Le dernier film de Roman Polanski est inspiré de la pièce de la Française  Yasmina Reza "Le Dieu du Carnage". Un casting fort (Kate Winslet, Jodie Foster, Christoph Waltz...) pour un huis-clos  qui signe le retour du réalisateur franco-polonais . Le  film  est enfin sur les écrans chiliens demain

Deux couples de parents se rencontrent afin de régler le différend qui oppose leurs deux fils après une bagarre au parc. Polanski dissèque la bienséance d'une élite new-yorkaise dans un huis-clos de 90 minutes, étouffant comme il se doit.
Jodie Foster/John C. Reilly et Kate Winslet/Christoph Waltz forment deux couples épatants, évidemment pleins de surprise. Les personnages se révèlent les uns aux autres, les conventions et les masques tombent, les non-dits s'accumulent, la tension est palpable et va crescendo.
Le film se déroule en temps réel (c'est bel et bien 1h30 de leur journée): Mariage, famille, désir, argent, morale, politique et convictions personnelles, tout y passe, on n'en attend pas moins de Yasmina Reza (Art).  On attend le carnage pendant 90 minutes mais on réalise à la fin qu'il était sous nos yeux depuis le début.  Le film se termine comme il a commencé, certains y verront une critique, d'autres un compliment !

S. R (www.lepetitjournal.com Santiago) Mercredi 26 septembre 2012

A la une

RETOUR D'EXPATRIATION - 10 conseils pour le réussir

Les expatriés sont de plus en plus nombreux à renoncer au retour, surtout passé le cap des dix ans de vie à l’étranger. Le choc culturel inversé associé à de nombreuses difficultés économiques rendent le retour au pays difficile, car les employeurs français ne reconnaissent pas ou peu l’expérience acquise à l’étranger, sans compter que les “expats’” sont souvent perçus comme arrogants (comprenez: gourmands au niveau du salaire et volontaires…
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

RETOUR D'EXPATRIATION - 10 conseils pour le réussir

Les expatriés sont de plus en plus nombreux à renoncer au retour, surtout passé le cap des dix ans de vie à l’étranger. Le choc culturel inversé associé à de nombreuses difficultés économiques rendent le retour au pays difficile, car les employeurs français ne reconnaissent pas ou peu l’expérience acquise à l’étranger, sans compter que les “expats’” sont souvent perçus comme arrogants (comprenez: gourmands au niveau du salaire et volontaires pour prendre des responsabilités). Voici les conseils d'Anne-Laure Fréant, de retour après un séjour de cinq au Canada et d'un an en Nouvelle-Zélande, pour retravailler rapidement en France.

VILLE DURABLE EN TURQUIE – Pour la France, “le potentiel est énorme”

Istanbul accueillera le 23 septembre un grand “colloque franco-turc sur la ville durable”. Ubifrance, agence française pour le développement international des entreprises, organise cet évènement avec le soutien de Vivapolis et de nombreux partenaires*. Près de 250 participants sont attendus à l’hôtel Grand Hyatt, dont une cinquantaine de France. Eric Fajole, directeur d’Ubifrance Turquie, nous en dit plus sur ce colloque.
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – Un Franco-allemand en charge des Français de l’étranger

A 36 ans, le député du Lot-et-Garonne remplace au pied levé Thomas Thévenoud comme secrétaire d’Etat chargé du Commerce Extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger. Pur produit des grandes écoles françaises, de père allemand, cet ancien partisan de Strauss-Kahn avait choisi de soutenir Hollande lors des primaires du PS
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.