De plus en plus de restaurants proposent des recettes « vegans », sans aucun produit d’origine animale. Petit panorama des formules adaptées à ce régime alimentaire : qui a dit qu’une cuisine sans viande ni beurre était ennuyeuse ?

(Un plat typique Hans Wurst. Photo H. Wurst)


Pour la formule entrée/plat/dessert : Hans Wurst
Pour un brunch du dimanche, ou un repas complet, c’est chez Hans Wurst qu’il faut aller. Mais avec un nom pareil, il ne faut pas s’attendre à manger de la saucisse et autres charcuteries. Ici, tout est « 100% vegan, 100% bio et 100% non-fumeur », comme le rappelle le slogan de la maison, fondée il y a deux ans. Gratins élaborés et purées épicées garnissent des assiettes colorées, où se rencontrent féculents et légumes de saison. Ces plats sains, souvent accompagnés d’un verre de vin, attirent aussi bien les vegans que les amateurs de cuisine originale. Alors que le menu change régulièrement, c’est le potiron qui est en ce moment à l’honneur, servi farci ou en soupe. Plusieurs soirs par mois, le restaurant organise même des concerts. Ou comment savourer un bon plat et de la bonne musique en même temps.
Hans Wurst
Dunckerstrasse 2a
10437 Berlin
Ouvert du lundi au samedi à partir de 12h, le dimanche à partir de 11h

(Vöner, le premier Döner vegan. Photo Sophie de Chivré)

Pour manger sur le pouce : Vöner
Quand un döner décide de se transformer en plat vegan, qu’est-ce que ça donne ? Un Vöner, du nom du petit restaurant situé sur la Boxhagener Strasse. Il aurait été dommage de priver les adeptes du veganisme de ce sandwich d’origine turque si populaire dans la capitale allemande. Chez Vöner, une préparation au soja, grillée à la broche, remplace la traditionnelle viande. La suite, vous la connaissez : une myriade de légumes, oignons, carottes, salades et tomates, viennent compléter la préparation de ce plat. Soucieux de revisiter les recettes qui plaisent aux Berlinois, le chef propose aussi des burgers de steaks de soja ainsi qu’une version « vegan » de la currywurst. Les plus gourmands pourront se régaler de frites bios. Le tout accompagné de ketchup, et de « vegan mayonnaise » sans œufs bien sûr.
Vöner,
Boxhagenerstrasse 56
10245 Berlin
Ouvert du lundi au vendredi de 11h30 à 23h
Le samedi et dimanche de 13h30 à 23h

(Les fameux cupcakes de Dawn Nelson. Photo Sophie de Chivré)


À l’heure du thé : Cupcakes
La dernière mignardise à la mode : le cupcake, ce petit gâteau américain surmonté d’une énorme couche de crème au beurre. Lorsque Dawn Nelson décide d’ouvrir son salon de thé, elle pense immédiatement à ses amis vegans qui ne pourront pas les déguster. Cette jeune Américaine a donc élaboré une recette de pâtisserie sans beurre, sans œufs, ni lait de vache. Saveur vanille, glaçage au chocolat, à la cacahouète, ou au citron, le résultat est bluffant : parmi les cupcakes proposés, impossible de distinguer lesquels sont faits au lait de soja ! Côté goût, il n’y a pas à dire, c’est tout aussi bon. Devant le succès de sa formule, Dawn propose aussi toute une gamme de recettes adaptées au veganisme : brownie, pain à la banane, ainsi que la fameuse « apple pie ». Un parfum d’Amérique souffle sur le régime vegan…
« Cupcakes »
Krossenerstrasse 12
10245 Berlin
Ouvert tous les jours de 12h à 19h


Sophie de Chivré (www.lepetitjournal.de) mardi 16 avril 2013

 

 

 
Une internationale

AEFE – « la demande de lycées français à l’étranger n’a jamais été aussi forte »

Le partenariat entre l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) et le ministère des Affaires étrangères et du développement international a été renouvelé lors de la signature du contrat d’objectifs et de moyens pour la période de 2016-2018. Celui-ci prévoit entre autres de renforcer l’accueil des élèves étrangers et de continuer à développer le réseau des lycées français.
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Et si vous prêtiez à des PME françaises en direct ?

Depuis mars 2015, il est maintenant possible en tant que particulier de prêter en 2 minutes au tissu économique français depuis sa tablette, confortablement installé dans son canapé, n’importe où dans le monde. Et c’est encore plus avantageux en tant qu’expatrié !

Conseils en abonnements magazines pour les mélomanes

Que l’on préfère la musique symphonique, le jazz, la techno, le reggae, le groove, le classique, les musiques du monde, les musiques françaises, le rap, le rock… Un mélomane sommeille en chacun de nous !Suivez l’actualité internationale de l’univers du son et enrichissez votre culture à travers des dossiers approfondis, des agendas des concerts et festivals, des portraits et interviews inédites d’artistes talentueux et des reportages exclusifs. UNI-Presse vous propose une sélection d’abonnements en magazine pour les amateurs de musique.
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine
En direct de nos éditions locales