Le 15 novembre, nous fêtons la proclamation de la république du Brésil par Deodoro da Fonseca, en 1889. Quelles ont été les circonstances de ce coup d’Etat historique qui a sorti le Brésil de la monarchie ?

Gravure de Deodoro da Fonseca, Bibliothèque Nationale

C’est en 1889, que le maréchal Deodoro da Fonseca, menant un groupe de militaires de l’armée brésilienne, instaura un coup d’Etat, et déposséda Dom Pedro II de son empire. Le 15 novembre, à Rio de Janeiro, alors capitale de l’Empire du Brésil, la république du Brésil fut proclamée. Rui Barbosa, signa le premier décret du nouveau régime, instituant un gouvernement provisoire. Prévu initialement pour le 20 novembre, le coup d’Etat a été anticipé car des rumeurs annonçaient que da Fonseca allait être emprisonné.

Les révolutionnaires occupèrent d’abord le quartier général et le ministère de la guerre, dont ils arrêtèrent le président, Afonso Celso de Assis. Dom Pedro, revint en catastrophe de Petropolis, pensant qu’il allait nommer un nouveau chef de cabinet. Il fut donc surpris face à la sommation de quitter le pays. Car les idées républicaines n’étaient pas très en vogue parmi le peuple, même à la veille de la proclamation du régime provisoire. Le mouvement du 15 novembre, n’avait rien d’une agitation populaire. Mais le régime de l’empereur était fragilisé par une série de facteurs, qui faisaient de la République le seul salut possible à la souveraineté du pays. 

Drapeau inspiré des Etats-Unis, proposé à da Fonseca dans les jours suivants la proclamation et immédiatement refusé par celui-ci, connu sous le nom de “drapeau du régime provisoire”.

Le contexte de crise politique, économique et sociale
Dom Pedro II, n’avait que des filles, et son ainée, la princesse Isabelle, était promise au Français Gaston d’Orléans. Aussi, une classe moyenne de fonctionnaires publiques, professions libérales, artistes et commerçants, réclamait plus de participation dans la vie politique et soutenait les idéaux républicains. D’autre part, la guerre de la Triple Alliance (le Brésil, l’Argentine et l’Uruguay contre le Paraguay, de1864 à 1870), avait été financée par des capitaux externes, le Brésil devait rembourser de lourdes dettes, et l’inflation se faisait sentir.

Au niveau social enfin, la fin du trafic négrier rencontrait de fortes résistances parmi les élites conservatrices, qui réclamaient des compensations à l’état. L’abolition de l’esclavagisme en 1888, marqua un tournant dans l’appui des grands propriétaires terriens, qui se tournèrent vers la cause républicaine, n’ayant plus d’avantage à soutenir la couronne. Même l’église n’était plus un appui pour le régime de l’empereur : toute ordonnance du pape devait être approuvée d’abord par Dom Pedro II, ce qui conduisit à une désobéissance des évêques. L’ensemble de ces facteurs, laissait entendre que la monarchie avait fait son temps. Malgré des tentatives de réformes par le vicomte d’Ouro Preto, Deodoro da Fonseca devint le premier président du Brésil.

LB (www.lepetitjournal.com – Brésil) Rediffusion

 
Une internationale

CARNAVAL - Tout sur cette fête ébouriffante autour du monde

Nous avons tous en tête les images des cortèges exubérants du carnaval de Rio ou les costumes de la Comedia dell’Arte de Venise, mais savez vous vraiment comment le Carnaval est né et comment il est célébré aujourd’hui à travers le monde ?
Les trophées 2016

PRIX DU PUBLIC - Votez pour votre candidat préféré !

Quel est votre candidat préféré ? Etudiez attentivement les 10 candidatures pré-sélectionnés par la rédaction du site lepetitjournal.com et par la Banque Transatlantique et donnez-nous votre avis ! Pour le prix du Public, c'est vous qui choisissez le lauréat!
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Star Wars fait son entrée chez Telligo !

La grande nouveauté des colonies de vacances Telligo pour l’été 2016 : le thème Star Wars s’invite sur les séjours pour que les jeunes vivent pleinement leur passion pendant les vacances ! Deux séjours à destination des ados et des plus jeunes, et le pouvoir de la Force qui s’étend aussi jusqu’au Royaume-Uni avec notre nouveau séjour thématique linguistique May the Force be with you.
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - Les flops du coaching

 J’ai reçu dernièrement un mail de Louis, Chief Marketing Officer à Londres, qui lit souvent mes rubriques dans lepetitjournal.com et qui me demande si le coaching est vraiment fait pour tout le monde. « Cher Nicolas : Je lis régulièrement vos articles avec intérêt et grand plaisir. À chaque fois, vos histoires se finissent bien. Vous est-il déjà arrivé de faire un constat d’échec avec l’un de vos clients, et si oui, pourquoi ? » Ma réponse ne s’est pas fait attendre.

MUSIQUE FRANÇAISE - Les artistes qui s'imposent à l'étranger

 David Guetta, Zaz, Indila... Que ce soit de la pop commerciale, des chansons plus alternatives ou de la variété, la musique française a encore connu une bonne année en 2015. Ces résultats illustrent l’éclectisme et la richesse de la scène musicale francophone qui réussit à s’imposer à l’étranger. 
Expat - Politique

SECURITÉ DES ENTREPRISES À L’ÉTRANGER – Un enjeu majeur

La dixième conférence sur la sécurité des entreprises françaises à l’étranger organisée jeudi célèbre une décennie de coopération étroite entre les entreprises françaises et le Centre de crise, dans un contexte marqué par la multiplication et la diversification des risques et menaces. Des avancées ont été dévoilées, notamment pour les voyageurs d’affaires
Magazine
En direct de nos éditions locales