Pour découvrir Rome autrement pourquoi ne pas emprunter le  cours Tibre ? Depuis 2003, il est en effet possible d’admirer la ville éternelle en bateau, du Castel Sant’Angelo à l’Isola Tiberina. Une visite qui ravira petits et grands, en particulier durant les chaudes journées de septembre

Une initiative récente

Depuis 2003, il est possible d’emprunter un bateau pour visiter la capitale italienne. L’innovation, imaginée par une compagnie romaine, a été parrainée par la Commune de Rome. Salué par l’opinion et la presse à l’époque, le projet attire de plus en plus de visiteurs.

Photo source : www.mondonauticablog.com

Si les bords de Tibre sont peut-être moins impressionnants que ceux d’une ville comme Paris, la ballade s’avère pourtant fort agréable. Et cela que l’on choisisse de partir au départ du point d’embarquement de l’Isola Tiberina ou du Castel Sant’ Angelo. Les bateaux empruntent en effet tous le même circuit.

Se laisser porter

Les bateaux partant de Castel Sant’Angelo, par exemple, commencent le tour par une vue imprenable sur l’ancienne prison. Cette dernière est en effet d’autant plus impressionnante vue avec un peu de distance. La ballade continue alors vers le magnifique  Pont Vittorio Emanuele II, construit à partir de 1905 par l’architecte Ennio  De Rossi et décoré de nombreuses et  majestueuses statues. Une fois le pont dépassé, le bateau passe devant l’hôpital Chiostri di S. Spirito in Sassia, avant de rejoindre, en particulier, le très joli Pont Sisto, construit de 1473 à 1479 sur ordres du pape Sixte IV.

Jusqu’à l’Isola Tiberina, surplombée par le magnifique hôpital Fatebenefratelli, la croisière se présente donc comme une succession de monuments imposants et de jolis immeubles de couleur grise ou ocre. En cette période estivale, l’aménagement du Tibre et les petites guinguettes contribuent d’autant plus à donner du charme et de la vie aux berges du fleuve, bien trop longtemps délaissées par les romains. On saura aussi apprécier l’opulente  végétation entourant les bords du fleuve, faisant un temps oublier la chaleur et la cohue de la capitale italienne.

Un service à la carte

Parce que tous les visiteurs n’ont pas les mêmes envies ni le même budget, la compagnie organisatrice de ces croisières propose différentes formules de visite.

La première vous permet de profiter d’une croisière de 30 minutes, accompagnée de commentaires multilingues, pour le prix de 14 euros. Pour 32 euros, il est aussi possible d’acheter le billet Bus&Boat et de combiner croisière sur le Tibre et tour en bus dans le centre historique.

Enfin, la formule à 35 euros permet de profiter de la croisière tout en ayant accès à un bar à vin, tandis que celle à 55 euros comprend un diner  gastronomique sur réservation seulement.

Victoire Maurel (www.lepetitjournal.com/rome) Jeudi 20 septembre 2012

A la une

JEUX VIDEO – L’e-sport, le nouveau phénomène sportif sans frontières

Vous ne connaissez pas l'e-sport ? Quand on sait que la finale du jeu League of Legends en 2013 rassemblait 32 millions de téléspectateurs alors que le match de foot France-Ukraine en avait 13,5 millions, et que ce chiffre rivalise avec l’audience du SuperBowl, vous avez peut-être raté une mutation historique de notre société ! Si les jeux vidéo sont encore perçus en France comme une pratique « geek », à l’étranger c’est devenu un vrai sport.
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala
Expat
Expat - Emploi

SALON S’EXPATRIER MODE D’EMPLOI – Rencontre avec les candidats au départ

Vendredi 27 mars la Cité Universitaire de Paris accueillait le Salon S’expatrier : mode d’emploi. Plusieurs stands et conférences étaient proposés aux futurs candidats au départ afin de les renseigner et de les accompagner dans leurs démarches administratives. Qui sont-ils et pourquoi souhaitent-ils partir ?

FRANCOPHONIE – Le français, la langue morte des entreprises ?

Yves Montenay yvesmontenay.fr
À l’heure de la mondialisation, l’anglais a un statut hégémonique dans le monde de l’entreprise. Qu’en est-il du français ? Peut-il encore être considéré comme une langue de travail ? Yves Montenay, directeur de l’Institut de culture, économie et géopolitique, et ancien chef d’entreprise, estime que c’est une valeur essentielle à la santé des entreprises francophones.
Expat - Politique

SCRUTINS HORS DE FRANCE - Bilan des élections 2014

Quatre scrutins concernaient les Français de l’étranger en 2014 dont les élections consulaires et européennes, au suffrage direct. Ils ont été marqués par une faible participation et des difficultés techniques. Un rapport présenté par Georges-Francis Seingry, vice-président de l’Assemblée des Français de l’étranger, propose des dispositions pour améliorer le processus électoral.

CLAUDINE LEPAGE ET PHILIP CORDERY – “Il y a un vrai risque pour le réseau d’enseignement français à l’étranger”

La sénatrice des Français établis hors de France, Claudine Lepage, et le député des Français du Bénélux, Philip Cordery, ont présenté 50 recommandations visant à contenir les frais de scolarité dans le réseau de l’enseignement français à l’étranger. Au menu, économies, recherches de partenariats et de nouvelles sources de financement et renforcement du rôle de l’Ambassadeur.
Magazine
Francophonie

SENSATIONS DU FUTUR - Une exposition ultra sensorielle à São Paulo pour fêter les 350 ans de Saint-Gobain

Pour commémorer son 350e anniversaire, le groupe Saint-Gobain, internationalement reconnu comme le leader du marché de l’habitat et des matériaux de haute performance, a choisi le Brésil pour y exposer - jusqu’à samedi - une exposition singulièrement originale : l’exposition "Sensações do Futuro"("Sensations du futur"). Après Shanghai en janvier, São Paulo est la deuxième étape de cette intrigante exposition itinérante, qui sera ensuite à Philadelphie en mai et à Paris en octobre. Reportage.

EXPO UNIVERSELLE 2015 – Les pavillons de la Francophonie

Lors de l'exposition universelle 2015, 145 pays seront représentés. Parmi eux, une trentaine sont membres de l'Organisation Internationale de la Francophonie. On compte également quelques grands absents comme le Canada ou la Grèce. A l'occasion de la semaine de la langue française et en cette Journée Internationale de la Francophonie, lepetitjournal.com vous propose un panorama non exhaustif des pavillons, membres de l’OIF.