Du 26 juin au 2 juillet 2012, préparez-vous pour une semaine intense : le Festival International de Documentaires de Santiago revient pour sa seizième édition ! Avec, cette année encore, une forte présente française dans le jury et sur les écrans

Le FIDOCS, toujours présidé par Patricio Guzman (La batalla de Chile, Nostalgia de la luz), est de retour pour le coup d’envoi de la seizième édition, qui aura lieu durant la semaine du 26 juin au 2 juillet. Cette année encore, le festival offre un panorama global de la production de documentaires, avec trois compétitions : nationale, latino-américaine et internationale. Jean de Certeau, dont le documentaire El mocito a été présenté l’année passée, sera membre du jury de la compétition nationale. Le film Vivir en Tazmamart du réalisateur français Davy Zylberfajn sera quant à lui en concurrence pour le prix international.

A ces compétitions s’ajoutent trois forums, qui rendent hommage au travail de trois réalisateurs : Carlos Flores, directeur de l’Ecole de cinéma du Chili ; David Bradbury, réalisateur australien, connu notamment pour son documentaire Chile : hasta cuando ; et Ginette Lavigne. Cette dernière fait partie des invités d’honneur français, et plusieurs de ses documentaires seront présentés, dont La nuit du coup d’Etat et Deux histoires de prison.

Le festival ne serait pas complet s’il n’offrait pas un espace pour les "débutants". La compétition 1er corte FIDOCS est ouverte aux réalisateurs chiliens et étrangers résidants au Chili, dont les films sont actuellement en post-production et n’ont encore jamais été montrés au public. Javier Packer, autre français célèbre dans le monde du documentaire, directeur artistique du festival international de documentaires "Cinéma du Réel' de Paris, est membre du jury pour cette compétition "work in progress".

Avec près de 60 documentaires, long et court métrages au programme dans trois salles différentes, une chose est sure : il y en aura pour tous les goûts !

Cécile Tron Muratori (www.lepetitjournal.com Santiago) lundi 25 juin 2012

Lieux : Lastarria 90 (Jose Victorino Lastarrio 90), GAM (Alameda 227), Ciné UC (Alameda 390)

Réservations directement dans les salles concernées, ou sur internet www.ticketek.cl

Prix : 2500 $ général, 1500 $ étudiants et 3ème âge.

Pack (achat seulement dans les salles) : 5 entrées 7000 $, 10 entrées 10.000 $

Plus d’infos et programmes : www.fidocs.cl

 
Une internationale

PARIS – Que faire cet été si on n’aime pas le foot ?

Vous êtes incapable de nommer un joueur de l’équipe de France de foot ? Vous voulez éviter les fanzones et ses supporters qui sentent la bière ? Pas de panique, lepetitjournal.com a fait une sélection des meilleurs expos, musées, bons plans et balades pour profiter des journées ensoleillés à Paris durant cet été très sportif. 
Actu internationale
Actualités de nos partenaires
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Découvrez enfin pour quoi vous êtes fait !

 Vos diplômes, vos expériences et vos titres professionnels ne vous ont pas permis d’identifier votre zone d’excellence. Au cours de votre parcours, vous avez été performant, parfois moins. Vous avez aimé ce que vous faites, parfois moins. Mais aucune évidence n’a surgi. Aujourd’hui, une question tourne en boucle dans votre tête : "Pour quoi suis-je fait ?". Comment le découvrir ?

COACHING - Expatrié, quelle erreur !

Samedi 1er août. Les rayons du soleil plongent à travers les larges baies vitrées de JFK, le principal aéroport de New York. Manu, assis par terre, le visage enfoui entre ses mains, se demande, « mais comment en suis-je arrivé là ? » Après deux années passées à New York, il rentre à Paris, rapatrié par sa compagnie. Un échec qu’il a encore du mal à assumer même si, au final, il ne s’est jamais senti aussi seul et misérable qu’aux États-Unis, un pays dont la mentalité qu’il juge avant tout égoïste, hypocrite et cruelle, est à l’opposé de ses principes de vie.
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine
En direct de nos éditions locales