Nous vous présentons aujourd'hui notre premier "parcours gourmand". Notre sélection s’est portée sur des restaurants simples, typiques, bons, conviviaux pour des repas entre collègues de travail ou amis, pour bien manger à prix plus que raisonnables (entre 100 et 150 HKD maximum par personne, voire moins).

N'oubliez pas de prendre la carte en sortant ! Montage : SM

Petit-déjeuner

Dans un des 7 sympathiques cafés de la chaine Classified pour bien commencer la journée et reprendre ses esprits avec un bon café, des pains maison et des douceurs du matin. Pour le cadre, c’est en terrasse, sans climmmm dés que le temps le permet !  
Happy Valley. A Wanchai – Rez-de-chaussée au 31 Wing Fung Street juste derrière la tour de Pacific Place 3.

Pour le café de 11heures ne pas hésiter à se la jouer New Yorkaise ou Hong kongaise avec un de ces petits cafés format Tall proposés chez  les nombreux Starbucks ou Pacific Coffee, avec ou sans fauteuil…

 

Brunch du dimanche
L’incontournable Flying Pan du 3ème étage d’Empireland Commercial Centre, 81-85 Lockhart Road. Simple mais sympathique restaurant dans le style américain des années 50. Vous serez conquis par leurs variétés d’oeufs frits, brouillés, cocotes en tous genres, leurs crêpes, gaufres, pancakes comme aux Etats-Unis … tout pour vous régaler avec un bon breakfast anglais ou américain à Hong Kong. Les enfants bénéficient de menus adaptés !!!

 

Déjeuner : Style Occidental ou plus exotique ?

Hong Kong regorge de choix, ainsi pour cette fois-ci notre choix se s’arrêtera sur :

Che’s  Cantonese Restaurant au 4ème étage de The Broadway, 54-62 Lockhart Road (Fenwick) : pour être servis rapidement et efficacement le midi. Il est considéré comme l’un des meilleurs restaurants de Dim Sum de Hong Kong.  Ne pas manquer leurs crispy pork buns !

Chili Club Restaurant Thaïlandais : 1er étage au 88 Lockhart Road. Le cadre est simple et on n’y va pas pour cela. La carte offre un grand choix de plats. Ne pas manquer leur poulet au curry rouge, la salade thaï au boeuf ou leur Tom Yum soup. Et pour les sensibles à l’épicé, n’oubliez pas vos mouchoirs … mais c’est si bon!

Agave Restaurant Mexicain donnant sur la rue au 93 Lockhart Road : très bonne Margarita. Si vous voulez moins de glace, commandez la "on the rocks”plutôt que “frozen”. Large choix de tacos et de nachos. Bonnes quesadillas coulantes comme il se doit et le “Chili” bien de là bas !  On peut y déjeuner le “nez dehors” en regardant la vie colorée de Wanchai !

Pour changer de registre et découvrir de la cuisine des Philippines, n’hésitez pas à vous rendre chez Cinta-J Restaurant au rez-de-chaussée du Malaysia Building, 69 Jaffe Road.

Pour les Buffets du midi , nous vous conseillons le Pub irlandais Delaney’s du 18 Luard Road ainsi que celui du sympatique chef français de chez Xperience au rez-de-chaussée de la Asia Orient Tower du 33 Lockard Road : pour les gourmands, grand choix d’excellents gâteaux au dessert !

A savoir : tous les pubs de Wanchai proposent un large choix de plats le midi comme en soirée qu’il ne faut pas hésiter à aller découvrir.

Dîner

Après un ou deux verres dans l’un des nombreux bars de Wanchai, nos préférés le Typhoon au 37-39 Lockhart Road ou Mes Amis du 83 Lockhart road, installez vous pour diner dans un des nombreux pubs de Wanchai : notre sélection du déjeuner reste valable pour le diner !

Pour une soirée plus chic, en tête-à-tête et italienne, rendez-vous chez Grissini au 2eme étage de l’hôtel Grand Hyatt, qui saura vous ravir avec sa cuisine authentique dans un décor élégant. La vue sur le Victoria Harbour la nuit est toujours splendide !

Matsubishi Japanese Restaurant du 3ème étage du Renaissance Habour View Hotel au 1 Harbour Road sera votre choix pour déguster d’excellents Sushi et Sashimi, et Teppanyaki, préparés devant vous sur la plaque chauffante par le chef.

Pour les petits creux des « tard-ou-tôt dans la nuit », allez vous revigorer chez Ebeneezer’s Kebabs et Pizza Central 
Building, 89 Lockhart 
Road – Kebabs à recommender, ou au Thai Hut son voisin … ouverts 24h/24.

Bonnes découvertes gourmandes à Wanchai !


Judica Dejoux (www.lepetitjournal.com/hongkong.html), vendredi 16 novembre 2012

 

Retrouvez tous les bons plans bars et restos du LPJ HK dans A voir A faire / Bars & restos mais aussi des recettes et des interviews de chefs dans A voir A faire / Gastronomie recettes

 

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

 
Une internationale

HISTOIRE – Le mystique soufi Mansur al Hallaj, premier "expatrié"?

On connaît les pérégrinations de Paul de Tarse dans le monde méditerranéen ou encore l'épopée légendaire de l'apôtre Thomas jusqu'en Inde. Moins connue est la vie de Mansur al-Hallaj, mystique persan du soufisme, qui s'installa longtemps en terre non-musulmane pour répandre sa religion et son amour de Dieu. Cette grande figure mystique a donné lieu à une biographie rédigée par l'islamologue Stéphane Ruspoli qui lui attribue le titre d'"expatrié".
Bleu Blanc Box

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, aux quatre coins du monde, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des milliers de kilomètres !
Actu internationale
Actualités de nos partenaires
Expat
Expat - Emploi

TOURISME EN IRAN - Un secteur en expansion et des défis à surmonter

 Depuis le rétablissement et l’amélioration des relations entre l’Iran et l’Occident, il y a un secteur qui se porte à merveille... le tourisme. Annoncé par les analystes depuis déjà plusieurs années, Marc Botinelli parlait déjà en 2013 de « Bombe touristique à retardement » et il ne s’était pas trompé.
Expat - Politique

ESSAI – Comment concilier vie à l’étranger et citoyenneté ?

Etre citoyen lorsque l’on réside hors de France, ce n’est pas facile. Quels droits ? Quels devoirs ? Passionné de politique, résidant depuis plus de 20 ans à l’étranger, Jacques Saillant publie un essai engagé sur la citoyenneté des Français de l’étranger, en forme de réflexion mais aussi de « coup de gueule » face aux instances qui les représentent

AUDIOVISUEL – Haro sur les anglicismes !

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'agace. La multiplication des titres d'émissions en anglais, jusque dans le service public, ne convient pas à l'organe chargé d'encadrer les productions télévisées françaises. Seront donc reçus les patrons des grandes chaînes françaises afin de rappeler la règle établie par la loi du 30 septembre 1986 sur le rôle du CSA : utiliser le français autant que faire se peu.
Magazine
En direct de nos éditions locales