A l'heure où s'achevaient en France les manifestations contre le mariage homosexuel, un million de personnes se réunissaient sur le front de mer pour la 17ème parade gay, à Rio

1 million sur le front de mer pour la parade gayAlors que s'achevaient en France les manifestations contre le mariage homosexuel, commençait à Rio de Janeiro la 17ème parade gay, qui allait réunir sur le front de mer un million de personnes, toutes préférences sexuelles confondues, autour du thème "le cœur ne connait pas les préjugés, il est amour". A huit heures du soir sur la plage de Copacabana, la plupart d'entre elles se trouvaient encore là, réticentes à clore cette journée en rentrant chez eux, même si certains étaient arrivés au début, à 9h du matin.

Il est vrai que la journée avait été particulièrement festive, ensoleillée, dense et variée. Le travesti Jane Di Castro a lancé les festivités en entonnant l'hymne national. Carlos Minc, le secrétaire à l'environnement a ensuite ouvert le bal, et a passé la journée à danser sur le premier des treize ‘’trios elétricos’’ (chars). La participation des ‘’Mães da Igualdade’’ un groupe de mères d’homosexuels, dont certaines ont perdu des enfants, tués dans des attaques homophobes, avait marqué les esprits, rappelant qu’une étude de 2011 du Grupo Gay da Bahia a identifié 266 morts dans des violences homophobes.

Une manifestation aussi politique et sociale que festive
Selon le Président du groupe "Arco-íris" (arc-en-ciel), auquel se sont joint un grand nombre d'associations militant contre différents types de discrimination, il s'agissait avant tout d'un acte politique, visant à obtenir la complète adhésion de la société et de ses représentants au principe de non-discrimination, qu'elle soit raciale, religieuse ou sexuelle. Un long chemin a bien été parcouru, et l'humoriste Amim Khader, qui participait à l'évènement, a pu rappeler que l'on avait progressé depuis 1980, après l'élection, fondatrice, d'un homme comme la "femme la plus belle du Brésil", en la personne du travesti Roberta Close.

La manifestation a également été marquée par la présence du service spécial de coordination sur la diversité sexuelle de la mairie de Rio La distribution de 300.000 préservatifs masculins s’est joint à la multiplication de prestations diverses à la population, telles que des consultations dentaires, l'inscription à des cours de formation professionnelle, des offres d'emploi, l'aide à la rédaction de documents administratifs, les moyens de combattre la dengue ou la vaccination gratuite contre l'hépatite B.

PRB (www.lepetitjournal.com Rio de Janeiro) lundi 19 novembre 2012

Une internationale
Actu internationale
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

INTERNATIONALISATION – Les PME-ETI disent « oui »

L’internationalisation ne se limite pas aux grands groupes et concerne de plus en plus les PME (Petites et Moyennes Entreprises) et les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) françaises. Elles sont chaque année plus nombreuses à sauter le pas et à vanter les mérites de l’extension de leur activité à l’étranger. 

ALAIN BENTEJAC – "La compétitivité est un enjeu majeur"

Le Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CNCCEF) est un réseau mondial d’entrepreneurs français ayant une expérience à l’international. Les CCE sont présents dans 140 pays. Alain Bentéjac en est le Président. Il a pour mission principale de conseiller les pouvoirs publics et de promouvoir l’attractivité du secteur privé français.
Expat - Politique

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Etude sur le vote par Internet, le cas de la République Tchèque

En 2014, les Français de l'étranger ont à nouveau pu voter par Internet. Si ce moyen est de plus en plus utilisé, l'abstention reste en hausse. Pour tenter d'expliquer ce paradoxe, Alix Guillard a utilisé les données collectées sur sa circonscription de Prague pour y voir plus clair. Curieux sur le fonctionnement des nouvelles technologies en général, Alix Guillard s'intéresse au vote par Internet depuis 2011; il a été suppléant aux élections législatives de 2012 et candidat à l'élection partielle de 2013.

ANNE-MARIE DESCOTES – "Il est nécessaire de prendre en compte les enjeux globaux du développement"

Anne-Marie Descotes est la Directrice Générale à la Mondialisation, au Développement et aux partenariats (DGM) du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI). Nommée par Laurent Fabius à l’été 2013, elle a notamment pour mission d’étendre la diplomatie économique de la France. Lepetitjournal.com l’a rencontrée en pleine préparation de la COP21, la conférence du Bourget sur le climat
Magazine