La sixième édition du Thailand International Balloon Festival aura lieu du 23 au 25 novembre au Chiang Mai Gymkhana Club, lieu mythique qui fut le premier parcours de golf du royaume. Vols initiatiques en ballon, animations musicales et activités pour les enfants sont au programme de cette fête haut en couleurs qui marquera l’entrée dans la belle saison

.
Chaque jour, une dizaine de montgolfières colorées partira chaque matin survoler Chiang Mai (Photo d'archives 2011 Pierre QUEFFELEC - voir les archives ici)

Fidèle au rendez-vous de la belle saison, qui rappelle aux européens la douceur de l’été, le festival international des montgolfières de Thaïlande aura lieu cette année du 23 au 25 novembre, pour le plus grand plaisir des petits et des grands. Cette manifestation féérique créé en 1990 et qui s’est installée de manière annuelle sur le calendrier des festivals thaïlandais en 2007, se tiendra pour sa sixième édition au Chiang Mai Gymkhana Club, lieu connu pour être le premier golf à avoir vu le jour en Thaïlande, il y a… 114 ans !

--
Cliquez sur le plan pour y accéder

En soirée, les montgolfières illuminées de l'intérieur et de l'extérieur produiront un spectacle nocturne unique (Photos courtoisie TIBF)

Spectacles féériques, activités pour les enfants et animations musicales
Durant trois jours, pendant lesquels environ 50.000 visiteurs sont attendus, une dizaine de montgolfières colorées partiront chaque matin survoler Chiang Mai. Les ballons à air chaud s'envoleront à partir du lever du jour. "Les ballons décollent très tôt, entre 6h et 7h, car le temps frais du matin est le meilleur", explique Yut Wanichanond, pilote de montgolfière et fondateur de la société Earth Wind and Fire qui organise l’événement dont le principal partenaire est la Tourism Authority of Thailand (TAT) - comme l’édition précédente, LePetitJournal.com fait partie des partenaires du festival.

Même si les vols au-dessus de la Rose du Nord seront réservés à une poignée de privilégiés, le public aura toutefois l’opportunité de s’initier en fin de journée, lorsque les ballons seront amarrés. Les pilotes proposeront en effet aux volontaires de monter dans la nacelle pour vivre de courtes ascensions à quelques mètres au-dessus du sol. Ce ballet vertical de montgolfières effectué dans le bleu de la nuit avec pour toile de fond le verdoyant tapis et l’ombre de ses grands arbres, produira avec la flamme du brûleur dans le ballon et des effets lumineux ajoutés, un spectacle luminescent de couleurs qui sera sans aucun doute féérique. L’événement sera animé par des musiciens célèbres locaux tels que l’artiste de sang royal Hugo, Neung Jakkawal, Julajak Jakrapong, et des artistes européens comme Aruba Red.
Dans la journée, des manifestations musicales, mais aussi des activités ludiques et éducatives sont prévues pour les enfants, avec notamment des ateliers gratuits (attention places limitées) pour apprendre à confectionner des ballons miniatures. Les mini-ballons seront ensuite lancés dans les airs avec de nombreux cerfs-volants. Pour émerveiller tout spécialement les petits, il y aura une montgolfière en forme de renard et une autre en forme de… panda.
Voir aussi le programme du festival.

Thailand International Balloon Festival 2012
Organisateur : Earth Wind and Fire Company Limited
58/60 Moo 6 Cheungdoi, Doi Saket Chiang Mai, Thailand 50220
Tel : +66 53 - 292 - 224  Fax : +66 53 - 292 - 226
E-mail : info@wind-and-fire.com ; 
Website : www.wind-and-fire.com
http://www.thailandballoonfestival.com/2012/
(http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) vendredi 16 novembre 2012

 
Une internationale

UNE ETUDIANTE LILLOISE A JAVA - 24h dans la peau d'une Indonésienne

Quand Chloé accepte de suivre Pipin et Punta, deux étudiants indonésiens de son université d’accueil, dans leur ville natale près de Yogyakarta, elle est loin d’imaginer la richesse de la culture qu’elle s’apprête à découvrir. Une escapade touristique qui se transforme vite en excursion au sein de la réalité des habitants du pays. Récit d’une journée à l’indonésienne, vécue par une étudiante française nouvellement arrivée à Jakarta.
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

La meilleure résolution : investir dans l’immobilier !

Chaque année la pression du choix des résolutions arrive avec la nouvelle année. Chacun fixe des objectifs à atteindre et réalise son bilan de fin d’année.Parmi les résolutions les plus fréquentes, il y a se mettre au sport, avoir une vie plus saine, arrêter de fumer…. Vivre de ses rentes peut être une excellente résolution !
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine
En direct de nos éditions locales