Envie d’une randonnée en forêt, d’une promenade à cheval ou d’un déjeuner au bord de la dernière rivière d’eau vive de Mexico ? La réserve écolo-touristique des Dinamos est l’endroit parfait pour une journée "grand air", en restant tout près de la ville

(Photo: LPJ)

La Magdalena Contreras n’est sans doute pas une delegación où l'on s’imaginerait spontanément se promener le week-end, mais elle abrite pourtant une des plus réjouissantes réserves naturelles de la ville. C’est simple: par endroits on se croirait presque dans un coin des Alpes !
Le parc des Dinamos, orientétourisme et loisirs écolo, se décline en trois parties. Chacune présente un certain intérêt, mais on peut retenir ce principe: plus on s’enfonce dans les Dinamos, plus ça vaut le coup.
Dans la première partie du parc, vous trouverez une énorme étendue de pelouse et de forêt. C’est joli, mais comme l’endroit est déjàbien connu et très prisédes familles mexicaines, c’est franchement bondéet bruyant en fin de semaine. Nous vous conseillons donc de passer votre chemin.

Choisissez la truite !
Au niveau du deuxième Dinamos, il y a aussi de l’animation mais bien moins pesante. De nombreuses cabañas sont installées au bord d’une petite rivière, le Río Magdalena, qui se trouve être la dernière eau vive de Mexico ! Il est vraiment agréable de s’attabler et d’attendre son déjeuner au son de l’eau qui rebondit sur les cailloux. Au menu, on a le choix parmi divers antojitos mexicanos (attention, ces petits restaurateurs n’ont pas la main leste sur le chile) mais il est recommandé d’opter pour une truite fraîche, qu’on ira vous chercher dans un des grands bassins avoisinants. Le poisson sera ensuite préparéen papillote ou grillé, selon votre goût.
Pour la balade digestive, on peut rester dans les environs du Dinamos numéro deux ou bien reprendre la voiture et continuer sa route jusqu’au troisième. Là, on vague vraiment en pleine nature, souvent sans croiser un chat. Donc, même s’il fait un peu froid en raison de l’altitude, il serait dommage de se priver de cette bouffée de dépaysement !

Camille VAYSSETTES (www.lepetitjournal.com/mexico) vendredi 19 octobre 2012 (reedition)

Comment y aller ?
Parque Nacional de los Dinamos
Delegación Magdalena Contreras
- En voiture : prendre le periférico en direction du sud, sortir à la Magdalena Contreras puis emprunter le camino de Santa Teresa on suit enfin l'avenida México qui arrive directement à la réserve.
- En transport en commun : à la station de métro Miguel Ángel de Quevedo, prendre le bus qui se dirige vers la Magdalena Contreras (regarder les petites pancartes sur le pare-brise) et demander au chauffeur de vous laisser là où passent les bus pour les Dinamos; prendre ensuite un de ces peseros qui passent à travers le parc.

 
Une internationale

REGARDS – La France vue par les Youtubers d’ailleurs

Ils adorent croquer nos travers, pointer nos lubies et nos drôles de manières… Certains étrangers résidant en France vont même jusqu’à faire des web séries pour raconter ce qui les étonne chez nous, et ça prête à sourire. Démonstration en vidéo
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Propriétaires bailleurs : comment calculer votre rendement locatif ?

Vous êtes expatrié et propriétaire d’un appartement en France que vous souhaitez mettre en location pour obtenir un revenu régulier supplémentaire ? Vous avez raison ! Mais savez-vous combien cela peut vous rapporter chaque année et quels sont les facteurs à surveiller pour améliorer votre rendement ? Voici quelques clés pour devenir un bailleur expérimenté.

5 CONSEILS POUR BIEN SE PREPARER AUX TESTS D’ANGLAIS TOEFL, TOEIC, IELTS, GMAT…

Plus de 40 millions de personnes passent tous les ans des tests d’anglais officiels à travers le monde. Les plus grandes sociétés internationales françaises reconnaissent utiliser l’un de ces tests comme outil de certification. Voici 5 conseils pour bien vous préparer à l’obtention de l’un de ces sésames linguistiques :
Expat
Expat - Emploi

FUITE DES CERVEAUX – Est-ce qu’elle fragilise la France ?

La fuite des cerveaux semble inéluctable, c’est ce qu’indiquent deux chercheurs dans une note inédite présentée au Conseil d’analyse économique et social. Le nombre d’actifs français partis à l’étranger aurait doublé entre 2006 et 2011 mais les auteurs de la note relativisent le phénomène et proposent des solutions pour accompagner cette évolution et tirer profit de la mobilité internationale. 

EMPLOI — La Suède, paradis du travail pour les femmes ?

Entre 2013 et 2015, le nombre de plaintes pour discrimination sexuelle déposées auprès de l’agence publique chargée de ce sujet, a presque baissé de moitié (450 et 290 plaintes, respectivement). Paradoxalement, ce sont les hommes qui portent le plus plainte, à 51-52% des affaires enregistrées ! Cela signifierait-il que les femmes sont arrivées à une position égale, voire dominante, par rapport aux hommes, sur le marché du travail suédois ?
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL - « Pourquoi la France pourrait dire non au TTIP »

Matthias Fekl, Secrétaire d'Etat au commerce extérieur, a la semaine dernière déclaré officiellement l’opposition de la France au TTIP en l'état. Mais qu’est ce que le TTIP ? Retour sur l’historique et la nature de ce traité de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis. Un article de notre édition de Rome
Magazine
En direct de nos éditions locales