d'assurances santé est aujourd'hui disponible, qu'elles soient de nature internationale, nationale ou voyage. Outre les nombreuses préoccupations liées à une expatriation (logement, écoles, activité professionnelle, etc.), choisir le bon contrat pour protéger sa santé et son bien-être peut se révéler un défi de taille compte tenue de sa complexité.
Expat
Expat - Emploi

TOURISME EN IRAN - Un secteur en expansion et des défis à surmonter

 Depuis le rétablissement et l’amélioration des relations entre l’Iran et l’Occident, il y a un secteur qui se porte à merveille... le tourisme. Annoncé par les analystes depuis déjà plusieurs années, Marc Botinelli parlait déjà en 2013 de « Bombe touristique à retardement » et il ne s’était pas trompé.
Expat - Politique

ESSAI – Comment concilier vie à l’étranger et citoyenneté ?

Etre citoyen lorsque l’on réside hors de France, ce n’est pas facile. Quels droits ? Quels devoirs ? Passionné de politique, résidant depuis plus de 20 ans à l’étranger, Jacques Saillant publie un essai engagé sur la citoyenneté des Français de l’étranger, en forme de réflexion mais aussi de « coup de gueule » face aux instances qui les représentent

AUDIOVISUEL – Haro sur les anglicismes !

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'agace. La multiplication des titres d'émissions en anglais, jusque dans le service public, ne convient pas à l'organe chargé d'encadrer les productions télévisées françaises. Seront donc reçus les patrons des grandes chaînes françaises afin de rappeler la règle établie par la loi du 30 septembre 1986 sur le rôle du CSA : utiliser le français autant que faire se peu.
Magazine
En direct de nos éditions locales