A l'heure où s'achevaient en France les manifestations contre le mariage homosexuel, un million de personnes se réunissaient sur le front de mer pour la 17e parade gay, à Rio

1 million sur le front de mer pour la parade gayAlors que s'achevaient en France les manifestations contre le mariage homosexuel, commençait à Rio de Janeiro la 17e parade gay, qui allait réunir sur le front de mer un million de personnes, toutes préférences sexuelles confondues, autour du thème "le cœur ne connait pas les préjugés, il est amour". A huit heures du soir sur la plage de Copacabana, la plupart d'entre elles se trouvaient encore là, réticentes à clore cette journée en rentrant chez eux, même si certains étaient arrivés au début, à 9h du matin.

Il est vrai que la journée avait été particulièrement festive, ensoleillée, dense et variée. Le travesti Jane Di Castro a lancé les festivités en entonnant l'hymne national. Carlos Minc, le secrétaire à l'environnement a  ensuite ouvert le bal, et a passé la journée à danser sur le premier des treize ‘’trios elétricos’’ (chars). La participation des ‘’Mães da Igualdade’’ un groupe de mères d’homosexuels, dont  certaines on perdu des enfants, tués dans des attaques homophobes, avait marqué les esprits, rappelant qu’une étude de 2011 du Grupo Gay da Bahia a identifié 266 morts dans des violences homophobes.

Une manifestation aussi politique et sociale que festive
Selon le Président du groupe "Arco-íris" (arc-en-ciel), auquel se sont joint un grand nombre d'associations militant contre différents types de discrimination, il s'agissait avant tout d'un acte politique, visant à obtenir la complète adhésion de la société et de ses représentants au principe de non-discrimination, qu'elle soit raciale, religieuse ou sexuelle. Un long chemin a bien été parcouru, et l'humoriste Amim Khader, qui participait à l'évènement, a pu rappeler que l'on avait progressé depuis 1980, après l'élection, fondatrice, d'un homme comme la "femme la plus belle du Brésil", en la personne du travesti Roberta Close.

La manifestation a également été marquée par la présence du service spécial de coordination sur la diversité sexuelle de la mairie de Rio La distribution de 300.000 préservatifs masculins s’est joint à la multiplication de prestations diverses à la population, telles que des consultations dentaires, l'inscription à des cours de formation professionnelle, des offres d'emploi, l'aide à la rédaction de documents administratifs, les moyens de combattre la dengue ou la vaccination gratuite contre l'hépatite B.

PRB (www.lepetitjournal.com Rio de Janeiro) lundi 19 novembre 2012

 
Une internationale
 Bleu Blanc Box

HERVÉ HEYRAUD – Une Bleu Blanc Box pour faire plaisir à toute la famille !

Directeur et fondateur du site lepetitjournal.com, le journal des Français et des Francophones à l’étranger, Hervé Heyraud sait de quoi il parle quand il est question d’expatriation. Que ce soit en Asie, ou encore en Amérique du Sud, pendant plus de 13 ans il a exploré d’autres contrées, bien loin de notre Hexagone. Toutes ces années, certains produits ou certaines habitudes bien françaises ont pu lui manquer… L’idée de la Bleu Blanc Box… Cliquez ici pour en savoir plus
Actu internationale
Actualités de nos partenaires
Expat
Expat - Emploi

PERMIS VACANCES TRAVAIL – Ce qu’il faut savoir avant de partir

Le Permis Vacances Travail permet de vivre une expérience unique, puisqu’il permet de faire un séjour longue durée à l’étranger, en ayant la possibilité de cumuler des petits boulots sur place pour se financer. Avant de s’envoler pour d’autres horizons, mieux vaut toutefois être bien préparé

COACHING - Être pilote de sa vie, ça veut dire quoi ?

Aujourd’hui, j’ai fait une très belle rencontre à Shanghai et cette personne m’a posé une excellente question : “Pour toi, c’est quoi être pilote de sa vie ? Comment est-ce que je peux avoir un peu plus la sensation d’être pilote de ma vie ?”
Expat - Politique

PIERRE VERLUISE – "M. Trump pourrait être une formidable opportunité pour l’Europe"

Contestée par près de la moitié des candidats de cette présidentielle, l’Union européenne n’a jamais semblée aussi fragile. Traversant une crise profonde, la question de son avenir se fait plus prégnante que jamais. Entre référendum de sortie, retour au Franc, et reconquête d’une souveraineté nationale, comment pouvons-nous expliquer un tel euro-scepticisme ? Pierre Verluise, docteur en géopolitique, directeur du Diploweb.com et co-auteur avec Gérard-François Dumont de "Géopolitique de l’Europe. De l’Atlantique à l’Oural" (PUF) nous répond.
Magazine
En direct de nos éditions locales