C’est parti pour une semaine de ciné à Santiago avec le SANFIC huitième édition, le prestigieux festival international de cinéma qui permet de voir tous des films inédits au Chili

Pendant une semaine Santiago fait son cinéma. Top départ aujourd’hui de la huitième édition du festival international de cinéma du Santiago. Jusqu’au vendredi 25 août plus de 100 films, inédits au Chili, seront présentés. Des films qui ont marqué l’année passée provenant du monde entier. Pour ce qui est de la compétition, les films se partagent en trois grandes catégories : "Competencia internacional", "Competencia de cine chileno" et "Competencia de talento nacional" pour les courts- métrages. Dans chacune, près d’une dizaine de films seront laissés à l’appréciation du Jury composé notamment du réalisateur chilien installé aux Etats-Unis Alexander Witt et de l’actrice Italienne Francesca Neri.

Le reste des films présentés au SANFIC le sont juste pour le plaisir des cinéphiles. Dans la catégorie "Tour Frances", on remarque la présence de l’Apollonide de Bertrand Bonello ou Louise Wimmer de Cyril Mennegu salué par les critiques françaises, ou encore Un amour de jeunesse de Mia Hansen-Love. A ne pas manquer non plus la dernière livraison mélancolique des Belges frère Dardennes : Le gamin au vélo.

Pour assister aux projections les entrées doivent être retirées dans l'un des lieux suivants : Cine Hoyts Parque Arauco, Cine Hoyts La Reina ou Cineteca Nacional del Centro Cultural Palacio La Moneda ou sur le site : www.cinehoyts.cl. Pour plus d’infos pratiques consulter notre agenda ou le site du SANFIC.

Florine Constant (www.lepetitjournal.com Santiago) vendredi 16 août 2012

 
Une internationale
 Bleu Blanc Box
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Partir avec une protection sociale « à la française »

Vous êtes salariés, étudiants, entrepreneurs ou avez un projet d'expatriation ? Découvrez les conseils de Sylvaine Emery, Directrice des activités internationales et Outre-Mer du groupe Humanis, acteur référent de la protection sociale.

Comment investir en France quand on est expatrié ?

Comment investir dans l’immobilier en France quand on vit à plusieurs milliers de kilomètres ? Est-il possible d’emprunter quand on est non-résident ? A quelles conditions ? Autant de questions que les français non-résidents se posent lorsqu’ils s’intéressent à l’immobilier locatif. Dans cette interview, Mickael Zonta, directeur de la société Investissement-Locatif.com répond à vos questions.
Expat
Expat - Emploi

"Insécurité, négligence, esclavagisme": enquête dans les dessous des fermes australiennes

L’Australie, c’est easy, facile. Les salaires sont plus élevés, et il y a du soleil toute l’année. Forcément cela attire, et on a envie d’y rester. Pour cela, il faut remplir quelques conditions. Notamment réaliser 88 jours de travail en fermes. Si d’autres solutions existent, celle-ci est la plus utilisée par les PVTites. Disponibilités pour travailler toute l’année, pas besoin d’expérience, les gens se hâtent... Et tombent des arbres une fois qu’ils commencent à se faire arnaquer. Enquête au coeur des fermes et de leurs abus.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine
En direct de nos éditions locales