Le Reuterkiez compte une nouvelle table, sur les bords du Landwherkanal, où il fait bon savourer une cuisine allemande réinventée. Sur les cendres du Tabou Tiki Room, bar à cocktails et à l’ambiance exotique, le restaurant le Nanzen a ouvert en février dernier. Un lieu à la cuisine incroyablement inventive, où les produits du marché ont la part belle et la carte toujours chantante change presque tous les jours

Ici la cuisine allemande ne rime plus obligatoirement avec Wurst et KartoffelSalat, Eisbein et Schnitzel. Sans pour autant délaisser les traditions culinaires – le filet de porc ou le gibier ont toujours droit de cité sur la carte -, la cuisinière pratique des gammes gastronomiques de haut vol. Rien n’arrive sans une pointe d’originalité dans l’assiette. Le rognon de veau se déguste en feuilleté maison avec une sauce aux airelles, le filet de porc s’accompagne en saison d’asperge et de rhubarbe, le tiramisu se déguste plutôt au citron, le poulpe mariné et grillé pourrait avoir été préparé dans les meilleurs tables basques, le cresson nouveau s’agrémente d’une sauce vinaigrette à la lavande. Ce petit brin de folie se retrouve jusque dans les classiques allemands. Une pointe de wasabi et des morceaux de saumon frais pimentent la Kartoffelsuppe, le ragoût de bœuf à la purée de maison s’asiatise avec ce qu’il faut de gingembre. Cuissons précises, épices maïtrisées, légumes de saison. Qui a dit que nourriture allemande ne pouvait pas rimer avec finesse ?  

Le marché de Kreuzberg, à deux pas, donne le ton chaque jour à la carte, et c’est assez rare pour être souligné. Dommage que la décoration intérieure minimale et dénudée, manque un peu de chaleur. Mais en été, la possibilité de manger en terrasse, sous les arbres, offre une bonne alternative. La carte des vins est un peu sommaire et privilégie les vins du Sud de la France, entre Costières de Nîmes charpenté et Bourgogne blanc fruité. Les prix, entre 8 et 14 euros le plat, un peu élevés pour le tarif berlinois, sont le reflet de l’inventivité et du renouvellement permanent de la carte. Ajoutez à cela un service sans manière mais charmant. Le Nansen est en passe de devenir le meilleur restaurant du Reuterkiez.
Stéphanie PICHON (www.lepetitjournal.com/berlin.html) lundi 14 juillet 2008

Nansen Restaurant, tous les jours dès 18h, 39, Maybachufer, (ecke Nansenstrasse).

{mxc}

A la une
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Que sont devenus les anciens lauréats ?

A quelques semaines de la 3ème cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, qui se déroulera sous les dorures du Quai d’Orsay le 17 mars prochain, lepetitjournal.com vous propose de revenir sur le parcours des lauréats 2014 depuis la remise de leur trophée. DJ, entrepreneur, chercheur, judoka… Ces Français de l’étranger avaient été choisis par le jury pour leur parcours atypique et leur engagement. Un an après l’euphorie de la remise de trophées, ils font le bilan. 
Expat
Expat - Emploi

EMPLOI EN ANGLETERRE - Tout savoir pour trouver sans stresser

En arrivant à Londres, vous êtes nombreux à rechercher un travail sans savoir vraiment par où commencer ni ce sur quoi il faut être vigilant. Le système au Royaume Uni étant parfois différent du notre, il est important de connaître quelques points importants pour réussir son insertion professionnelle de l’autre côté de la Manche. Voici quelques informations qui pourront vous aider. 
Expat - Politique

LOI MACRON – Qu’en pensent les députés des Français de l’étranger ?

Redoutant d'être mis en minorité à l'Assemblée, Manuel Valls a choisi hier de passer en force en utilisant l'arme du 49-3 pour faire adopter la Loi Macron. Trois députés des Français de l’étranger se sont illustrés dans les débats, souvent à contre-courant par rapport à leur camp. Voici leurs réactions 
Magazine
Francophonie

PHILOSOPHIE - Michel Foucault à Rio, ses conférences de 1973 (2/4)

Invité par l’université pontificale catholique de Rio du 21 au 25 mai 1973, Michel Foucault a donné une série de conférences dont l´objet était "La vérité et les formes juridiques". Suite de l'intervention du philosophe sur la confiscation du pouvoir judiciaire par l’Etat.