Du 16 au 25 janvier se déroule à la Messe Nord la traditionnelle Grüne Woche ("Semaine verte"). Un parfum de campagne envahit la capitale, l’occasion de partir à la découverte des traditions agricoles et des bons produits issus des terroirs allemands
 
"On va voir les vaches ?"
La Semaine verte internationale (Internationale Grüne Woche), plus connue sous le nom de Grüne Woche, est un des rendez-vous traditionnels du début de l’année à Berlin. Ce salon se veut le rassemblement de tout ce qui touche à l’agriculture : éleveurs, cultivateurs, maraichers, grossistes et détaillants… Mais ce qui fait son originalité c’est qu’à l’instar de notre Salon de l’agriculture, la manifestation est ouverte au public, qui s’y déplace généralement en masse.

Un peu d’histoire…
La Grüne Woche est une tradition presque séculaire. Elle est en effet née en février 1926, à l’instigation d’un collaborateur du ministère du commerce extérieur, qui le premier eut l’idée de réunir dans un même cadre la traditionnelle session d’hiver de l’Union des Agriculteurs allemands et une exposition de produits et denrées. Le but de la manœuvre était d’organiser le marché agricole, auparavant éclaté entre diverses structures. Les participants pouvaient ainsi aisément acquérir et négocier toutes les marchandises souhaitées.
Dès l’origine, la Semaine verte est ouverte au public : 50.000 visiteurs s’y pressent la première année sur près de 7.000 m2 consacrés aux produits de la terre. Elle se déroule ensuite chaque année jusqu’à la guerre (à l’exception de 1938, en raison d’une épidémie de fièvre aphteuse), puis reprend à partir de 1948, avec une participation toujours croissante d’exposants étrangers (en 1963 ils constituent près des deux tiers des participants). C’est à partir de cette période que la manifestation devient l’Internationale Grüne Woche. La réunification et l’ouverture vers l’Est donnent un coup de fouet à ce salon qui commencait à décliner. Depuis, le succès est toujours au rendez-vous, et des milliers de visiteurs en mal de verdure et d’authenticité se déplacent chaque année.
Et il y en a pour tous les goûts : exposition de produits et d’animaux, visites guidées à thème (consacrées par exemple à l’agriculture bio ou aux produits laitiers), mais aussi conférences (cette année autour de la viande), ateliers cuisine, avec une attention toute particulière portée aux régions et aux terroirs (programme complet disponible sur le site www.gruenewoche.de). Et clou de la visite : la possiblité de déguster à chaque stand les produits présentés ! De quoi ravir tous les gourmands et gourmets…
Marie-Adeline Le GUENNEC (www.lepetitjournal.com/berlin.html) mercredi 21 janvier 2009

Grüne Woche : du 16 au 25 janvier, tous les jours de 10h à 19h (le 23 nocturne jusqu’à 21h)
Messegelände Berlin (S Bahnhof Messe Nord/ICC, U Bahnhof Kaiserdamm
Entrée : 12 euros, nombreuses réductions
Pour plus de détails, voir www.gruenewoche.de


{mxc}

 
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation. Souhaitant devenir attractive et attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger, il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
 Bleu Blanc Box
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Primo-investisseurs : 3 raisons de se lancer

L’investissement locatif offre des rendements intéressants, s’adapte à des profils très différents et présente peu de risques. Bien accompagné dans vos démarches, vous êtes sûrs de ne pas rater votre placement d’avenir !
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 

CARRIÈRE EXPAT – 5 trucs simples pour que le retour estival booste votre recherche professionnelle

L’année scolaire s’achève et votre recherche professionnelle n’a pas encore abouti. Dans ces circonstances, nous sommes souvent partagés entre plusieurs sentiments : le soulagement de faire une pause et de s’échapper de cette recherche qui patine ; la frustration d’interrompre le fil d’une démarche qui a été si difficile à mettre en place ; l'angoisse à l’idée qu’il faudra reprendre, qu’on ne saura plus faire à la rentrée, qu’on n’y arrivera peut-être pas ; la joie à l’idée des vacances qui se présentent.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine
En direct de nos éditions locales