Vous en avez assez de manger indien, chinois ou malais ? L’espace d’un instant vous aimeriez simplement vous réchauffer autour d’une tasse de thé et vous faire plaisir avec quelques douceurs ? Lepetitjournal.com a trouvé l’endroit idéal : The Lord’s Café à Tanah Rata.

Une adresse intimiste
Le salon de thé est situé à l’une des extrémités de la rue principale de Tanah Rata, en face de la gare routière et à côté de Marrybrown. Soyez attentif pour le dénicher. Un peu secret, les lieux n’ont pas vraiment pignon sur rue. Le voyageur doit monter un petit escalier pour atteindre les douceurs du premier étage.

Il est alors temps de laisser aller sa gourmandise et de déguster des pâtisseries maison pour accompagner du thé local. Parmi les délices préparés par Terese et Belli,  tous recommandent les crêpes (goûtez celle à la banane !), les scones (avec de la confiture de fraise des Cameron bien sûr), les tartes aux pommes, ou encore les tourtes au poulet.

Au Lord’s café, même le touriste se sent comme à la maison. Toutes sortes d’objets, plus ou moins ordonnés, font que le visiteur s’y sent bien ; des magazines, des livres, des plantes, des photos, un vieux fauteuil…La cuisine donne sur la salle pour partager le travail de la cuisinière. En cas d'impatience, il est même possible d'échanger des livres (certains  en Français !), à moins de préférer la lecture des messages envoyés aux deux amies par les touristes de passage. On pourrait y passer l’après-midi à paresser en buvant du thé dans une ambiance paisible.

Dieu comme convive
Le voyageur qui s’attarde au Lord’s café, remarquera quantité de bibelots religieux, d’affiches, la bible et même une prière adressée aux gens de passage. Terese est très croyante. Dix ans plus tôt, elle a créé le Lord’s café, non en référence aux Lords anglais, comme on pourrait l’imaginer dans cette région marquée par l’influence britannique, mais en référence au Seigneur, tout simplement.

L’argent qu’elle se fait grâce au café, la Malaisienne l’utilise pour aider son prochain ; des réfugiés, des enfants auxquels elle paie des fournitures scolaires.... Elle est heureuse de cuisiner pour ses clients "avec la nourriture de Dieu". Selon la gérante, c’était la volonté de Dieu de renommer le café et le destin de celui-ci de devenir "God’s café".

Faîtes y un tour pour goûter les pâtisseries maison et, si cela vous intéresse, Terese sera ravie de vous expliquer comment les signes de Dieu se sont enchaînés pour lui faire comprendre la destinée du café. Sur le sujet, elle est inépuisable.

Camille Bondu (www.lepetitjournal.com/kuala-lumpur.html) mardi 13 novembre 2012

T-Cafe ou The Lord's Cafe
Adresse: 1st Floor, 4 Jalan Besar
Tanah Rata, Cameron Highlands, Pahang
Tel : 019-5722883


Une internationale

FORMATION - Les écoles hôtelières suisses s'accrochent pour rester les meilleures

Cela ressemble à un repas dans un restaurant de luxe, avec une vue spectaculaire sur les Alpes et des serveurs en tenue amidonnée versant un grand cru et détaillant aux convives un menu complexe. Mais il n'en est rien. Les serveurs, les convives en tenue habillée et même l'équipe en cuisine élaborant des assiettes soignées sont en fait des étudiants de l'une des célèbres écoles hôtelières de Suisse.
Actu internationale
En direct de nos éditions locales
Melbourne - Actualité Australie

"SI J'OZAIS" - Ikea, le retour...

Il existe un moment exaltant dans la vie de nombreux couples français, c'est lorsque, après une quinzaine d'années à suer sang et eau au…
Expat
Expat - Emploi

LAOS - Repenser l'idée d'entreprendre

S'installer au Laos, c'est choisir sa qualité de vie, et un engagement humain. Cette dimension est en effet essentielle dans le pays, car on vient pas ici pour faire fortune. La responsabilité sociétale de ceux qui s'y sont installés ne laisse pas de place au doute sur les raisons qui leur ont fait choisir ce pays! Un reportage vidéo du W Project (équipe sociale et solidaire)

MERCI MAMAN – Des bijoux personnalisés qui plaisent à Kate Middleton

Créée il y a sept ans, Merci Maman est une start-up qui propose divers bijoux personnalisables par gravure connaît un succès grandissant au Royaume-Uni et en France. En 2014, elle a bénéficié d'un coup de pouce spectaculaire : Kate Middleton, Duchesse de Cambridge, porte régulièrement l'un des colliers. L’histoire a tout de suite été relayée dans la presse internationale. Rencontre à Londres avec Béatrice et Arnaud de Montille, co-fondateurs de Merci Maman. 
Expat - Politique

ENRICO LETTA – L’ancien Premier ministre italien s'expatrie à Paris

Enrico Letta, prédécesseur de Matteo Renzi à la tête du Conseil des ministres a annoncé sa démission de la Chambre des députés italienne. Il s’apprête à quitter Rome et l’Italie pour Paris afin de prendre la tête de l’Ecole d’affaires internationales de Sciences Po, qui forme de futurs hommes d’affaires à l'international.
Magazine
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala