De plus en plus de restaurants proposent des recettes « vegans », sans aucun produit d’origine animale. Petit panorama des formules adaptées à ce régime alimentaire : qui a dit qu’une cuisine sans viande ni beurre était ennuyeuse ?

(Un plat typique Hans Wurst. Photo H. Wurst)


Pour la formule entrée/plat/dessert : Hans Wurst
Pour un brunch du dimanche, ou un repas complet, c’est chez Hans Wurst qu’il faut aller. Mais avec un nom pareil, il ne faut pas s’attendre à manger de la saucisse et autres charcuteries. Ici, tout est « 100% vegan, 100% bio et 100% non-fumeur », comme le rappelle le slogan de la maison, fondée il y a deux ans. Gratins élaborés et purées épicées garnissent des assiettes colorées, où se rencontrent féculents et légumes de saison. Ces plats sains, souvent accompagnés d’un verre de vin, attirent aussi bien les vegans que les amateurs de cuisine originale. Alors que le menu change régulièrement, c’est le potiron qui est en ce moment à l’honneur, servi farci ou en soupe. Plusieurs soirs par mois, le restaurant organise même des concerts. Ou comment savourer un bon plat et de la bonne musique en même temps.
Hans Wurst
Dunckerstrasse 2a
10437 Berlin
Ouvert du lundi au samedi à partir de 12h, le dimanche à partir de 11h

(Vöner, le premier Döner vegan. Photo Sophie de Chivré)

Pour manger sur le pouce : Vöner
Quand un döner décide de se transformer en plat vegan, qu’est-ce que ça donne ? Un Vöner, du nom du petit restaurant situé sur la Boxhagener Strasse. Il aurait été dommage de priver les adeptes du veganisme de ce sandwich d’origine turque si populaire dans la capitale allemande. Chez Vöner, une préparation au soja, grillée à la broche, remplace la traditionnelle viande. La suite, vous la connaissez : une myriade de légumes, oignons, carottes, salades et tomates, viennent compléter la préparation de ce plat. Soucieux de revisiter les recettes qui plaisent aux Berlinois, le chef propose aussi des burgers de steaks de soja ainsi qu’une version « vegan » de la currywurst. Les plus gourmands pourront se régaler de frites bios. Le tout accompagné de ketchup, et de « vegan mayonnaise » sans œufs bien sûr.
Vöner,
Boxhagenerstrasse 56
10245 Berlin
Ouvert du lundi au vendredi de 11h30 à 23h
Le samedi et dimanche de 13h30 à 23h

(Les fameux cupcakes de Dawn Nelson. Photo Sophie de Chivré)


À l’heure du thé : Cupcakes
La dernière mignardise à la mode : le cupcake, ce petit gâteau américain surmonté d’une énorme couche de crème au beurre. Lorsque Dawn Nelson décide d’ouvrir son salon de thé, elle pense immédiatement à ses amis vegans qui ne pourront pas les déguster. Cette jeune Américaine a donc élaboré une recette de pâtisserie sans beurre, sans œufs, ni lait de vache. Saveur vanille, glaçage au chocolat, à la cacahouète, ou au citron, le résultat est bluffant : parmi les cupcakes proposés, impossible de distinguer lesquels sont faits au lait de soja ! Côté goût, il n’y a pas à dire, c’est tout aussi bon. Devant le succès de sa formule, Dawn propose aussi toute une gamme de recettes adaptées au veganisme : brownie, pain à la banane, ainsi que la fameuse « apple pie ». Un parfum d’Amérique souffle sur le régime vegan…
« Cupcakes »
Krossenerstrasse 12
10245 Berlin
Ouvert tous les jours de 12h à 19h


Sophie de Chivré (www.lepetitjournal.de) mardi 16 avril 2013

 

 

 
Une internationale

CHEMINS D’AILLEURS – Un parcours de vie à l’écoute du monde

Née au Maroc, Sandrine Beillard, longtemps professeur au Lycée Français International de Hong Kong, est un véritable globe-trotteur. Des rivages de Namibie aux marchés d’Asie, du bush australien au Pakistan, elle a vécu mille aventures et fait de magnifiques rencontres. Elle les relate dans un livre, illustré par de nombreuses photos, hymne à la beauté d’un monde parfois déjà révolu, et au respect de soi et desautres.
Postulez aux Trophées 2017

TROPHEES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER – Postulez !

Vous avez un parcours hors du commun à l’étranger ? Le 7 mars prochain, sept Français de l'étranger seront récompensés lors d’une soirée de prestige au Quai d'Orsay organisée par LEPETITJOURNAL.COM en présence de M. Matthias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du Commerce Extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger. Alors n'attendez plus, postulez à cette cinquième édition ! Cliquez ici pour en savoir plus


Participez aux Trophées des Français de l'étranger !

Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Immobilier : est-ce trop tard pour investir ?

Depuis quelques jours, les taux des crédits immobiliers sont à la hausse après 18 mois de baisse continue. Le temps du crédit peu cher est-il révolu ? Est-il trop tard pour profiter encore des taux bas ?
Expat
Expat - Emploi

ENTREPRENDRE – L’aventure VivaLing continue en Chine

VivaLing, première académie de langue en ligne, se développe tous azimuts : ouverture en Chine, lancement de la première certification professionnelle pour l’enseignement des langues en ligne, une 5e langue - l’allemand - qui complète l’offre de l’anglais, du chinois, du français et de l’espagnol… Ce dynamisme est fondé sur une conviction : apprendre une langue à un enfant, "c’est créer des ponts entre les adultes de demain"

COACHING - L’impact de l’expatriation sur la confiance en soi

Les gens vous perçoivent-ils comme quelqu’un de sûr de vous ? Comme une personne qui a réussi dans la vie et qui accompli beaucoup de choses ? Ils n’ont pas tout à fait tord, vous vous êtes tout de même expatrié, adapté à une nouvelle culture, un nouvel environnement et peut-être même avez-vous appris un nouveau langage ?
Expat - Politique

« 2017, la fin des tabous » – Discussion entre grands patrons et candidats à l’élection présidentielle

La 3ème édition du Sommet de l’économie de Challenges, titrée « 2017, la fin des tabous » réunissait des chefs d’entreprises françaises et des candidats à l’élection présidentielle pour aborder les mesures à prendre pour « redonner confiance à la France ». Mondialisation, énergies renouvelables, start-ups, formation professionnelle, directive travail détaché… Les décideurs ont confronté leurs idées, un exercice intéressant en cette période pré-électorale.

PARTI SOCIALISTE – Le Projet 2017 pour les Français de l’étranger

La fédération des Français de l’étranger du Parti socialiste présente son Projet 2017 en vue des élections législatives. Véritable « boite à outil » pour les candidats – 5 sont connus à ce jour – ce document fait le bilan de l’action gouvernementale en faveur des Français de l’étranger et formule des propositions dans de nombreux domaines, avec "un impératif, celui du réalisme".
Magazine
En direct de nos éditions locales