Du 26 juin au 2 juillet 2012, préparez-vous pour une semaine intense : le Festival International de Documentaires de Santiago revient pour sa seizième édition ! Avec, cette année encore, une forte présente française dans le jury et sur les écrans

Le FIDOCS, toujours présidé par Patricio Guzman (La batalla de Chile, Nostalgia de la luz), est de retour pour le coup d’envoi de la seizième édition, qui aura lieu durant la semaine du 26 juin au 2 juillet. Cette année encore, le festival offre un panorama global de la production de documentaires, avec trois compétitions : nationale, latino-américaine et internationale. Jean de Certeau, dont le documentaire El mocito a été présenté l’année passée, sera membre du jury de la compétition nationale. Le film Vivir en Tazmamart du réalisateur français Davy Zylberfajn sera quant à lui en concurrence pour le prix international.

A ces compétitions s’ajoutent trois forums, qui rendent hommage au travail de trois réalisateurs : Carlos Flores, directeur de l’Ecole de cinéma du Chili ; David Bradbury, réalisateur australien, connu notamment pour son documentaire Chile : hasta cuando ; et Ginette Lavigne. Cette dernière fait partie des invités d’honneur français, et plusieurs de ses documentaires seront présentés, dont La nuit du coup d’Etat et Deux histoires de prison.

Le festival ne serait pas complet s’il n’offrait pas un espace pour les "débutants". La compétition 1er corte FIDOCS est ouverte aux réalisateurs chiliens et étrangers résidants au Chili, dont les films sont actuellement en post-production et n’ont encore jamais été montrés au public. Javier Packer, autre français célèbre dans le monde du documentaire, directeur artistique du festival international de documentaires "Cinéma du Réel' de Paris, est membre du jury pour cette compétition "work in progress".

Avec près de 60 documentaires, long et court métrages au programme dans trois salles différentes, une chose est sure : il y en aura pour tous les goûts !

Cécile Tron Muratori (www.lepetitjournal.com Santiago) lundi 25 juin 2012

Lieux : Lastarria 90 (Jose Victorino Lastarrio 90), GAM (Alameda 227), Ciné UC (Alameda 390)

Réservations directement dans les salles concernées, ou sur internet www.ticketek.cl

Prix : 2500 $ général, 1500 $ étudiants et 3ème âge.

Pack (achat seulement dans les salles) : 5 entrées 7000 $, 10 entrées 10.000 $

Plus d’infos et programmes : www.fidocs.cl

A la une

ERIC-EMMANUEL SCHMITT - "J’ai découvert que j’étais français à l’étranger"

Romancier, réalisateur, dramaturge, conteur… À 54 ans, Éric-Emmanuel Schmitt est une machine naturelle à créer. À succès aussi puisque ses œuvres littéraires et théâtrales sont saluées de par le monde et reçoivent des récompenses en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Suisse et, bien sûr, en France. À l’occasion de la sortie de son nouveau roman épistolaire Le poison d’amour, paru aux éditions Albin Michel, qui plonge dans le journal intime de…
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

SINGAPOUR - Paradis des start-up

Start up Singapour
Selon une étude menée par la Singapore Venture Capital and Private Equity Association (SVCA), Singapour serait le meilleur endroit pour créer et développer une start-up en Asie du Sud-Est .

EXPATRIATION - Je me sens nulle… Est-ce normal docteur ?

"Si je vous disais, Docteur Bobo, que pas plus tard qu’hier je suis restée paralysée au téléphone car il fallait que je prenne rendez-vous chez un médecin et que l’on m’a demandé des tas d’informations notamment sur mon assurance, et là j’ai paniqué. C’était un échange dans la langue locale que je pensais « maîtriser » et pourtant en raccrochant je me suis sentie si « nulle »".
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.