Ce dimanche 14 octobre prendra fin la Festa do Cinema francês à Lisbonne et aussi à Almada, elle se poursuivra ensuite dans plusieurs villes du Portugal jusqu´au 9 novembre. Du 16 au 21 octobre ce sera au tour de Faro de recevoir la Festa, Porto du 22 au 28 octobre, Coimbra du 25 au 31 octobre et pour finir Guimarães du 4 au 9 novembre.

Ce week-end à Lisbonne vous pourrez voir entre autres :

Une retrospective de Jacques Audiard

Le réalisateur Jacques Audiard est aussi à l´honneur lors de cette édition de la Festa do cinema Francês. Le cinéma Nimas lui consacre une rétrospective. Près de six films y sont présentés dont « Le Prophète » dernier en date, qui a reçu en 2009 le Grand Prix du Jury au festival de Cannes et qui a aussi été récompensé par un César en 2010 pour la meilleure réalisation. Le thème très présent de l´homme en transformation dans un monde complexe est traité dans ce long métrage comme dans de nombreux autres films de ce grand réalisateur français.

(Photo : Roger Arpajou)

De rouille et d´os de Jacques Audiard fera la clôture de la fête du cinéma français
Synopsis : Ça commence dans le Nord. Ali se retrouve avec Sam, 5 ans, sur les bras. C’est son fils, il le connaît à peine. Sans domicile, sans argent et sans amis, Ali trouve refuge chez sa sœur à Antibes. Là-bas, c’est tout de suite mieux, elle les héberge dans le garage de son pavillon, elle s’occupe du petit et il fait beau.
A la suite d’une bagarre dans une boîte de nuit, son destin croise celui de Stéphanie. Il la ramène chez elle et lui laisse son téléphone. Il est pauvre ; elle est belle et pleine d’assurance. C’est une princesse. Tout les oppose. Stéphanie est dresseuse d’orques au Marineland. Il faudra que le spectacle tourne au drame pour qu’un coup de téléphone dans la nuit les réunisse à nouveau. Quand Ali la retrouve, la princesse est tassée dans un fauteuil roulant : elle a perdu ses jambes et pas mal d’illusions. Il va l’aider simplement, sans compassion, sans pitié. Elle va revivre.


Parlez moi de vous (comédie dramatique) : vendredi 12 octobre à 22h00
Karine Viard joue le rôle d'une animatrice de radio de Melina, un peu à la façon de Brigitte Lahaie. Tous les soirs elle anime et répond aux questions des auditrices avec poigne et humour sur leurs problèmes personnels et sexuels. Pierre Pinaud met en scène le portrait d'une femme a priori à l´aise, sans tabou, qui parle librement de sexualité derrière le micro. En réalité, une fois sortie de l'antenne, on découvre une femme froide, enfermée dans sa solitude quotidienne. Image paradoxale sublimement interprétée par Karine Viard. Oscillant entre drame et comédie, le spectateur suit la quête d'une femme à la recherche de sa mère biologique.
(Photo : Estrella Production)

Le cohon de Gaza (comédie) : vendredi 12 octobre à 19h30
Synopsis : Après une tempête, Jafaar, un pêcheur palestinien de Gaza, remonte par hasard dans ses filets un cochon tombé d’un cargo. Bien décidé a se débarrasser de cet animal impur, il décide toutefois d’essayer de le vendre afin d’améliorer son existence misérable. Le pauvre Jafaar se lance alors dans un commerce rocambolesque et bien peu recommandable…
Dans cette tragi-comédie, l’ensemble du petit peuple de Gaza, coincé entre sa misère absolue au quotidien, les contraintes des militaires Israéliens et le diktat des barbus aux commandes, est représenté par ce pauvre pêcheur dont l’unique souci est de survivre au jour le jour et qui, pour cela, est prêt a tout. Jafaar, dans une permanente dérision de lui-même, même dans les moments tragiques, évolue dans cette histoire a l’humour mordant… et nous laissera espérer que si l’on peut s’entendre, malgré toutes les différences, à l’échelle individuelle, on peut s’entendre in fine, à l’échelle collective.

Un heureux évènement
(comédie dramatique) :
samedi 13 octobre à 19h30
Synopsis : "Elle m’a poussée dans mes retranchements, m’a fait dépasser toutes mes limites, m’a confrontée à l’absolu : de l’amour, du sacrifice, de la tendresse, de l’abandon. Elle m’a disloquée, transformée. Pourquoi personne ne m’a rien dit ? Pourquoi on n’en parle pas ?"
Un heureux événement ou la vision intime d’une maternité, sincère et sans tabous.

Poulet aux prunes
(Drame) :
samedi 13 octobre à 22h00
Synopsis : Téhéran, 1958. Depuis que son violon tant aimé a été brisé, Nasser Ali Khan, un des plus célèbres musiciens de son époque, a perdu le goût de vivre. Ne trouvant aucun instrument digne de le remplacer, il décide de se mettre au lit et d'attendre la mort. En espérant qu'elle vienne, il s'enfonce dans de profondes rêveries aussi mélancoliques que joyeuse, qui, tout à la fois, le ramènent à sa jeunesse, le conduisent à parler à Azraël, l'ange de la mort, et nous révèlent l'avenir de ses enfants... Au fur et à mesure que s'assemblent les pièces de ce puzzle, apparaît le secret bouleversant de sa vie : une magnifique histoire d'amour qui a nourri son génie et sa musique...

 

Débat "caminhos da incerteza" samedi 13 octobre à 15h à l’Institut Français du Portugal
Projection de "indignados" de Tony Gatlif et de "Portugal, os caminhos da incerteza" de François Manceaux, deux documentaires qui abordent le climat d´incertitude que nous vivons à l´heure actuelle. Cette projection sera suivie d’une table ronde qui rassemblera des personnalités de différents horizons.

Par ailleurs les plus petits pourront assister encore ce week-end à des films qui relèvent du cinéma d´animation. L´hommage à Olivier Assayes se poursuit à la Cinémathèque jusqu´au 19 octobre.

(www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) vendredi 12 octobre 2012


En savoir Plus : www.festadocinemafrances.com

 
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Benjamin Martinie, alias "Tolt". Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
 Bleu Blanc Box
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Primo-investisseurs : 3 raisons de se lancer

L’investissement locatif offre des rendements intéressants, s’adapte à des profils très différents et présente peu de risques. Bien accompagné dans vos démarches, vous êtes sûrs de ne pas rater votre placement d’avenir !
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine
En direct de nos éditions locales