Le Reuterkiez compte une nouvelle table, sur les bords du Landwherkanal, où il fait bon savourer une cuisine allemande réinventée. Sur les cendres du Tabou Tiki Room, bar à cocktails et à l’ambiance exotique, le restaurant le Nanzen a ouvert en février dernier. Un lieu à la cuisine incroyablement inventive, où les produits du marché ont la part belle et la carte toujours chantante change presque tous les jours

Ici la cuisine allemande ne rime plus obligatoirement avec Wurst et KartoffelSalat, Eisbein et Schnitzel. Sans pour autant délaisser les traditions culinaires – le filet de porc ou le gibier ont toujours droit de cité sur la carte -, la cuisinière pratique des gammes gastronomiques de haut vol. Rien n’arrive sans une pointe d’originalité dans l’assiette. Le rognon de veau se déguste en feuilleté maison avec une sauce aux airelles, le filet de porc s’accompagne en saison d’asperge et de rhubarbe, le tiramisu se déguste plutôt au citron, le poulpe mariné et grillé pourrait avoir été préparé dans les meilleurs tables basques, le cresson nouveau s’agrémente d’une sauce vinaigrette à la lavande. Ce petit brin de folie se retrouve jusque dans les classiques allemands. Une pointe de wasabi et des morceaux de saumon frais pimentent la Kartoffelsuppe, le ragoût de bœuf à la purée de maison s’asiatise avec ce qu’il faut de gingembre. Cuissons précises, épices maïtrisées, légumes de saison. Qui a dit que nourriture allemande ne pouvait pas rimer avec finesse ?  

Le marché de Kreuzberg, à deux pas, donne le ton chaque jour à la carte, et c’est assez rare pour être souligné. Dommage que la décoration intérieure minimale et dénudée, manque un peu de chaleur. Mais en été, la possibilité de manger en terrasse, sous les arbres, offre une bonne alternative. La carte des vins est un peu sommaire et privilégie les vins du Sud de la France, entre Costières de Nîmes charpenté et Bourgogne blanc fruité. Les prix, entre 8 et 14 euros le plat, un peu élevés pour le tarif berlinois, sont le reflet de l’inventivité et du renouvellement permanent de la carte. Ajoutez à cela un service sans manière mais charmant. Le Nansen est en passe de devenir le meilleur restaurant du Reuterkiez.
Stéphanie PICHON (www.lepetitjournal.com/berlin.html) lundi 14 juillet 2008

Nansen Restaurant, tous les jours dès 18h, 39, Maybachufer, (ecke Nansenstrasse).

{mxc}

 
Une internationale

MUSIQUE FRANÇAISE – Kungs, David Guetta.. Ces Français qui enflamment les soirées du monde entier

Vous vous demandez sans doute quel peut être le point commun entre : Kungs, Justice, Ibeyi, MHD, Christine and the Queens ou encore Maître Gims ? A priori aucun et pourtant… Tous ces artistes à l’univers musical bien différent les uns des autres ont réussi à soulever des foules bien loin de l’hexagone. Cette sélection très éclectique, allant du rap à l’électro en passant par la pop, montre bien la vitalité et surtout la diversité du paysage…
Votez pour le Prix du Public
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Assurance santé expatriés : quel type de contrat choisir ?

Pour les expatriés résidant et travaillant hors de leur pays d'origine avoir une assurance santé de qualité n'est pas un luxe mais une nécessité. Fort heureusement un large choix d'assurances santé est aujourd'hui disponible, qu'elles soient de nature internationale, nationale ou voyage. Outre les nombreuses préoccupations liées à une expatriation (logement, écoles, activité professionnelle, etc.), choisir le bon contrat pour protéger sa santé et son bien-être peut se révéler un défi de taille compte tenue de sa complexité.
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Expat - Politique

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines législatives.
Magazine
En direct de nos éditions locales