Le Festival Végétarien de Thaïlande aura lieu a partir de mardi prochain et jusqu’au 5 octobre. Ici, le végétarisme ne se limite pas à la non consommation de viande animale, mais se décline sous diverses privations destinées à conduire à la purification du corps et de l'esprit. Au final, c’est une fête spectaculaire et joyeuse où chacun est le bienvenu !

festival_vegetarien_phuket

Le premier jour du festival végétarien, les participants appellent Bouddha à les rejoindre (photo courtoisie PhuketVegetarian.com)

Neufs jours durant, lors du neuvième mois lunaire du calendrier chinois, la Thaïlande vibre au rythme des cortèges, défilés et psalmodies des participants du Festival Végétarien. Les participants y suivent un régime drastique qui prohibe toute consommation de nourriture d’origine animale et qui inculque une stricte discipline comportementale. Les insultes, les pensées néfastes ou les pulsions sexuelles sont refrénées afin de purifier conjointement l’âme et le corps et de s’assurer d’une bonne santé. Cette tradition chinoise est arrivée en Thaïlande au début du XIXe siècle, selon les organisateurs du Festival de Phuket. En 1825, une troupe de théâtre chinoise, venue dans le royaume, serait tombée malade lors d’une représentation dans le district de Khatu sur l’île de Phuket. Les acteurs, sur le point de succomber à la maladie, auraient supplié les neufs Dieux Empereurs de les guérir et auraient entamé un régime végétarien en gage de purification physique et spirituelle. Ils auraient alors été miraculeusement rétablis et le festival végétarien, après s’être propagé dans toute la Chine, a été adopté par les habitants du district de Khatu, puis par la Thaïlande au gré des migrations chinoises.

La purification par la souffrance
Le festival atteint son point d’orgue lors des défilés traditionnels. Les participants vêtus de blanc transportent des statues colorées, font exploser des pétards et diffusent des vapeurs de souffre dans le cortège. Ils entourent les Mah Song, les médiums chargés de conjurer les mauvais sorts et de communiquer avec les esprits. Ces médiums pratiquent de nombreuses automutilations publiques, s’emparant ainsi symboliquement de la souffrance du peuple et se sacrifiant pour sa bonne fortune.
Agathe Charnet (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) vendredi 23 septembre 2011

Comment et où fêter le Festival Végétarien
Festival de Phuket :
Phuket est l’endroit privilégié pour assister au festival. Des processions et prières sont organisées quotidiennement. L’animation est aussi explosive que bruyante et les performances des Mah Song sont recommandées aux amateurs de sensations fortes. Ces médiums à la foi indéfectible n’hésitent pas à marcher sur des charbons ardents, se transpercer le corps avec des aiguilles ou encore se planter des couteaux dans les orteils pour la plus grande joie de la foule en liesse. 
Pour le programme détaillé des festivités :  http://www.phuketvegetarian.com/

Festival de Pattaya (8ème édition) :
Des milliers de participants se pressent chaque année dans les rues de Pattaya pour déguster de la nourriture végétarienne à profusion ou encore participer aux grands défilés qui conduisent les statues des divinités chinoises Kiew Uang Huk Jo et Kuan Yin Bodhisattva jusqu’à Sawang Boribun Dhamma Sathan. 
Pour plus de détails, contacter l’Office du Tourisme de Pattaya au 03842 7667 ou 03842 8750.

Festival de Bangkok :
Tout se passe au sein du quartier de Chinatown, dans le district de Samphanthawong. Aux abords du temple Lengnoeiyi, d’immenses bâtons d’encens sont allumés, symbolisant la période du Festival. Près de la porte de Chinatown et tout le long de la rue Yaowarat une quantité de cérémonies religieuses, de processions ou de spectacles traditionnels sont organisés. Les restaurants arborant un petit drapeau jaune offrent un menu végétarien et garantissent aux gourmets un festival de saveurs nouvelles et de trouvailles culinaires.

Les dix règles à respecter tout au long du Festival :
1 Apporter un soin particulier à la propreté du corps  
2 Les ustensiles de cuisine ne doivent jamais être mis en contact avec de la viande
3 Il est requis de porter des vêtements simples, blancs ou jaunes
4 Travailler à la purification de l’esprit et à la maîtrise de soi
5 Il est interdit d'ingérer de la viande ou des aliments d’origine animale (lait, beurre) ou de produits à forte odeur (ail, oignon)  
6  Une totale abstinence sexuelle est exigée
7  Il est interdit de consommer de l’alcool ou du tabac
8 Les personnes en deuil ne doivent pas participer au Festival  
9 Les femmes enceintes ne doivent assister à aucune des cérémonies
10 Les femmes ayant leurs règles ne doivent pas participer au Festival

 
Une internationale
 Trophées des Français de l'étranger 2017
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

L’ESDHEM

Préparez-vous à intégrer les Grandes écoles françaises de Commerce et de Management les plus prestigieusesDispensé depuis plus de 20 ans sur les campus SKEMA de Business School de Lille et Paris la Défense et depuis septembre 2016 sur Sophia Antipolis, l’ESDHEM est un programme post-bac unique.
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !

FRENCH HEALTHCARE – Exporter l’excellence française en matière de santé

Largement envié à l’étranger, notre modèle de santé « à la française » bénéficie d’une solide réputation. La France a su devenir une référence en la matière, rayonnant bien au-delà des frontières de l’hexagone. Pour poursuivre sur cette voie, et apporter plus de lisibilité à ce secteur, Jean-Marc Ayrault vient de lancer le label French Healthcare, « la santé française, une excellence qui s’exporte », une marque unique fédérant tous les acteurs du secteur. 
Expat - Politique

CAMBODGE – Le français plus qu’une passion, une tradition royale

Le temps d’une rencontre, le Prince Tesso Sisowath du Cambodge a partagé avec Lepetitjournal.com sa passion, son attachement pour la langue française et nous a parlé de la place qu’elle occupe, au fil des générations, au sein de la famille royale. Il est lui-même très investi dans le rayonnement de la francophonie.

MICHAELLE JEAN – "«J’aime, je partage», c’est parler comme un francophone"

Le 20 mars, c’est la Journée Internationale de la Francophonie. Pour l’occasion, nous avons rencontré une ardente protectrice de la langue de Molière, Michaëlle Jean, secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) depuis 2014. Très déçue de voir que la France a opté pour un slogan en anglais pour sa candidature aux Jeux Olympiques de 2024, elle nous parle avec enthousiasme de ses projets, notamment numériques, pour développer notre langue dans le monde.
Magazine
En direct de nos éditions locales
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire