Eté comme hiver, en terrasse ou sur une banquette en bois, le brunch fait partie des bons moments de la vie berlinoise. Mitte, Prenzlauer Berg, Friedrichshain, trois idées à essayer !

Le Chagall - Mitte (photo. A. Prévost)
Planqué sous la ligne de S-Bahn, qui rappelle régulièrement sa présence, le Chagall est un vrai îlot de Russie et de chaleur en plein Mitte. Pour séduire, il a deux atouts : son plafond arqué, décoré d’imitations du peintre, qui le rend attirant au premier coup d’œil, et surtout, sa carte des petits-déjeuners.
Tout comme Chagall, le café n’oublie pas ses origines: la carte, composée pour la première fois il y a onze ans par un couple d’émigrés russes, propose notamment Pelmeni, Bliny et Wareniki. Mais comme le peintre encore, il fait aussi des infidélités à sa terre natale: on peut y déguster un petit-déjeuner français, allemand, italien ou suisse. Les proportions sont généreuses et les parts de gâteaux délicieuses !
Souvent plein et toujours un peu bruyant, le Chagall fait partie d’un quotidien : les étudiants de la Humboldt y viennent prendre un muffin et un café entre deux heures de cours, les profs y déjeunent et les passants y dînent après une séance de shopping dans Friedrichstrasse. 

                       
(photo. A. Prévost)

Café Morgenrot - Prenzlauberg

Dans une rue en voie de boboïsation avancée, le Morgenrot détonne un peu et sent bon l’alternatif. S’il se voit comme "un lieu actif de la culture de gauche à Berlin", inutile cependant de passer la porte en présentant son drapeau rouge histoire de s’accorder avec les murs : de la musique à la population, les styles et les générations se mélangent. Le charme du Morgenrot, c’est son brin d’idéalisme : pour le brunch du matin, chacun donne en fonction de ses moyens, dans une fourchette de 4 à 8€.
Le buffet matinal, lui, a choisi son camp : résolument végétarien. Pas de charcuterie traditionnelle donc mais une ribambelle de petits plats savoureux : crème de brie à la pomme, tofu, yaourt aux éclats de chocolats, betteraves…
On arrive, échange son nom contre une assiette et obtient ainsi le droit de piller ce buffet, garni très régulièrement par des serveurs gentils comme tout. Il suffit souvent d’attendre cinq petites minutes pour trouver une chaise disponible à une table ronde, qui permet de partager petit déjeuner et idées avec les voisins. Le Morgenrot est enfin un lieu d’échanges d’opinion et de bons plans : sur les étagères et les panneaux on trouve journaux, flyers et affiches pour des conférences, des manifs ou encore des concerts.

(photo. A. Prévost)

Frollein Palisander – Friedrichshain
Le Frollein Palisander fait partie des ingrédients d’un week-end réussi et pour cause: son brunch dominical se marie à merveille avec le Flohmarkt de la Boxhagener Platz dont il est voisin. Ouvert depuis mai, ce petit café, aux murs vert amande et aux tables de bois sombre, a un goût d’automne. On y est reçu avec beaucoup de gentillesse et on s’installe confortablement dans un canapé en cuir ou sur une banquette en bois… qu’il est ensuite dur de quitter ! La carte est simple et reflète le nom du café : les "Mädchenscocktails"et les illustrations sont conjuguées au féminin. Rien à voir cependant avec un "bar de filles", ici le brunch rassemble tout le monde : jeunes familles avec enfants, couples bobos du quartier ou bande de copines. Il faut avouer qu’il vaut le détour : la demoiselle a misé sur l’abondance et la qualité et a ainsi gagné une clientèle régulière. Est-ce l’odeur des gaufres ou bien les habitués qu’on retrouve régulièrement à la même place qui font que l’on se sent vite chez soi ? Le Frollein se voulait intime, chaleureux et simple : pari gagné ! Et il serait bien dommage de priver les messieurs d’en profiter !
Brunch le dimanche de 10h à 16h.
Alix PREVOST (www.lepetitjournal.com/berlin.html) vendredi 9 janvier 2009

Café Chagall. Georgenstr. 4, 10117 Berlin. +49 30 2041813 www.cafe-c.de
Café Morgenrot. Kastanienallee, 85. 10435 Berlin. 030 44 31 78 44
Du mardi au vendredi à partir de 10h. Samedi et dimanche à partir de 11h. Buffet végétarien tous les jours jusqu’à 15h
Frollein Palisander. Gärtnerstr. 6. 13055 Berlin. Café-Kneipe

{mxc}
 
Une internationale
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Et si vous louiez votre appartement à une grande entreprise ?

Avez-vous déjà entendu parler de la location corporate ? C’est la possibilité pour un propriétaire de louer son appartement à un grand groupe pour que celui-ci y installe l’un de ses salariés avec ou sans sa famille. Un dispositif qui présente de nombreux avantages pour les bailleurs expatriés.

CFE – La protection sociale au féminin

Pour réussir son expatriation, les questions de « protection sociale » sont fondamentales et doivent être anticipées avant le départ. C’est d’autant plus vrai pour les femmes qui doivent souvent prendre des précautions supplémentaires pour les enfants, la maternité. Avec la Caisse des Français de l’Etranger (CFE) qui assure la continuité à l’étranger de la Sécurité sociale française, vous avez la possibilité d’emporter la protection sociale « à la française » à l’étranger et de rester couverte partout dans le monde (dont la France) comme si vous n’étiez pas partie.
Expat
Expat - Emploi

STARTUPS - Où fait-il bon entreprendre ?

Le monde est chamboulé par l'arrivée massive de startups qui remettent au goût du jour l'économie collaborative et qui reconfigurent le marché du travail. Rien qu'au niveau des "licornes", ces jeunes entreprises valorisées à plus d'un milliard de dollar, on en compte actuellement 47 en Europe sur 140 dans le monde. Venez découvrir d'autres faits marquants à propos de ce nouveau business avec l'infographie ecoreuil.fr. 

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine
En direct de nos éditions locales