Dans le cadre des Journées culturelles de la Banque centrale européenne avait lieu samedi le concert de charité donné par l’orchestre Le Cercle de l’Harmonie

 

Le Cercle de l'harmonie à Francfort samedi 10 novembre 2012 (A. Duchenne/www.lepetitjournal.com/francfort)

Nul besoin d’Harry Potter pour enchanter la nuit francfortoise, samedi soir la magie est venue du chef d’orchestre Jérémie Rhorer qui avec ses lunettes et sa baguette n’était pas sans rappeler le jeune sorcier de Poudlard. Celui qui fut consacré en 2008 par la critique française comme la révélation musicale de l’année avait fait le déplacement avec l’orchestre qu’il a fondé avec Julien Chauvin en 2005, le Cercle de l’Harmonie, pour le troisième concert de charité de la Banque centrale européenne (BCE). Sur le thème "L’âge d’or de la symphonie" le nombreux public qui avait pris place dans la Hermann Josef Abs Saal a pu savourer l’interprétation de plusieurs morceaux des compositeurs Hérold, Cherubini, Haydn, Rigel mais aussi Mozart que Jérémie Rhorer affectionne particulièrement.

Quand la musique aide la lecture
Ce concert dont l’entrée était gratuite a permis de récolter des dons qui seront reversés à l’association francfortoise Die Frankfurter Lesepaten qui se donne pour mission d’aider les enfants âgés de 6 à 10 ans dans l’apprentissage de la lecture et la compréhension des textes en allemand. La porte-parole de l’association, Dagmar Haase, a souligné lors de son discours que la lecture était une clef d’accès au savoir : "Elle est particulièrement importante pour les enfants d’origine étrangère qui en ont besoin pour s’intégrer dans la société allemande". Les bénévoles de l’association travaillent donc en partenariat avec des écoles dans lesquelles ils interviennent chaque semaine. Les professeurs leur indiquent l’axe de travail et les élèves en difficulté. Les enfants concernés bénéficient ensuite de l’aide individuelle d’un bénévole.

Comme l’avait précisé en ouverture Klaus Gressenbauer, chef de la direction audit interne à la BCE, ce concert a donc permis d’associer égoïsme, via le plaisir personnel de l’écoute, et altruisme avec les nombreux dons pour l’association choisie. Encore un tour de magie auquel Jérémie Rhorer n’est pas étranger.

Alexandre Duchenne (www.lepetitjournal.com/francfort.html) Lundi 12 novembre 2012{jcomments on}



Une internationale
Actu internationale
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi
Expat - Politique

DIPLOMATIE CULTURELLE - Alliance Française et Institut Français : qui est qui ?

Composante majeure du rayonnement français, la diplomatie culturelle peut compter entre autres sur le réseau de l’Institut Français et celui des Alliances Françaises pour la promotion et la diffusion de la langue et de la culture françaises à travers le monde. Si leur action est complémentaire, l’existence de ces deux acteurs conduit parfois à un manque de lisibilité.

GERARD LARCHER – "Nos pays savent faire l’unité dans la diversité"

Venu à Milan pour visiter l’Exposition universelle, Gerard Larcher a lancé un appel à la solidarité sur les dossiers d’actualité de la migration, de la Grèce et de la sécurité. Une solidarité illustrée par la qualité des relations franco-italiennes soulignée par le Consul général de France Olivier Brochet, qui célébrait pour la première fois la fête nationale à Milan.
Magazine