Aux pieds de la Sé (Cathédrale), entre la Praça do Comercio et le Musée du Fado, face au Tage, un petit quartier "tout timide d'une part et de mauvaise réputation d'autre part" se met à éclater de vie !

(Photos : M.J. Sobral)

Les accès
À signaler que ce quartier est accessible par le tram 25 (tout aussi charmant que le 28) dont il est le terminus sur sa partie Est dans Lisbonne et que le parking n'y est pas encore un problème.

Un quartier qui renaît
Diverses initiatives font renaître ce quartier et en particulier deux d'entre elles qui sont les dernières initiatives majeures sur le plan culturel dans la ville de Lisbonne :

Tout d'abord l'ouverture de la Fondation Saramago à la Casa Dos Bicos, illustre lieu dédié à la mémoire et surtout à l'oeuvre littéraire de José Saramago ( Prix Nobel de Littérature " portugais" )... Avis aux amateurs, nous sommes bien là dans de la grande et noble littérature " engagée" au sens fort du terme... Ouverture du lundi au vendredi de 10 h à 18 h et le samedi de 10 h à 14 h/ fermeture les dimanches et jours fériés... L'architecture à l'intèrieur mérite à elle seule le détour dans ce lieu où souffle l'esprit..
En savoir plus : www.josesaramago.org

Mais aussi le Lisboa Story Centre sur la Praça do Comercio ou toute l'histoire de Lisbonne revisitée grâce aux dernières technologies du multi-média ; une visite étonnante pour ne pas dire époustouflante, vibrante même quand il s'agit par exemple de revivre le tremblement de terre de Lisbonne en 1755... Pour finir une visite de grande qualité pour tous les âges, une sorte de Monument des Découvertes plus que modernisé ! Ouvert tous les jours de 10 h à 20 h...à ne pas manquer pour sûr.
En savoir plus : www.lisboastorycentre.pt

MestiçoLa gastronomie du quartier se diversifie
Cette dynamique culturelle s'accompagne dans le quartier de nouvelles initiatives en matière de restauration autour de cuisines nouvelles et conviviales comme :

TABERNA MODERNA - Rua dos Bacalhoeiros nº 18 ou quand la cuisine portugaise vient " flirter" avec l'espagnole et l'italiennne dans un décor bleuté et " stylé".
(tel: 218866509]

MESTIÇO - Arcos das Portas do Mar ou quand O Senhor Aires Silva, professeur de danse- à savoir de Kizomba – et rappeur capverdien de talent, se lance dans une cuisine du Cap Vert simple mais goûteuse à prix très raisonnables avec musique du Cap Vert en fin de semaine "ao vivo/live ...à vous faire bouger malgré vous "!
(tel: 963 660 756)

QOSQOQOSQO - Rua dos Bacalhoeiros nº 26 A ou quand l'ami Marco (du Pérou) vous offre sur ses tables colorées une nouvelle cuisine gastronomique -du Pérou bien sûr- à prix raisonnables; c'est bon, très bon, beau dans l'assiette, dépaysant...avec en prime une immense photo de Machu Pichu sur un des murs du restaurant pour l'évasion et un Pisco Sour en guise d'apéritif qui vaut largement une caipirinha.
(tel : 218868061)

A signaler aussi tous les autres restaurants existants déjà dans ce petit quartier ainsi que toutes les petites boutiques étonnantes de la Rua dos Bacalhoeiros avec en particulier celles où se vendent les célèbres boîtes de sardines dont le papier d'emballage est à lui seul et à chaque fois une oeuvre d'art (Tricana/Minerva/Naval/...) sans oublier en face la Doca Marina et ses terrasses ainsi que sur le quai tous ces navires venus d'ailleurs …

Un quartier à découvrir (ou à redécouvrir) histoire de sortir des sentiers classiques de Lisbonne,


Article en deux parties - Philippe Despeysses (www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) 1ere partie - jeudi 8 novembre 2012
phildesp@hotmail.fr

 

Lire aussi notre article : Peau neuve Place du Commerce et Ribeira das Naus

 
Une internationale

EXPATRIATION – Toujours plus de Français à l'étranger

1.710.945. C'est le nombre de Français inscrits au registre mondial des Français établis hors de France pour l'année 2015. Quelles sont les régions où ils affluent ? Celles qu'ils désertent ? Analyse du rapport du gouvernement sur la situation des Français établis hors de France 2016.
Bleu Blanc Box

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, aux quatre coins du monde, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des milliers de kilomètres !
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

3 bonnes raisons d’investir dans l’immobilier locatif en France

L’immobilier est le support d’investissement préféré des français, et les expatriés y sont également très attachés. Mais quand et comment investir dans l’immobilier locatif en France ? Réponse avec les 3 conseils de Mickael Zonta, Président de la société Investissement-Locatif.com, leader de l’investissement locatif à Paris et en Île de France.
Expat
Expat - Emploi

FEMMEXPAT - Des outils exclusifs pour un retour en France réussi!

Le retour est rarement le moment le plus facile d'une expatriation. En plus du décalage entre votre vie d'expatrié et votre vie en France, vous prenez conscience de l'écart qui s'est creusé entre votre vie avant l'expatriation et votre vie après votre retour... Expat Communication, l'éditeur de FemmExpat, vous propose quatre pistes pour faciliter ce retour !

ALEXANDRE LE BEUAN - La passion du voyage et de l'entreprenariat

Fasciné par les voyages et notamment l'Asie, Alexandre Le Beuan a fondé sa propre agence de voyage, Shanti Travel, en 2005, dans l'un des pays qui l’inspirent le plus, l'Inde. Onze ans plus tard, la société est présente dans 14 pays d'Asie, emploie près de 100 salariés, et a accompagné plus de 35.000 voyageurs.
Expat - Politique

ESSAI – Comment concilier vie à l’étranger et citoyenneté ?

Etre citoyen lorsque l’on réside hors de France, ce n’est pas facile. Quels droits ? Quels devoirs ? Passionné de politique, résidant depuis plus de 20 ans à l’étranger, Jacques Saillant publie un essai engagé sur la citoyenneté des Français de l’étranger, en forme de réflexion mais aussi de « coup de gueule » face aux instances qui les représentent

AUDIOVISUEL – Haro sur les anglicismes !

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'agace. La multiplication des titres d'émissions en anglais, jusque dans le service public, ne convient pas à l'organe chargé d'encadrer les productions télévisées françaises. Seront donc reçus les patrons des grandes chaînes françaises afin de rappeler la règle établie par la loi du 30 septembre 1986 sur le rôle du CSA : utiliser le français autant que faire se peu.
Magazine
En direct de nos éditions locales