Au cœur du fameux quartier cosmopolite, le restaurant italien Il Casolare vous propose chaque jour des plats hauts en couleurs. Le tout dans une ambiance chaleureuse et méridionale

Ambiance authentique au Casolare (Photo. Vivien Deparois)

"Se bastasse una bella canzone, a far piovere amore…"
. Musique italienne, affiches de chefs-d’œuvre du cinéma italien, pichets d’huiles d’olives… Pas de doute, à peine franchies les portes du restaurant Il Casolare, on change de pays. Ici, les serveurs se faufilent entre les tables, les bras chargés d’assiettes très colorées qui mettent déjà l’eau à la bouche. Le personnel ne parle quasiment qu’italien et la clientèle est en majorité originaire du pays de Vinci. Tous se sont passé le mot : ici, on mange les meilleures pizzas de Berlin!

Un large choix de spécialités italiennes
Les braises sont toujours rouges dans le four à pizza. Le chef affiche un sourire chaleureux et vous propose en un tour de main la carte, incroyablement fournie. La maison offre un large choix de pizzas traditionnelles (Quattro Formaggi, Marguarita, Prosciutto, Capprisiosa…) et de pizzas maisons. Parmi ces dernières, goûtez l’Incredibile avec ses champignons, son chorizo, ses tranches de bresaola, un jambon typiquement italien, et son parmesan. Laissez-vous surprendre par la Fagiolata et son thon sélectionné, ses artichauts fins, ses haricots rouges et ses lamelles d’oignons. Les plus courageux tenteront la Crudo Piccante, la pizza mêlant jambon de parme et chorizo fort. Les prix sont très raisonnables: comptez de 6 à 9 euros en moyenne par pizza. Les salades et les plats du jour sont dans la même gamme de prix. Les vins, variés et gorgés de soleil, sont également très abordables.

Un restaurant dans le plus pur style méridional
L’été, le restaurant s’ouvre vers l’extérieur! Une terrasse est installée au bord du Landwehrkanal. On aimera s’y attarder autour d’un bon plat de Lasagnes ou de Spaghettis, se détendre quelques instants avec un expresso et oublier ainsi les tracas du quotidien. Si vous avez quelques difficultés pour entrer en contact avec la charmante Napolitaine (ou le charmant Napolitain, c’est selon!) attablée à votre gauche, pas de panique! La carte, en plus d’être un menu traditionnel, dispense aussi une leçon d’italien pour débutant. A la fin du repas, les buongiorno, grazie et ciao n’auront plus de secret pour vous!

Une maison victime de son succès
Un bémol cependant, ici les places sont chères. Si le chef garde toujours une ou deux tables pour les clients qui débarquent à l’improviste, il est devenu presque indispensable de réserver. Le restaurant affiche complet chaque soir, même en semaine. La rançon du succès, en quelque sorte!
Vivien DEPAROIS. (www.lepetitjournal.com/berlin.html) vendredi 4 avril 2008

Restaurant Il Casolare - Grimmstrasse 30 - 10967 Berlin Kreuzberg - 030 69 50 66 10 U8: Schönleinstrasse- Ouvert tout les jours midi et soir jusqu’à minuit.


LIEN PROMOTIONNEL
Nouveau à la crêperie bretonne !! Côtes du Roussillon - Cellier de Pena
Venez goûter ce nouveau délice ce week-end à la Crêperie Bretonne!
Ouvert à partir de 12h le samedi-dimanche.
Reichenberger Str. 30. 10 999 Berlin. Réservations: 030 600 31 192

{mxc}

Une internationale

FORMATION - Les écoles hôtelières suisses s'accrochent pour rester les meilleures

Cela ressemble à un repas dans un restaurant de luxe, avec une vue spectaculaire sur les Alpes et des serveurs en tenue amidonnée versant un grand cru et détaillant aux convives un menu complexe. Mais il n'en est rien. Les serveurs, les convives en tenue habillée et même l'équipe en cuisine élaborant des assiettes soignées sont en fait des étudiants de l'une des célèbres écoles hôtelières de Suisse.
Actu internationale
En direct de nos éditions locales
Melbourne - Actualité Australie

"SI J'OZAIS" - Ikea, le retour...

Il existe un moment exaltant dans la vie de nombreux couples français, c'est lorsque, après une quinzaine d'années à suer sang et eau au…
Expat
Expat - Emploi

LAOS - Repenser l'idée d'entreprendre

S'installer au Laos, c'est choisir sa qualité de vie, et un engagement humain. Cette dimension est en effet essentielle dans le pays, car on vient pas ici pour faire fortune. La responsabilité sociétale de ceux qui s'y sont installés ne laisse pas de place au doute sur les raisons qui leur ont fait choisir ce pays! Un reportage vidéo du W Project (équipe sociale et solidaire)

MERCI MAMAN – Des bijoux personnalisés qui plaisent à Kate Middleton

Créée il y a sept ans, Merci Maman est une start-up qui propose divers bijoux personnalisables par gravure connaît un succès grandissant au Royaume-Uni et en France. En 2014, elle a bénéficié d'un coup de pouce spectaculaire : Kate Middleton, Duchesse de Cambridge, porte régulièrement l'un des colliers. L’histoire a tout de suite été relayée dans la presse internationale. Rencontre à Londres avec Béatrice et Arnaud de Montille, co-fondateurs de Merci Maman. 
Expat - Politique

ENRICO LETTA – L’ancien Premier ministre italien s'expatrie à Paris

Enrico Letta, prédécesseur de Matteo Renzi à la tête du Conseil des ministres a annoncé sa démission de la Chambre des députés italienne. Il s’apprête à quitter Rome et l’Italie pour Paris afin de prendre la tête de l’Ecole d’affaires internationales de Sciences Po, qui forme de futurs hommes d’affaires à l'international.
Magazine
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala