Après avoir longé l'Océan... de Lisbonne à la Pointe de Sagres nous avons découvert la plaine alentejane... de Lisbonne à Mertola et la Vallée du Guadiana. Cependant l'Alentejo ce sont aussi tous ces villages haut perchés qui fortifiés surveillent depuis tant de temps l'Espagne, une route à la lisière entre deux pays (le Portugal et l'Espagne) avec des vues souveraines des deux côtés ; un voyage inoubliable, peu connu, insolite, à nulle part égale ailleurs en Europe.

Entre Portugal et Espagne... de villages perchés en villages fortifiés
Un parcours d´environ 300km/ prévoir 2 jours.
Départ de Lisbonne (encore et toujours par le Pont du 25 avril), direction Estremoz (A6) puis direction Portalegre.

(Photos : M.J. Sobral)

Estremoz, petite cité agréable, bien blanche elle aussi, est une ville où excellent les poteries, figurines et carrières de marbre tout autour ; la ville haute mérite une visite ; ses vins (fameux), sa cuisine (alentejane) de haut terroir en font une étape naturelle pour un bon déjeuner “sur placette”.

Portalegre, scrute l'Espagne  par dessus des oliviers et des horizons vallonnés ; de là possibilité d'une petite excursion dans la forêt de São Mamede toute proche jusqu'à Castelo de Vide.

Castelo de Vide, ses ruelles penchées et fleuries, sa douce quiétude, une sorte de petite ville verte ombragée où il fait bon flâner ; à noter sa Judiaria (quartier juif), la place de Dom Pedro V, le Château et à 5 km la chapelle de Nossa Senhora da Penha avec panorama ; on mange bon et peu cher dans cette petite ville !

Marvão

Et puis bien sûr, à 22kms de Portalegre, un des plus beaux villages médiévaux fortifiés du Portugal : Marvão ; perché tel un nid d'aigle, vue à l'infini côté espagnol. Une promenade dans le village d'au moins 2 heures s'impose.

À nouveau prendre la direction du Sud vers Elvas dont le tour des remparts mérite un arrêt puis ensuite aller à Vila Viçosa (“viçosa” signifie “ombragée”) ; petite ville où poussent orangers, citronniers, une sorte de ville-musée avec le très beau Palais des Ducs (vestiges de la splendeur du règne des Bragance au Portugal) ; à noter à deux pas, Borba et la plus ancienne cave Coopérative viti-vinicole de l'Alentejo.

La route continue, encore et toujours jusqu'à une autre petite merveille du Portugal : le village perché et fortifié de Monsaraz, lui aussi un des fleurons du Portugal comme Marvão. Ici,les couchers et les levers de soleil entre Portugal et Espagne y sont d'une rare beauté avec reflets en prime sur les façades blanches des maisons.

Juste en face la Guadiana, le barrage d'Aquelva, une ambiance presque lagunaire et le village de Mourão.

Ensuite prendre la direction du petit village de Saõ Pedro do Corval, un délicieux village de potiers où la couleur des “créations” étincelle !
10 km plus loin, Reguengos de Monsaraz et la très célèbre Herdade do Esporão dont le vin “Monte Velho” est connu dans tout le Portugal et dans de nombreux autres pays du monde.
Il est alors temps de reprendre la route du retour par Evora (voir itinéraire 2) en direction de Lisbonne.

Ainsi se termine avec cet itinéraire 3, la découverte de l'Alentejo, un itinéraire plus en hauteur, qui élève en quelque sorte dans tous les sens du terme car il s'agit bien de cela dans cette partie de l'Alentejo.

Trois façons donc par ces trois itinéraires de découvrir cette terre, cette plaine unique de l'Alentejo ; une invitation, des invitations à voyager autrement les sens aux aguets dans cette partie presque oubliée de l'Europe... mais qui vous collera ensuite longtemps à la peau et au coeur.

Entre ciel et terre
tu étais la voix
qui monte et descend
les marches de l'horizon.

 

Philippe Despeysses (www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) Reprise (3ème partie) - lundi 15 octobre 2012
phildesp@hotmail.fr

Lire aussi les deux autres itinéraires :
1 – ESCAPADE EN ALENTEJO (Au-delà du Tage) - De Lisbonne à la Pointe de Sagres
2 –  ESCAPADE EN ALENTEJO - Par la plaine alentejane... de Lisbonne à Mertola et la Vallée du Guadania

Pour en savoir plus sur l'Alentejo et organiser votre séjour : www.gotoalentejo.com

 
Une internationale

PARIS – Que faire cet été si on n’aime pas le foot ?

Vous êtes incapable de nommer un joueur de l’équipe de France de foot ? Vous voulez éviter les fanzones et ses supporters qui sentent la bière ? Pas de panique, lepetitjournal.com a fait une sélection des meilleurs expos, musées, bons plans et balades pour profiter des journées ensoleillés à Paris durant cet été très sportif. 
Actu internationale
Actualités de nos partenaires
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Découvrez enfin pour quoi vous êtes fait !

 Vos diplômes, vos expériences et vos titres professionnels ne vous ont pas permis d’identifier votre zone d’excellence. Au cours de votre parcours, vous avez été performant, parfois moins. Vous avez aimé ce que vous faites, parfois moins. Mais aucune évidence n’a surgi. Aujourd’hui, une question tourne en boucle dans votre tête : "Pour quoi suis-je fait ?". Comment le découvrir ?

COACHING - Expatrié, quelle erreur !

Samedi 1er août. Les rayons du soleil plongent à travers les larges baies vitrées de JFK, le principal aéroport de New York. Manu, assis par terre, le visage enfoui entre ses mains, se demande, « mais comment en suis-je arrivé là ? » Après deux années passées à New York, il rentre à Paris, rapatrié par sa compagnie. Un échec qu’il a encore du mal à assumer même si, au final, il ne s’est jamais senti aussi seul et misérable qu’aux États-Unis, un pays dont la mentalité qu’il juge avant tout égoïste, hypocrite et cruelle, est à l’opposé de ses principes de vie.
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine
En direct de nos éditions locales