Mario Fortino Alfonso Moreno Reyes, plus connu sous le nom de Cantinflas est un des acteurs  mexicains les plus importants de sa génération. Charlie Chaplin reconnait lui-même que ce fut un des hommes les plus comiques au monde

Cantinflas (photos: wikipedia)

Sa vie
Né le 12 août 1911 dans un quartier populaire de la ville de Mexico, son enfance avec ces 11 frères et sœurs fut modeste. A ses 16 ans, il rejoint l’armée mexicaine en déclarant avoir 21 ans. Peu de temps après, il décide d’entrer dans le monde de la boxe afin de chercher célébrité et argent. Malheureusement pour lui, il fut battu  au premier round de son premier combat et raccrocha vite les gants. Sa personnalité comique lui permettra d’entrer dans le monde du cirque, du théâtre avant d’entrer dans celui du 7ieme art. Après s’être retiré, il dédia sa vie à aider les plus démunis notamment les enfants à travers des œuvres de charité.

Il mourra le 20 avril 1993 d’un cancer du poumon. Des milliers de personnes se réunirent pour ses funérailles qui se transformèrent en un évènement national qui dura 3 jours. Ses restes sont entreposés au cimetière espagnol de la ville de Mexico. En 2011, le centenaire de sa naissance fut célébré par une série de fête au Mexique et en Amérique latine.

L’origine de son nom
De nombreuses versions existent l’origine de son prénom. Selon certains, il inventa son prénom afin d’éviter que ses parents le reconnaissent et le voient travailler dans le monde du spectacle, considéré comme honteux. D’autres affirment comme l’essayiste mexicain Carlos Monsivàis que Mario Moreno, intimidé par son entrée en scène, oublia son texte et commença à dire les premiers mots qui lui vinrent à l’esprit. Troublé par ses incohérences et sa façon de parler, quelqu’un lui dira "Cuanto inflas" synonyme de "Cuanto tomas" (Combien tu bois), et ainsi sorti Cantinflas, qui est la contraction de ses mots.

Sa carrière cinématographique
Après avoir écumé les pistes de cirque, Cantinflas rencontra dans les années 30 le producteur russe Jacques Gelman avec qu'il créa sa propre compagnie cinématographique. Il fit ces débuts en 1936 dans le film No te engañe. La reconnaissance vint cependant avec le film Ahí está el detalle qui fut un succès dans toute l’Amérique latine et qui fut reconnu comme un des plus grands films mexicains. Durant sa carrière, il joua notamment dans près de 50 films.

Les années 40 et 50 marquèrent un tournant dans sa carrière en commençant à tourner pour la Columbia pictures. Sa popularité était si importante qu’il put aider la cause des travailleurs mexicains. En 1956, il tourna La vuelta al mundo en 80 días qui lui permit de gagner le Golden Globes du meilleur acteur. Il reconnut plus tard que la barrière de la langue l’a empêché de continuer sa carrière aux Etats-Unis.

Cantinflas jouait des personnages modestes en se moquant des travers de la société. Il gagna sa popularité en jouant un homme des quartiers populaires ayant un phrasé très original et une manière de parler pleine d’incohérence et digression. Ses personnages entamaient une conversation normale pour ensuite la compliquer au point que plus personne ne pouvait le comprendre. Son impact fut si forte que l’académie royale espagnole inclut dans son dictionnaire le verbe "Cantinflear" qui signifie parler d’une manière absurde et incongrue et qui n’a pas de sens.

Cédric Chauvin (www.lepetitjournal.com/mexico) vendredi 23 aout 2013 (reedition)

Lire aussi: TOP 10 – Les indispensables du cinéma mexicain

 
Une internationale

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières…
Postulez aux Trophées 2017


Participez aux Trophées des Français de l'étranger !

Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Des projets plein la tête ? Et si vous passiez à l’action en 2017 !

Vous êtes propriétaire d’un logement à Paris mais vous souhaitez déménager ? Avec l’arrivée de votre petit dernier vous vous sentez à l’étroit ? Vous souhaitez vous rapprocher de votre famille, de votre travail ? Ou bien, vous voulez juste changer d’air et changer de cadre de vie ?
Expat
Expat - Emploi

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.

GWENAELLE DE BIZEMONT - "Dubaï nous offre la possibilité d’entreprendre"

Femme d’expatriée, ayant vécu dans six pays différents en vingt ans, Gwenaëlle de Bizemont pose ses valises en 2005 à Dubaï. Entrepreneuse depuis toujours avec la création de huit (!) sociétés à son actif, Gwenaëlle nous parle de son dernier projet et de sa vision du monde des affaires à Dubaï. 
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine
En direct de nos éditions locales