Vous ne savez quoi faire ce week-end, vous avez envie de profiter du soleil tout en vous baignant et en profitant d’un paysage grandiose, ne cherchez pas plus, prenez votre voiture en direction de l’Etat d’Hildalgo et plus particulièrement pour les grottes de Tolantongo

Cette sortie dans l’Etat d’Hidalgo à seulement 200 kilomètres de la capitale vous emmènera loin de la pollution et vous sortira de la routine en vous rapprochant de ce que la nature offre de plus surprenant et de plus beau.

Une plongée dans la nature
Les grottes de Tolantongo, du Nahuatl Tonaltonko signifiant lieu où il fait chaud sont un ensemble de grottes situées dans le municipio de Cardonal dans l’Etat d’Hildalgo, Elle contient une grotte principale de laquelle coule une rivière d’eau thermale et de différentes grottes plus petites adjacentes.
Le lieu compte des piscines, des restaurants, un hôtel, et des petites boutiques de souvenirs sans oublier les ustensiles nécessaires pour faire un feu de camp. La rivière, d’une température avoisinant les 35° est un lieu propice au camping, on peut y installer sa tente et se préparer de bonnes grillades autour d’un feu de camp.
Les eaux thermales sortant des grottes forment la source de la rivière Tolantongo, entrez-y et profitez d’un niveau d’eau arrivant à la taille pour vous relaxer et pour marcher à l’intérieur de la grotte Le passage sous la cascade à l’entrée de la grotte est saisissant.
Une autre des grottes se trouvent à quelques mètres de celle-ci et offre un spectacle diffèrent. En effet, elle est plus petite et ressemble plus à un tunnel étroit qu’à une grotte. Le chemin plus tortueux et la température beaucoup plus élevé font qu’il devient parfois difficile de respirer dans ce bain de vapeur.

Comment y aller ?
Les grottes se trouvent à environ deux heures et demie au nord de la capitale en voiture. Pour y arriver, il vous faudra prendre l’autoroute à péage Mexico-Pachuca et prendre à l’entrée de la ville de Pachuca, la sortie indiquant Ixmiquilpan. Une fois arrivée dans cette ville (qui accueille notamment de nombreux parcs aquatiques d’eaux thermales), dirigez-vous vers l’église de San Antonio pour prendre la sortie du municipio de Cardonal qui vous emmènera directement aux grottes de Tolantongo. Ne vous inquiétez pas, les grottes commenceront à être indiquées.
Une fois passé par le dernier village et peu de temps avant d’arriver sur place, profitez du paysage et de la vue presque désertique qu’offre le trajet, le dernier segment s’effectue par une descente en lacet en direction des grottes à travers un chemin de terre. La vue nous permet d’apprécier des hauteurs des falaises la rivière tolantongo de couleur bleu turquoise en contrebas.

Cédric Chauvin (www.lepetitjournal.com/mexico) jeudi 1er novembre 2012

Renseignements pratiques:
http://www.grutastolantongo.com.mx
Entrée général : $120
Parking: $20

 
Une internationale
Bleu Blanc Box

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, aux quatre coins du monde, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des milliers de kilomètres !
Actu internationale
Actualités de nos partenaires
Expat
Expat - Emploi

TOURISME EN IRAN - Un secteur en expansion et des défis à surmonter

 Depuis le rétablissement et l’amélioration des relations entre l’Iran et l’Occident, il y a un secteur qui se porte à merveille... le tourisme. Annoncé par les analystes depuis déjà plusieurs années, Marc Botinelli parlait déjà en 2013 de « Bombe touristique à retardement » et il ne s’était pas trompé.
Expat - Politique

ESSAI – Comment concilier vie à l’étranger et citoyenneté ?

Etre citoyen lorsque l’on réside hors de France, ce n’est pas facile. Quels droits ? Quels devoirs ? Passionné de politique, résidant depuis plus de 20 ans à l’étranger, Jacques Saillant publie un essai engagé sur la citoyenneté des Français de l’étranger, en forme de réflexion mais aussi de « coup de gueule » face aux instances qui les représentent

AUDIOVISUEL – Haro sur les anglicismes !

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'agace. La multiplication des titres d'émissions en anglais, jusque dans le service public, ne convient pas à l'organe chargé d'encadrer les productions télévisées françaises. Seront donc reçus les patrons des grandes chaînes françaises afin de rappeler la règle établie par la loi du 30 septembre 1986 sur le rôle du CSA : utiliser le français autant que faire se peu.
Magazine
En direct de nos éditions locales