Lorsque Lisa Zenner s’exprime, aucun accent ne laisse deviner si elle est allemande ou française. Et pourtant,  à l’origine elle n’a aucun lien avec la France. La plus francophone des Sarroises a décidé de consacrer une grande partie de son temps à sa passion ; la chanson française ; et a ouvert avec son amie Yvonne la salle de spectacle le Corbo en septembre 2010. Toutes les deux y organisent pour la deuxième année consécutive le festival de la chanson française.

Lepetitjournal.com/Berlin : Comment avez-vous appris le français et pourquoi avoir décidé de chanter uniquement dans la langue de Molière ?
Lisa Zenner : Mon père a été transféré au Maroc lorsque j’avais 9 ans. De ce fait, le Français est devenu ma deuxième langue maternelle. J’ai  ensuite vécu entre autre à Bruxelles, Strasbourg avant de m’installer à Berlin, où je compte rester un petit moment. J’ai écrit mon premier texte en français lors d’une Jam session à Bruxelles. Cela a été un déclic et depuis lorsque j’écris mes chansons, le français vient naturellement. J’ai aussi un attachement plus émotionnel à cette langue qu’à l’allemand.


Comment vous est venue l’idée de créer une salle de concert et pourquoi à Berlin ?

Mon amie et moi avions l’idée d’ouvrir une salle de concert depuis longtemps. Comme cela n’était pas possible à Strasbourg, nous avons choisi de venir vivre Berlin, d’une part pour des raisons professionnelles mais aussi car c’est l’unique ville européenne qui offre la  possibilité d’ouvrir un lieu aussi facilement.

(La salle de spectacle le Corbo)

Pourquoi vous avoir orienté le corbo dans le genre "chanson" francophone ?
La "chanson", en allemand, est un genre très mélodieux et orienté sur le texte. Je cherche toujours des francophones qui écrivent leur propre chanson afin de proposer au public berlinois autre chose que des reprises d’Edith Piaf ou de Jacques Brel. Nous sommes aussi rendu compte que les chanteurs francophones, installés à Berlin et en Allemagne, n’avaient aucune plateforme pour se faire connaître. Ils restent "underground" puisqu’ils ne sont pas diffusés à la radio. En créant le Corbo, nous avons voulu leur donner l’opportunité de s’exprimer.


Pourquoi avoir créé un festival de la chanson française ?
L’idée du festival était de réunir ces artistes sur trois jours pour les faire connaître au public car ils le méritent mais également pour qu’ils puissent se rencontrer entre eux. Ils ont tous cette particularité de parler allemand ainsi ils peuvent expliquer leurs textes aux non francophones dans la salle.


Pouvez-vous nous présentez en quelques mots l’ambiance du festival ?
Nous avons invité cinq artistes en plus de moi. Par soir, deux chanteurs se produiront sur scène car nous voulons leur laisser le temps de faire partager leur univers particulier au public. Chacun possède des influences musicales différentes, de la bossa nova au Jazz en passant par le traditionnel accordéon, nous avons fait en sorte de varier les goûts et les plaisirs.

Anaïs GONTIER (www.lepetitjournal.com/Berlin) jeudi 15 novembre 2012


Pour connaître le programme du festival de la chanson française, rendez-vous ici http://www.chanson-francaise.de/
Gagnez deux places en envoyant un mail à l' adresse suivante : info@corbo-berlin.de

 
Une internationale

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières…
Postulez aux Trophées 2017


Participez aux Trophées des Français de l'étranger !

Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Des projets plein la tête ? Et si vous passiez à l’action en 2017 !

Vous êtes propriétaire d’un logement à Paris mais vous souhaitez déménager ? Avec l’arrivée de votre petit dernier vous vous sentez à l’étroit ? Vous souhaitez vous rapprocher de votre famille, de votre travail ? Ou bien, vous voulez juste changer d’air et changer de cadre de vie ?
Expat
Expat - Emploi

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.

GWENAELLE DE BIZEMONT - "Dubaï nous offre la possibilité d’entreprendre"

Femme d’expatriée, ayant vécu dans six pays différents en vingt ans, Gwenaëlle de Bizemont pose ses valises en 2005 à Dubaï. Entrepreneuse depuis toujours avec la création de huit (!) sociétés à son actif, Gwenaëlle nous parle de son dernier projet et de sa vision du monde des affaires à Dubaï. 
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine
En direct de nos éditions locales