De plus en plus de restaurants proposent des recettes « vegans », sans aucun produit d’origine animale. Petit panorama des formules adaptées à ce régime alimentaire : qui a dit qu’une cuisine sans viande ni beurre était ennuyeuse ?

(Un plat typique Hans Wurst. Photo H. Wurst)


Pour la formule entrée/plat/dessert : Hans Wurst
Pour un brunch du dimanche, ou un repas complet, c’est chez Hans Wurst qu’il faut aller. Mais avec un nom pareil, il ne faut pas s’attendre à manger de la saucisse et autres charcuteries. Ici, tout est « 100% vegan, 100% bio et 100% non-fumeur », comme le rappelle le slogan de la maison, fondée il y a deux ans. Gratins élaborés et purées épicées garnissent des assiettes colorées, où se rencontrent féculents et légumes de saison. Ces plats sains, souvent accompagnés d’un verre de vin, attirent aussi bien les vegans que les amateurs de cuisine originale. Alors que le menu change régulièrement, c’est le potiron qui est en ce moment à l’honneur, servi farci ou en soupe. Plusieurs soirs par mois, le restaurant organise même des concerts. Ou comment savourer un bon plat et de la bonne musique en même temps.
Hans Wurst
Dunckerstrasse 2a
10437 Berlin
Ouvert du lundi au samedi à partir de 12h, le dimanche à partir de 11h

(Vöner, le premier Döner vegan. Photo Sophie de Chivré)

Pour manger sur le pouce : Vöner
Quand un döner décide de se transformer en plat vegan, qu’est-ce que ça donne ? Un Vöner, du nom du petit restaurant situé sur la Boxhagener Strasse. Il aurait été dommage de priver les adeptes du veganisme de ce sandwich d’origine turque si populaire dans la capitale allemande. Chez Vöner, une préparation au soja, grillée à la broche, remplace la traditionnelle viande. La suite, vous la connaissez : une myriade de légumes, oignons, carottes, salades et tomates, viennent compléter la préparation de ce plat. Soucieux de revisiter les recettes qui plaisent aux Berlinois, le chef propose aussi des burgers de steaks de soja ainsi qu’une version « vegan » de la currywurst. Les plus gourmands pourront se régaler de frites bios. Le tout accompagné de ketchup, et de « vegan mayonnaise » sans œufs bien sûr.
Vöner,
Boxhagenerstrasse 56
10245 Berlin
Ouvert du lundi au vendredi de 11h30 à 23h
Le samedi et dimanche de 13h30 à 23h

(Les fameux cupcakes de Dawn Nelson. Photo Sophie de Chivré)


À l’heure du thé : Cupcakes
La dernière mignardise à la mode : le cupcake, ce petit gâteau américain surmonté d’une énorme couche de crème au beurre. Lorsque Dawn Nelson décide d’ouvrir son salon de thé, elle pense immédiatement à ses amis vegans qui ne pourront pas les déguster. Cette jeune Américaine a donc élaboré une recette de pâtisserie sans beurre, sans œufs, ni lait de vache. Saveur vanille, glaçage au chocolat, à la cacahouète, ou au citron, le résultat est bluffant : parmi les cupcakes proposés, impossible de distinguer lesquels sont faits au lait de soja ! Côté goût, il n’y a pas à dire, c’est tout aussi bon. Devant le succès de sa formule, Dawn propose aussi toute une gamme de recettes adaptées au veganisme : brownie, pain à la banane, ainsi que la fameuse « apple pie ». Un parfum d’Amérique souffle sur le régime vegan…
« Cupcakes »
Krossenerstrasse 12
10245 Berlin
Ouvert tous les jours de 12h à 19h


Sophie de Chivré (www.lepetitjournal.de) mardi 16 avril 2013

 

 

A la une

ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L’ÉTRANGER – Comment limiter les frais de scolarité ?

Sur la période 2007-2012, pour l’ensemble des établissements français de l’étranger, les frais de scolarité se sont envolés. Avec une hausse moyenne de 45,25%, c’est l’avenir du réseau qui est en péril. La sénatrice des Français établis hors de France, Claudine Lepage, et le député des Français du Bénélux, Philip Cordery, ont présenté 50 propositions pour freiner cette spirale.
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Que sont devenus les anciens lauréats ?

A quelques semaines de la 3ème cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, qui se déroulera sous les dorures du Quai d’Orsay le 17 mars prochain, lepetitjournal.com vous propose de revenir sur le parcours des lauréats 2014 depuis la remise de leur trophée. DJ, entrepreneur, chercheur, judoka… Ces Français de l’étranger avaient été choisis par le jury pour leur parcours atypique et leur engagement. Un an après l’euphorie de la remise de trophées, ils font le bilan. 
Expat
Expat - Emploi

EMPLOI EN ANGLETERRE - Tout savoir pour trouver sans stresser

En arrivant à Londres, vous êtes nombreux à rechercher un travail sans savoir vraiment par où commencer ni ce sur quoi il faut être vigilant. Le système au Royaume Uni étant parfois différent du notre, il est important de connaître quelques points importants pour réussir son insertion professionnelle de l’autre côté de la Manche. Voici quelques informations qui pourront vous aider. 
Expat - Politique

ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L’ÉTRANGER – Comment limiter les frais de scolarité ?

Sur la période 2007-2012, pour l’ensemble des établissements français de l’étranger, les frais de scolarité se sont envolés. Avec une hausse moyenne de 45,25%, c’est l’avenir du réseau qui est en péril. La sénatrice des Français établis hors de France, Claudine Lepage, et le député des Français du Bénélux, Philip Cordery, ont présenté 50 propositions pour freiner cette spirale.
Magazine
Francophonie

EXPOSITION - Retour vers le futur avec le Rio du 19e siècle vu par Jean-Baptiste Debret

Debret
Le centre culturel Correios accueille, jusqu’au 3 mai, l’exposition “O Rio de Debret“ qui rassemble 120 dessins et peintures originales de l’artiste français. Des esclaves à la vie du palais royal, des paysages aux quartiers de l’époque, c’est un voyage dans le temps qui nous est proposé, pour comprendre les origines du Rio d’aujourd’hui. Lepetitjournal.com était présent mercredi soir à son vernissage.