De plus en plus de restaurants proposent des recettes « vegans », sans aucun produit d’origine animale. Petit panorama des formules adaptées à ce régime alimentaire : qui a dit qu’une cuisine sans viande ni beurre était ennuyeuse ?

(Un plat typique Hans Wurst. Photo H. Wurst)


Pour la formule entrée/plat/dessert : Hans Wurst
Pour un brunch du dimanche, ou un repas complet, c’est chez Hans Wurst qu’il faut aller. Mais avec un nom pareil, il ne faut pas s’attendre à manger de la saucisse et autres charcuteries. Ici, tout est « 100% vegan, 100% bio et 100% non-fumeur », comme le rappelle le slogan de la maison, fondée il y a deux ans. Gratins élaborés et purées épicées garnissent des assiettes colorées, où se rencontrent féculents et légumes de saison. Ces plats sains, souvent accompagnés d’un verre de vin, attirent aussi bien les vegans que les amateurs de cuisine originale. Alors que le menu change régulièrement, c’est le potiron qui est en ce moment à l’honneur, servi farci ou en soupe. Plusieurs soirs par mois, le restaurant organise même des concerts. Ou comment savourer un bon plat et de la bonne musique en même temps.
Hans Wurst
Dunckerstrasse 2a
10437 Berlin
Ouvert du lundi au samedi à partir de 12h, le dimanche à partir de 11h

(Vöner, le premier Döner vegan. Photo Sophie de Chivré)

Pour manger sur le pouce : Vöner
Quand un döner décide de se transformer en plat vegan, qu’est-ce que ça donne ? Un Vöner, du nom du petit restaurant situé sur la Boxhagener Strasse. Il aurait été dommage de priver les adeptes du veganisme de ce sandwich d’origine turque si populaire dans la capitale allemande. Chez Vöner, une préparation au soja, grillée à la broche, remplace la traditionnelle viande. La suite, vous la connaissez : une myriade de légumes, oignons, carottes, salades et tomates, viennent compléter la préparation de ce plat. Soucieux de revisiter les recettes qui plaisent aux Berlinois, le chef propose aussi des burgers de steaks de soja ainsi qu’une version « vegan » de la currywurst. Les plus gourmands pourront se régaler de frites bios. Le tout accompagné de ketchup, et de « vegan mayonnaise » sans œufs bien sûr.
Vöner,
Boxhagenerstrasse 56
10245 Berlin
Ouvert du lundi au vendredi de 11h30 à 23h
Le samedi et dimanche de 13h30 à 23h

(Les fameux cupcakes de Dawn Nelson. Photo Sophie de Chivré)


À l’heure du thé : Cupcakes
La dernière mignardise à la mode : le cupcake, ce petit gâteau américain surmonté d’une énorme couche de crème au beurre. Lorsque Dawn Nelson décide d’ouvrir son salon de thé, elle pense immédiatement à ses amis vegans qui ne pourront pas les déguster. Cette jeune Américaine a donc élaboré une recette de pâtisserie sans beurre, sans œufs, ni lait de vache. Saveur vanille, glaçage au chocolat, à la cacahouète, ou au citron, le résultat est bluffant : parmi les cupcakes proposés, impossible de distinguer lesquels sont faits au lait de soja ! Côté goût, il n’y a pas à dire, c’est tout aussi bon. Devant le succès de sa formule, Dawn propose aussi toute une gamme de recettes adaptées au veganisme : brownie, pain à la banane, ainsi que la fameuse « apple pie ». Un parfum d’Amérique souffle sur le régime vegan…
« Cupcakes »
Krossenerstrasse 12
10245 Berlin
Ouvert tous les jours de 12h à 19h


Sophie de Chivré (www.lepetitjournal.de) mardi 16 avril 2013

 

 

 
Une internationale

GUIDE DU RETOUR EN FRANCE – Pour atterrir en douceur après l'expatriation

Détresse psychologique, tracasseries administratives, galère professionnelle… Le retour en France est loin d’être une étape simple à appréhender. Parce qu’elle en a elle-même bavé après sept ans à l’étranger, Anne-Laure Fréant a patiemment compilé le Guide du retour en France 2016, un ouvrage pratique, concret, qui apporte aussi une véritable réflexion de fond sur les identités multiculturelles et leur place dans la société française.
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Comment s’assurer une bonne retraite en étant expatrié ?

Lors de notre enquête « Les expatriés & l’immobilier 2016 », vous nous avez confié vouloir varier vos investissements, raison due à un désintérêt des assurances-vie et des livrets d’épargne. Dès lors, il apparaît nécessaire de diversifier les supports d’épargne, et ceci le plus tôt possible afin de maximiser votre capital. Dans ce contexte, investir dans l’immobilier locatif est un choix pertinent et judicieux, offrant un excellent compromis entre risque, rentabilité, valorisation, fiscalité et comportant plusieurs avantages selon votre situation.
Expat
Expat - Emploi

ENTREPRENDRE AU MAROC - Un Royaume en pleine mutation

Si le Maroc est resté dans l'inconscient français une ancienne colonie devenue lieu de villégiature pour retraités de métropole, la modernité s'invite doucement dans le quotidien des Marocains. Qu’en est-il de créer son entreprise au Maroc, et quelles sont les perspectives pour ceux qui seraient tentés par le Royaume ? Découvrez l’analyse du W Project en vidéo ! 
Expat - Politique

EXIL FISCAL - Les plus riches quittent massivement la France

Selon une étude sud-africaine, 10.000 millionnaires français auraient quitté l'Hexagone en 2015. Un exode qui n’a d’équivalent dans aucun autre pays, d’autant que les dernières données publiées par le fisc font état d’une nette baisse du nombre de contribuables dans les tranches supérieures de l’impôt

IMPÔTS 2016 - La déclaration en ligne va devenir obligatoire

La campagne de déclaration des revenus vient d’être lancée, le 12 avril, par le gouvernement. Grosse nouveauté : l’obligation de déclarer ses impôts en ligne pour deux millions de foyers fiscaux. Une mesure d’autant plus importante pour les Français de l’étranger qui méconnaissent souvent ce service en ligne, pourtant très pratique. 
Magazine
En direct de nos éditions locales