Aux pieds de la Sé (Cathédrale), entre la Praça do Comercio et le Musée du Fado, face au Tage, un petit quartier "tout timide d'une part et de mauvaise réputation d'autre part" se met à éclater de vie !

(Photos : M.J. Sobral)

Les accès
À signaler que ce quartier est accessible par le tram 25 (tout aussi charmant que le 28) dont il est le terminus sur sa partie Est dans Lisbonne et que le parking n'y est pas encore un problème.

Un quartier qui renaît
Diverses initiatives font renaître ce quartier et en particulier deux d'entre elles qui sont les dernières initiatives majeures sur le plan culturel dans la ville de Lisbonne :

Tout d'abord l'ouverture de la Fondation Saramago à la Casa Dos Bicos, illustre lieu dédié à la mémoire et surtout à l'oeuvre littéraire de José Saramago ( Prix Nobel de Littérature " portugais" )... Avis aux amateurs, nous sommes bien là dans de la grande et noble littérature " engagée" au sens fort du terme... Ouverture du lundi au vendredi de 10 h à 18 h et le samedi de 10 h à 14 h/ fermeture les dimanches et jours fériés... L'architecture à l'intèrieur mérite à elle seule le détour dans ce lieu où souffle l'esprit..
En savoir plus : www.josesaramago.org

Mais aussi le Lisboa Story Centre sur la Praça do Comercio ou toute l'histoire de Lisbonne revisitée grâce aux dernières technologies du multi-média ; une visite étonnante pour ne pas dire époustouflante, vibrante même quand il s'agit par exemple de revivre le tremblement de terre de Lisbonne en 1755... Pour finir une visite de grande qualité pour tous les âges, une sorte de Monument des Découvertes plus que modernisé ! Ouvert tous les jours de 10 h à 20 h...à ne pas manquer pour sûr.
En savoir plus : www.lisboastorycentre.pt

MestiçoLa gastronomie du quartier se diversifie
Cette dynamique culturelle s'accompagne dans le quartier de nouvelles initiatives en matière de restauration autour de cuisines nouvelles et conviviales comme :

TABERNA MODERNA - Rua dos Bacalhoeiros nº 18 ou quand la cuisine portugaise vient " flirter" avec l'espagnole et l'italiennne dans un décor bleuté et " stylé".
(tel: 218866509]

MESTIÇO - Arcos das Portas do Mar ou quand O Senhor Aires Silva, professeur de danse- à savoir de Kizomba – et rappeur capverdien de talent, se lance dans une cuisine du Cap Vert simple mais goûteuse à prix très raisonnables avec musique du Cap Vert en fin de semaine "ao vivo/live ...à vous faire bouger malgré vous "!
(tel: 963 660 756)

QOSQOQOSQO - Rua dos Bacalhoeiros nº 26 A ou quand l'ami Marco (du Pérou) vous offre sur ses tables colorées une nouvelle cuisine gastronomique -du Pérou bien sûr- à prix raisonnables; c'est bon, très bon, beau dans l'assiette, dépaysant...avec en prime une immense photo de Machu Pichu sur un des murs du restaurant pour l'évasion et un Pisco Sour en guise d'apéritif qui vaut largement une caipirinha.
(tel : 218868061)

A signaler aussi tous les autres restaurants existants déjà dans ce petit quartier ainsi que toutes les petites boutiques étonnantes de la Rua dos Bacalhoeiros avec en particulier celles où se vendent les célèbres boîtes de sardines dont le papier d'emballage est à lui seul et à chaque fois une oeuvre d'art (Tricana/Minerva/Naval/...) sans oublier en face la Doca Marina et ses terrasses ainsi que sur le quai tous ces navires venus d'ailleurs …

Un quartier à découvrir (ou à redécouvrir) histoire de sortir des sentiers classiques de Lisbonne,


Article en deux parties - Philippe Despeysses (www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) 1ere partie - jeudi 8 novembre 2012
phildesp@hotmail.fr

 

Lire aussi notre article : Peau neuve Place du Commerce et Ribeira das Naus

A la une

ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L’ÉTRANGER – Comment limiter les frais de scolarité ?

Sur la période 2007-2012, pour l’ensemble des établissements français de l’étranger, les frais de scolarité se sont envolés. Avec une hausse moyenne de 45,25%, c’est l’avenir du réseau qui est en péril. La sénatrice des Français établis hors de France, Claudine Lepage, et le député des Français du Bénélux, Philip Cordery, ont présenté 50 propositions pour freiner cette spirale.
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Que sont devenus les anciens lauréats ?

A quelques semaines de la 3ème cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, qui se déroulera sous les dorures du Quai d’Orsay le 17 mars prochain, lepetitjournal.com vous propose de revenir sur le parcours des lauréats 2014 depuis la remise de leur trophée. DJ, entrepreneur, chercheur, judoka… Ces Français de l’étranger avaient été choisis par le jury pour leur parcours atypique et leur engagement. Un an après l’euphorie de la remise de trophées, ils font le bilan. 
Expat
Expat - Emploi

EMPLOI EN ANGLETERRE - Tout savoir pour trouver sans stresser

En arrivant à Londres, vous êtes nombreux à rechercher un travail sans savoir vraiment par où commencer ni ce sur quoi il faut être vigilant. Le système au Royaume Uni étant parfois différent du notre, il est important de connaître quelques points importants pour réussir son insertion professionnelle de l’autre côté de la Manche. Voici quelques informations qui pourront vous aider. 
Expat - Politique

ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L’ÉTRANGER – Comment limiter les frais de scolarité ?

Sur la période 2007-2012, pour l’ensemble des établissements français de l’étranger, les frais de scolarité se sont envolés. Avec une hausse moyenne de 45,25%, c’est l’avenir du réseau qui est en péril. La sénatrice des Français établis hors de France, Claudine Lepage, et le député des Français du Bénélux, Philip Cordery, ont présenté 50 propositions pour freiner cette spirale.
Magazine
Francophonie

EXPOSITION - Retour vers le futur avec le Rio du 19e siècle vu par Jean-Baptiste Debret

Debret
Le centre culturel Correios accueille, jusqu’au 3 mai, l’exposition “O Rio de Debret“ qui rassemble 120 dessins et peintures originales de l’artiste français. Des esclaves à la vie du palais royal, des paysages aux quartiers de l’époque, c’est un voyage dans le temps qui nous est proposé, pour comprendre les origines du Rio d’aujourd’hui. Lepetitjournal.com était présent mercredi soir à son vernissage.