L'exposition "Erinnerung – Bild – Wort" (Souvenir, image, mot) au musée juif de Francfort s'intéresse aux artistes juifs pendant le régime nazi et à la représentation de leur vie, peurs, ressentiments... L'occasion de découvrir deux artistes majeurs de cette période : Arnold Daghani et Charlotte Salomon

Charlotte Salomon, une des gouaches de ”Leben? oder Theater?“ (1940-42) (© Charlotte Salomon Foundation, Amsterdam)


Charlotte Salomon (1917-1943) est sans doute l'une des artistes allemandes les plus importantes du 20e siècle. En 1935 elle arrive à entrer dans l'école de Beaux-Arts du quartier berlinois de Charlottenbourg, malgré ses origines juives. Quatre ans plus tard elle s'exile chez ses grands-parents à Villefranche-sur-Mer.
En France, entre 1940 à 1942, elle crée une vaste œuvre artistique axée surtout sur la menace existentielle qui pèse sur elle et sa famille. Elle produit plus de 1 300 gouaches souvent très expressives regroupées sous le titre "Leben? oder Theater? "("Les gouaches de la vie ou du théâtre", habituellement exposées au musée historique juif d'Amsterdam). Après l'occupation de la France du Sud par les nazis, elle est déportée. Près de 60 ans après sa mort à Auschwitz en 1943, son oeuvre est redécouverte et appréciée. En témoigne l'exposition de certaines de ses toiles à la Documenta à Kassel cette année. Son travail est aujourd'hui considéré comme peut-être l'un des plus importants dans la confrontation avec la Shoah.

Arnold Daghani " Im Lager, 1943 " (Arnold Daghani Collection, Special Collections, University of Sussex © Arnold Daghani Trust)


Arnold Daghani, né en 1909 en Bucovine (Nord de la Roumanie) dans une famille d'origine allemande, est l'un des rares artistes juifs qui a travaillé artistiquement en secret dans un camp de concentration nazi (le camp de Michailowka en Ukraine) et dont les oeuvres ont survécu. Ses notes ainsi que ses dessins ont notamment été utilisés devant les tribunaux après-guerre. Ayant réussi à s'évader, il a survécu à la Shoah et toute sa vie s’est battu pour la justice et la réconciliation. L'importance primordiale de son travail artistique et documentaire à la fois est à découvrir.

Le Musée Juif de Francfort montre pour la première fois ces deux artistes dans une exposition commune, à la fois témoins de la Shoah et artistes accomplis. Alors que leurs oeuvres ont à peine été reconnues jusqu'ici, le Musée Juif de Francfort souhaite ainsi rappeler que leurs travaux artistiques sont des témoignages majeurs de l'extermination des Juifs par les nazis et poursuivre aussi le devoir de mémoire.

Barbara Rubert (www.lepetitjournal.com/francfort) Jeudi 8 novembre 2012{jcomments on}


Erinnerung – Bild – Wort / Arnold Daghani und Charlotte Salomon
jusqu'au 3 février 2013

Musée Juif de Francfort 
- Untermainkai 14 - 15
www.juedischesmuseum.de
Tous les jours de 10 à 17 h, jusqu'à  20 h le mercredi. Fermé le lundi.

 Entrée: 4 euros

Visite guidée en français sur demande : 069 212 388 04

Une internationale

DÉMÉNAGEMENTS – Les expatriés récidivistes

Au cours de leur carrière, certains enchainent les mutations à l’étranger, devenant de véritables professionnels de l'expatriation. Que l’on soit moteur ou que l’on suive son conjoint, ces changements à répétition, obligent à réinventer sans cesse sa vie et à développer de nouvelles ressources jusqu’alors ignorées. Et à être or-ga-ni-sés !
Actu internationale
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

FORUM EXPAT – "Une expatriation réussie se construit souvent avant de partir"

Forum Expat se tiendra les 2 et 3 juin prochains à la Cité de la Mode et du Design à Paris. C’est le plus gros salon en France consacré à l’expatriation. Cyril Gardère, directeur délégué Pub du Groupe Le Monde, organisateur de l’événement, nous explique ce que nous réserve cette troisième édition

MAITRES ET CUISINIERS DE FRANCE - Fabrice Vulin nommé président de la nouvelle branche Asie-Pacifique

Excellence. Telle est la devise des Maîtres et cuisiniers de France. Près de 65 ans après sa création à Paris, la prestigieuse association vient de lancer sa branche Asie-Pacifique. Le 14 mai dernier, dans les salons du Four Seasons de Hong Kong, Fabrice Vulin, chef du restaurant étoilé Caprice, a été intronisé président de la nouvelle délégation, qui ne compte encore aujourd’hui que 8 membres.
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala