Les traditionnels "Schoolies" ont débuté ce week end à Surfer Paradise, la ville la plus  kitsch de la Gold Coast. Pendant trois semaines, des dizaines de milliers de lycéens australiens vont célébrer la fin de leurs années de lycée avec une semaine de fête ininterrompue. La presse australienne titre: "Schoolies Time to Panic ".

Photo Flickr

Les Schoolies sont une tradition australienne bien ancrée où les jeunes partent (généralement en groupe) faire une semaine de fête ininterrompue sur la Gold Coast. Car c'est là que l'idée est née en 1979 lorsque l'hôtel Broadbeach à Surfer Paradise commença à organiser des séjours spéciaux pour les jeunes des écoles privées du coin voulant célébrer la fin de leurs examens. Depuis lors, la coutume s'est répandue à tout le pays et chaque année des lycéens de toute l'Australie débarquent dans le Queensland pour une semaine de "teuf".

Rite de passage
Les Schoolies sont considérés par un grand nombre de jeunes Australiens comme un rite de passage, une transition entre l'adolescence et l'âge adulte et la liberté qu'elle implique. La tradition veut d'ailleurs que les jeunes diplômés commencent leur célébration en se jetant dans l'océan, un symbole du plongeon vers la liberté. Le plongeon ne se fait pas malheureusement que dans l'eau fraiche, mais aussi dans l'alcool, le sexe et parfois la drogue. Liberté rime parfois avec irresponsabilité et c'est un peu ce que le concept des Schoolies a engendré.

Débordements
Le succès de l'événement présenté des années durant par les médias australiens comme une semaine de liberté totale et d'anarchie a soulevé également de nombreuses critiques car suscitant des comportements de dépravation et de multiples accidents, agressions sexuelles ou encore bagarres en tous genres dus à l'alcool et à la drogue. On a beaucoup focalisé sur les "Toolies" jeunes gens plus âgés non diplômés mais participant aux célébrations qui ont provoqué de vives controverses car représentant une population particulièrement dangereuse. Après le pic d'arrestations qui eut lieu en 2009, le contrôle policier s'est très nettement accentué pour encadrer les débordements qui ne manquent jamais de se produire et les dernières années ont été relativement plus calmes. Il faut que jeunesse se passe….
Flore Gregorini (www.lepetitjournal.com/sydney), lundi 19 novembre 2012

En savoir plus:

"Blurred", un long-metrage mis en scène par Evan Clarry consacré aux Schoolies en 2002

 
Une internationale

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné, life coach des expatriés français à travers le monde, est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Votez pour le Prix du Public
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Voyager aux Etats-Unis en famille

Voyager aux États-Unis est l'occasion d'une formidable confrontation entre l'imaginaire et la réalité. Parce qu'à tout âge on a sa propre idée de l'Amérique, chaque membre de la famille pourra assouvir ses envies. Et une chose est sûre, personne n'en reviendra déçu... Comme les films hollywoodiens, le rêve américain se termine toujours bien !
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné, life coach des expatriés français à travers le monde, est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.

TROUVER SA MISSION DE VIE - Comment cela offre la Liberté, la vraie

Vous êtes expatrié, vous aimez donc sans doute l’aventure et les voyages ? Mais qu’est ce que ces voyages et découverte de nouveaux pays et cultures vous apportent-ils vraiment ? Bien sur, ils apportent plus de connaissances, une meilleure compréhension du monde, plus de tolérance, une grande richesse culturelle, la maîtrise des langues… mais bien au delà de cela, les voyages apportent la sensation d’être libre, la sensation que tout est possible et la sensation de se sentir vraiment vivant. Vous êtes sans doute très attaché à votre liberté et à vivre votre Vie avec un grand V, n’est-ce pas ?
Expat - Politique

PASCAL BONIFACE – Pour que la France retrouve sa cote d’amour à l’étranger

Directeur de l’Institut des Relations Internationales et Stratégiques, Pascal Boniface regrette l’époque pas si lointaine où être Français procurait un avantage inégalable à l’étranger et une prime exceptionnelle de popularité. Dans son Essai Je t’aimais bien tu sais, il s’interroge sur les raison du désamour entre la France et la communauté internationale et propose des remèdes. Interview.
Magazine
En direct de nos éditions locales