Au cœur du fameux quartier cosmopolite, le restaurant italien Il Casolare vous propose chaque jour des plats hauts en couleurs. Le tout dans une ambiance chaleureuse et méridionale

Ambiance authentique au Casolare (Photo. Vivien Deparois)

"Se bastasse una bella canzone, a far piovere amore…"
. Musique italienne, affiches de chefs-d’œuvre du cinéma italien, pichets d’huiles d’olives… Pas de doute, à peine franchies les portes du restaurant Il Casolare, on change de pays. Ici, les serveurs se faufilent entre les tables, les bras chargés d’assiettes très colorées qui mettent déjà l’eau à la bouche. Le personnel ne parle quasiment qu’italien et la clientèle est en majorité originaire du pays de Vinci. Tous se sont passé le mot : ici, on mange les meilleures pizzas de Berlin!

Un large choix de spécialités italiennes
Les braises sont toujours rouges dans le four à pizza. Le chef affiche un sourire chaleureux et vous propose en un tour de main la carte, incroyablement fournie. La maison offre un large choix de pizzas traditionnelles (Quattro Formaggi, Marguarita, Prosciutto, Capprisiosa…) et de pizzas maisons. Parmi ces dernières, goûtez l’Incredibile avec ses champignons, son chorizo, ses tranches de bresaola, un jambon typiquement italien, et son parmesan. Laissez-vous surprendre par la Fagiolata et son thon sélectionné, ses artichauts fins, ses haricots rouges et ses lamelles d’oignons. Les plus courageux tenteront la Crudo Piccante, la pizza mêlant jambon de parme et chorizo fort. Les prix sont très raisonnables: comptez de 6 à 9 euros en moyenne par pizza. Les salades et les plats du jour sont dans la même gamme de prix. Les vins, variés et gorgés de soleil, sont également très abordables.

Un restaurant dans le plus pur style méridional
L’été, le restaurant s’ouvre vers l’extérieur! Une terrasse est installée au bord du Landwehrkanal. On aimera s’y attarder autour d’un bon plat de Lasagnes ou de Spaghettis, se détendre quelques instants avec un expresso et oublier ainsi les tracas du quotidien. Si vous avez quelques difficultés pour entrer en contact avec la charmante Napolitaine (ou le charmant Napolitain, c’est selon!) attablée à votre gauche, pas de panique! La carte, en plus d’être un menu traditionnel, dispense aussi une leçon d’italien pour débutant. A la fin du repas, les buongiorno, grazie et ciao n’auront plus de secret pour vous!

Une maison victime de son succès
Un bémol cependant, ici les places sont chères. Si le chef garde toujours une ou deux tables pour les clients qui débarquent à l’improviste, il est devenu presque indispensable de réserver. Le restaurant affiche complet chaque soir, même en semaine. La rançon du succès, en quelque sorte!
Vivien DEPAROIS. (www.lepetitjournal.com/berlin.html) vendredi 4 avril 2008

Restaurant Il Casolare - Grimmstrasse 30 - 10967 Berlin Kreuzberg - 030 69 50 66 10 U8: Schönleinstrasse- Ouvert tout les jours midi et soir jusqu’à minuit.


LIEN PROMOTIONNEL
Nouveau à la crêperie bretonne !! Côtes du Roussillon - Cellier de Pena
Venez goûter ce nouveau délice ce week-end à la Crêperie Bretonne!
Ouvert à partir de 12h le samedi-dimanche.
Reichenberger Str. 30. 10 999 Berlin. Réservations: 030 600 31 192

{mxc}

 
Une internationale

UNE ETUDIANTE LILLOISE A JAVA - 24h dans la peau d'une Indonésienne

Quand Chloé accepte de suivre Pipin et Punta, deux étudiants indonésiens de son université d’accueil, dans leur ville natale près de Yogyakarta, elle est loin d’imaginer la richesse de la culture qu’elle s’apprête à découvrir. Une escapade touristique qui se transforme vite en excursion au sein de la réalité des habitants du pays. Récit d’une journée à l’indonésienne, vécue par une étudiante française nouvellement arrivée à Jakarta.
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

BNP PARIBAS : Ouvrir un compte à l’étranger, un casse-tête ?

A l’étranger, l’utilisation de votre compte et carte bancaire française pour les dépenses courantes peut s’avérer très onéreuse, en dehors de la zone euro notamment. Sur le long terme, il est recommandé de disposer d’un compte dans votre nouveau pays de résidence.
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine
En direct de nos éditions locales