L‘entreprise française Danone, à travers sa marque Villavicencio et la Banque des Forêts ont annoncé la protection de 22 millions de mètres carrés de forêt et ont atteint le record Guinness de la plus grande empreinte digitale au monde.

Cet événement a eu lieu lors du Festival «Dejá tu Huella» (laisse ton empreinte en français) organisé le 14 Juillet dernier dont le but était de promouvoir la création du Parc National La Fidelidad dans le Chaco.

Dans le cadre de la campagne "Dejá tu Huella, una Reserva por más Reservas" réalisée de Mai à Juin, pour chaque bouteille Villavicencio d'eau vendue, Danone s’était engagé à protéger un mètre carré de forêt native du Chaco pour la la lutte contre la déforestation. Le 14 Juillet, le Planétarium de Palermo s’est donc rempli de familles qui se sont munies d’une bouteille en plastique pour continuer l’opération de protection de la forêt.

Photo Banco de Bosques: vision aérienne de l'empreinte digitale au Planétarium de Palermo

Pendant le festival, ont été exposées les grandes questions qui touchent à notre planète aujourd'hui, et ont été prodigués des conseils afin que chacun puisse contribuer à sa juste mesure à un monde plus durable.
En clôture du festival,VoxPop et Kevin Johansen accompagnés de Liniers ont joué en live. L'objectif de Danone et de la Banque des Forêts était de se mobiliser afin de passer à l'action et de laisser son empreinte. Pour cela, Danone et de la Banque des Forêts se sont réunis pour promouvoir la création du premier Parc National en Argentine réalisé par souscription publique. Pour ce faire, chaque participant a été invité, à travers diverses activités, à réfléchir sur la protection de la nature.

Photo Banco de Bosques: concert organisé par Villavicencio et Banco de Bosques

L’ ONG la Banque des Forêts, fondée par Emiliano Ezcurra, a commencé, début 2011, la campagne visant à créer le Parc National La Fidelidad. Ce dernier couvre une superficie de 250.000 hectares et est situé dans une des zones prioritaires pour la conservation de la biodiversité de la région du grand Chaco. Si cette action se concrétise, il deviendra le premier Parc National bi-provincial créé ces 100 dernières années en Argentine.

"Il s'agit d'une campagne historique, c'est la première fois qu’un Parc National sera créé avec la participation du public. Aujourd'hui, nous avons la possibilité de faire la même chose que le Perito Moreno avec le Parc National Nahuel Huapi: protéger les forêts pour toujours pour nous et les générations futures", explique M. Ezcurra.

Photo Banco de Bosques: bénévole de l'ONG

La Banque des forêts
La Banque des Forêts est une fondation qui canalise la contribution de donateurs de petites, moyennes et grandes tailles pour un même objectif: sauver les dernières forêts natives en Argentine. En préservant les forêts, on préserve les sols, l'eau, l'air et la biodiversité qui les habitent. La Banque des Forêts propose un système qui utilise les images satellites pour créer un lien direct entre le donateur et la "portion" de forêt que chaque donateur sauve.

(www.lepetitjournal.com/buenos-aires.html) jeudi 18 octobre 2012

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site : www.bancodebosques.org

Consultez également les articles:

Crise des forêts, de nombreux problèmes, une solution

Un mètre carré de forêt sauvé contre deux bouteilles en plastique

 
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
 Bleu Blanc Box
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Primo-investisseurs : 3 raisons de se lancer

L’investissement locatif offre des rendements intéressants, s’adapte à des profils très différents et présente peu de risques. Bien accompagné dans vos démarches, vous êtes sûrs de ne pas rater votre placement d’avenir !
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 

CARRIÈRE EXPAT – 5 trucs simples pour que le retour estival booste votre recherche professionnelle

L’année scolaire s’achève et votre recherche professionnelle n’a pas encore abouti. Dans ces circonstances, nous sommes souvent partagés entre plusieurs sentiments : le soulagement de faire une pause et de s’échapper de cette recherche qui patine ; la frustration d’interrompre le fil d’une démarche qui a été si difficile à mettre en place ; l'angoisse à l’idée qu’il faudra reprendre, qu’on ne saura plus faire à la rentrée, qu’on n’y arrivera peut-être pas ; la joie à l’idée des vacances qui se présentent.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine
En direct de nos éditions locales